Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Help" (The Beatles) | Page d'accueil | "Is this it?" (The Strokes) »

30 juin 2007

"Love is in the (h)air" (John Paul Young)

Ca ne devait plus arriver. Je me l'étais promis, je le LEUR avais promis, la main sur mon Rolling Stone et la mine solennelle, telle Christine Boutin au matin de sa prise de fonction. C'était fini, je ne les confierai plus à ces criminels au coup de ciseau facile, j'allais prendre soin d'eux. Et puis, un lundi gris, un lundi d'ennui, je passe devant cette vitrine Biguine et je me dis : "allons, et si on se refaisait une frange?"  Une fille normale et bien dans sa tête ne se demande pas cela un 2 juillet. Juste avant la plage, l'idée bien maligne, celle qui vous donne tout de suite l'air désirable avec votre barrette rose Kitty sur le front pour éviter la marque de bronzage au-dessus du sourcil, car ça ne se fait plus (et ça ne s'est jamais fait, même, tiens).

Assise à côté de Madame Moreno, le cheveu court orange encore fadasse et la langue qui la démange ("Pfiouuuuuu, je sors de clinique là, c'est pas joli joli. Et regardez ce temps, je mets des collants et j'ai chaud, un collant dans mes compensées, ça se fait? "), la fille anormale - comprenez-moi et mes envies de frange un 2 juillet - veut que ça se passe vite. Oui, on rafraîchit, oui on coupe un peu les longueurs "parce qu'elles sont bien abîmées" (tu m'étonnes, Ginette Biguine!) mais c'est tout. Je ferme les yeux, mon moi futur en tête :

frangelongue

(Photo the Face Hunter)

Qu'est ce que je vais avoir l'air cool avec ma Lou Doillon attitude, le tee-shirt loose, la lunette XXL, le sourire timide, la frange, les cheveux LONGS.

Contente, sûre de moi, un peu Barbara Gould sur les bords, j'ouvre les yeux. Et là, je vois ça :

chantalok

(je vois la personne à gauche, hein, pour les boulets et boulettes que je vois arriver, même derrière ma frange de Chantal).

J'ai une fois de plus oublié les mesures métriques de nos ennemis les coiffeurs:

une pointe = 15 cm

Une goutte d'eau dans un été qui s'annonce pénible, la barrette Kitty.

Commentaires

ah les boulassesmais tu sais que les cheveux poussent 2 fois + vite en été hein !

Écrit par : domino | 30 juin 2007

Eh, moi j'aimais bien les cheveux de Clara Sheller! Non?

Écrit par : cél | 30 juin 2007

alalamoi c'est la même ... à chaque fois je recule l'échéance pour aller chez le coupe tiff : à chaque fois c'est la foirade, ma frange ressemble plus à celle de jacquouille que à celle de mes rêves....

Écrit par : SUE ELLEN | 30 juin 2007

je ne vais plus chez le coiffeur depuis des lustres, on est jamais mieux servi que par soi-même moi j'dis!

Écrit par : Betty | 30 juin 2007

Ah merdum! Ben, si ca peut te rassurer, il m'arrive la même chose que toi a chaque fois, coupe foirée a coups de ciseaux...là ca fait un mois, et ca va dejà mieux...parcontre, il n'auront pas la tignasse de mon fils!!!

Écrit par : Lilie | 30 juin 2007

ça doit pas être si horrible que ça, non ?

Écrit par : MMG | 30 juin 2007

mais non un coiffage flou, des cheveux flous ca va etre très bien !

Écrit par : MH | 30 juin 2007

Nan, c'est pas horribeul horribeul,mais je regrette vraiment ma longueur car je pouvais les boucler quand j'avais la flemme du brush. Là, je ne sais pas, je vais tenter selon tes conseils, miss MH. Le point positif : on m'a dit que je ressemblais à Clara Sheller, du coup ça plaît à mon brun. :)

Écrit par : galliane | 30 juin 2007