Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 décembre 2014

"If you were my head" (K's Choice)

Où je me couvre en chef 

Tic tac, 22h16. Dans sept heures je me lève, et je ne suis même pas encore couchée. Tic tac, ouvrir l'interface du blog pour vous y retrouver. Alors que je devrais finir cette délicieuse part de tarte chocolat blanc - framboises, me laver les dents et filer au lit. Alors que je ne devrais pas finir cette délicieuse part de tarte chocolat blanc - framboises, voler plutôt une compote à ma fille, grande gourde, et filer au lit. Tic tac, 22h21. La tarte au chocolat blanc a fondu, paix à son âme, paix à ma digestion. Recadrer les photos, les glisser dans un post, et décréter à brûle-pourpoint (et pas brûle-calories) que je suis désormais faite pour le headband en laine, comme d'autres sont faites pour les vestes en poils de chinchilla et les salopettes en polyester rose pâle. (Non, je n'évoque personne en particulier, ah ah.) Allez, rideau, mais avant ça, bandeau ! 

headouvok.jpg

headie.jpg

headlegende.jpg

head2.jpg

22h28, le plat de la tarte chocolat blanc-framboises a été raclé avec une minutie telle qu'il ne mérite même pas un petit tour au lave-vaisselle. Je me dis qu'il faut que je précise que j'ai aussi pris ce bandeau en blanc, histoire de sceller un peu plus fort ce nouveau roman d'amour qui s'élance. Et même que si ce dernier se termine en happy end, c'est à dire s'il dépasse le stade d'amour de vacances de Noël, j'investirai sûrement dans les modèles de la sweet Charlotte Sometime

bandeau-sandur-jaune.jpg

22h38, le ventre plein et la souris qui pédale dans la confiture de framboises, il est temps que la bandoléroine ferme cette interface. Dans moins de sept heures, je me lève, une perspective qui m'enchante autant qu'un vaccin chez la pédiatre. Joli bandeau ou pas, j'avoue, je m'en fais déjà des cheveux (chocolat) blancs. 

01:43 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (5)

05 décembre 2014

"Vendredi, get shorty!"#160

# LE LOOK DU VENDREDI 

Comme il y a le Friday wear au bureau, il y a le Friday look ici. En général, une séance-photos pas top, en raison des conditions météo / du style proposé / de la tête du mannequin / de la bonne volonté du photographe (rayez la mention inutile), et qui donc ne mérite pas les honneurs d'un post rien que pour elle. Mais comme dans mon emploi du temps de Ministre de la condition maternelle, shooter un look relève du 13e travail d'Hercule, on ne jette rien, on recycle. Considérez donc ceci comme un compost, entre pluie et tenue pas franchement assumée. Mais au moins, vous voyez mon nouveau manteau Isabel Marant adoré (merci les ventes presse)

lesweat3.jpg

lesweat.jpg

lesweat2.jpg

Sweat Leon & Harper, manteau Isabel Marant, jupe Zara (old)

Lire la suite

02 décembre 2014

"Petit papa Noël" (Tino Rossi)

Où je fais la liste (mais pas en mode Rose)

Au départ, ce n'était pas ce billet qui était prévu, non. Il devait y avoir du look d'hiver puisque votre thermomètre vous amène la preuve par -4° que le grand froid est arrivé (et pas encore le grand barbu). Et puis ce soir, la gigoteuse a changé mes plans. Quand je l'ai vue balancer avec dédain son premier cadeau de l'Avent, préférant pérorer dans le tiroir à dvd comme une sénatrice sur un prétoire, j'ai un peu fulminé. (Comme Christiane Taubira à son prétoire, voyez.) A 21 mois, on ne snobe pas des oreilles de bunny en peluche. Même fuchsia. Surtout emballées avec amour un samedi après-midi par une maman consciencieuse, jonglant entre masking-tape arty et scotch Uhu cache-misery. J'en suis venue à croire que Noël, c'est pas fait pour les grands bébés. Par contre, c'est fait pour les grandes filles de 32 ans, croyez-moi. Alors si la reine des vents m'a posé un lapin, moi, je ne vais pas décevoir le Papa Noël. Ces jolies babioles en-dessous, mon ami du traîneau, je les attends de (petit) soulier ferme. 

christmasok.jpg

1) Un collier monogramme Ginette NY. Des années que je le reluque, celui-là. 
2) Un tapis Made in Nepal pour la chambre de l'ingrate. 
3) Une robe Isabel Marant modèle Calesi, du bleu profond et enfin du long (T36, le barbu)
4) Une écharpe Princesse Tam Tam complètement noeud noeuds. 
5) Un appareil photo hybride Olympus Pen Generation, ou n'importe quel hybride blanc.
(ENFIN, après sept ans et demi de blog)
6) Des écouteurs aussi déco que techno signés Frends 
7) N'importe quel modèle Bambi de chez Jérôme Dreyfuss. Je suis ouverte, come to mama. 
8) Une chaise Tolix colori poudré signée Le Corbusier. A croquer. 

Voilà papa Noël, tu sais donc désormais de quoi tu peux te charger. A toi de prendre les rênes, mais promis, quand je déballerai tes paquets, je ne les balancerai pas à travers la pièce pour partir m'amuser avec un bout d'emballage papier. Je saurai les apprécier à leur juste valeur. Tu peux livrer les yeux fermés, j'ai été très sage toute l'année. C'est marqué tout en haut, au fronton de ma bannière étoilée comme ta voie lactée : je suis une grande fille modèle, petit papa Noël qui descend du ciel. 

01:45 Publié dans My Wishes | Lien permanent | Commentaires (11)