Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2008-08 | Page d'accueil | 2008-10 »

"Free as a bird" (The Beatles)

29 septembre 2008

Edit : nouveaux prix (les mêmes qui seront sur Ebay...)

Où tout n'est pas si facile, tout ne tient pas qu'à un fil (même pour la Suprême blogueuse)

Faut-il se rendre à l'évidence, il le faut, reddition sans conditions : I'm not Free to do whatever I ... Non, je ne suis, and I sing the blues if I want. Dans cette Oasis de mélancolie, je vous annonce que ma Freebox n'est toujours pas arrivée dans ma petite boîte aux lettres. Que je trépigne de vous raconter mes aventures de rivegauchère (oui, j'ai viré de bord), de vous parler de ces bottes exceptionnelles que je vais m'offrir en deux couleurs tellement elles révolutionnent ma vie, et de mon dernier coup de coeur créateur.

En attendant, là, je suis au boulot, et j'ai 10 minutes pour poster ce premier vidage de penderie post-déménagement qui devrait faire des heureuses.
Toujours le même concept : les prix sont frais de port en colissimo compris ; dès que la commande est validée, expédition rapide du paiement souhaité pour que je groupe les envois ; les Parisiennes, remise en mains propres dans le XVe possible, dans ce cas compter 5 euros en moins sur le prix affiché.

Prêtes ?

002.JPG
Gilet Gap, beige poudré, excellent état voire neuf, 29 euros VENDU
025.JPG
Ravissant sweat Isabel Marant, rose poudré, Taille S, 38 euros VENDU
031.JPG
Ballerines NEUVES Chie Mihara, rose poudré, T 41, 70 euros
033.JPG
Joli sweat Vanessa Bruno, Taille M, 38 euros
037.JPG
Tunique bleu marine Swildens, Taille M, étiquette de la marque décousue mais comme neuve sinon, 38 euros
041.JPG
Jupe en jean gris Diesel, T38-40, 29 euros VENDU
042.JPG
Jupe violine Isabel Marant, neuve étiquetée, collection 2008, taille 1, 69 euros
044.JPG
Robe babydoll Sandro grise, T38, 45 euros VENDUE
028.JPG
Sublime paletot Maje rose poudré, neuf, étiquette marque coupée en deux (dégriff) mais bien visible, 40 euros VENDU
A suivre bientôt, des bottes et de la robe Isabel Marant, du top Erotokritos, et du blouson en cuir gris .. Pour acheter une pièce, lesgrandesfillesmodeles@gmail.com. Et si je vous manque vraiment, comme vous me manquez, un courrier de réclamation à Freerendnousgallianeonenpeutplus@escrocs.com. A très vite, pour du sérieux.
PS: si vous m'amez un peu, allez voter là : http://www.concoursdestyle.com/modules/default/scenes/modulevote/page_vote_fiche.php?users_id=373 ; Flore d'Eple & Melk le vaut bien !

13:46 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (15)

"Move in" (Texas)

10 septembre 2008

Où interruption momentanée des programmes, mais vous allez survivre

A l'heure où nous reprenions juste nos petites habitudes, vous, moi, Kirsten and Katie, il va falloir qu'on fasse un break. Un break, le temps que je remplisse mon Traffic de mes 20 + 3 (oui, j'ai shoppé ce week-end, j'ai également une vie) paires de chaussures, mes 15 maxibags, mes CDs précieusement empaquetés et mes quelques tonnes de vêtements prêts à (em)porter, en route vers un nouveau chez moi. Le temps que Free installe cette Magic Box qui nous reliera à nouveau, vous, moi, Kirsten and Katie. And Gaspard. Il n'y a pas de raison.

Je le sais, vous allez revenir frénétiquement actualiser - F5, F5, la touche en restera collée à vos doigts - cette page. "Quand c'est qu'elle revient, la Galliane", tous les matins, même que ça va en causer devant le macchiato à la machine, et que vous aurez raison parce que Galliane, c'est mieux qu'Edvige.

Et tous les matins, je veux que vous ayiez une vision de joie même si, toutes tremblantes, vous ne découvrez pas une de mes brillantes analyses du retour en force de la cape d'hiver (so trendy, notez sur vos cahiers) en chinchilla retourné. Une vision de bonheur, une vision esthétique. Alors voilà, toc toc badaboum, c'est cadeau :

009.JPG
Campagne Longchamp, hiver 2008 - Kate Moss & Gaspard Ulliel

Je prends mon collant adhésif, mission Paquetage, et je vous laisse en bonne compagnie, les filles. Mais on reste dans le thème, finalement : ce gars-là, il fait toujours un carton.

PS : des jolies choses très Marant, très Maloles, très Sessun, très American Vintage sur l'Ebay de ma grande soeur à la grande penderie.

01:55 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (23)

"Making plans for Nigel" (Nouvelle Vague)

08 septembre 2008

Où on boucle la boucle façon quadrature du cercle, et Py dans tout ça?

Je ne suis pas allée au Salon du Prêt-à-porter, Who's Next, tout ça tout ça. Qu'aurais-je eu à y faire, entre nous, comme si j'aimais la mode et mourrais d'envie de découvrir de nouveaux créateurs plein de talent, d'avenir, et de problèmes de financement "parce que sans dec', on galère pour financer notre 3e collection et les boutiques elles nous prennent les vêtements en dépôt, elles les achètent pas, tu saisis la différence?" J'ai tellement bien saisi que je n'ai rien entendu de tout ça.  Non, j'ai préféré me lever à 6h du matin pour aller travailler, bien docilement, c'était plus enviable et il faisait tellement beau que j'aurais eu tort de ne pas bousiller mes bottes plates sous l'averse qui se déclenche à 6h31, l'heure où je foule mon perron. La pluie est mon amie. Celle de mes cheveux qui ont tendance à crépiter, aussi.

Je ne suis pas allée écouter Keziah Jones dans le métro. D'abord, parce que quand ma copine E. me smse samedi matin "Cocotte, y'a 80% de chances qu'il joue à Auber à 14h30", je me dis que 20%, soit une chance sur 5 (ouaw, ça suit les littéraires), ça fait quand même beaucoup, et que de toute façon, 14h30 devant les grands magasins, autant tenter la traversée des Alpes avec les éléphants d'Hannibal. J'vous dis pas la proportion de gentils centurions écrasés. A la place, dimanche, j'ai vu un jeune mec dans le métro - vive la République - qui s'est dit "Si je me mets torse poil avec un chapeau, et que je fais vaguement du rythm is life, ptête que comme Keziah, ça va marcher pour moi". C'que ça m'a juste fait, à moi, c'est rythm is gone, à la limite fredonner "Hey, Mr Tambourine man" voire "Hey Monsieur l'homme-orchestre" (l'adaptation d'Hugues Aufray, pour les puristes). Vous pensiez qu'il la connaissait?

Parce que je n'aurai jamais la réponse, je vais plutôt finir ce que j'ai commencé. J'aime bien mettre des points finaux, ranger mes pantoufles perpendiculairement à mon lit, aligner les verres, et par là-même, boucler les boucles. Je vous parlais de carreaux? J'ai acquis moi-même du carreau peu cher et tout à fait digne d'intérêt. La preuve, vite fait bien fait :

001.JPG
Robe Zara, gilet Les Prairies de Paris, besace (parce qu'elle fait son retour, figurez-vous) vintage Sandro, sautoir Malababa

010.JPG
Tunique Avant-Première, 19 euros si je me souviens bien

Là, vous avez lu entre les petites lignes : "la besace revient en force", bravo, je me demande si ce n'était pas la seule info de ce billet (même si j'en soupçonne quelques-unes d'aller télécharger "Hey Monsieur l'homme-orchestre" en douce, petites Chantefrance, va). Mais dans le genre" sac à carreaux ultime", il reste le must des must :

003.JPG

Comme vous le voyez, et comme je l'ai déjà dit, je déménage, et tout est bon pour envelopper ma vingtaine (1 chance sur 5 que ce chiffre soit exact) de boîtes de chaussures pour le grand voyage. Figurez-vous que j'ai débarqué chez Tati pensant en acheter avant que la vendeuse me rit au nez : "je ne sais pas pourquoi on appelle ça les sacs Tati, on n'en a jamais vendu!" Vla'ti'pas de l'info de première main en chute de billet. J'en croyais pas mes yeux, mais je l'ai pris au pied de la lettre. Manquerait plus que Rachida Dati soit enceinte, et qu'on ne connaisse pas le père.

00:05 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : avant-première, zara, tati

"Store bought bones" (The Raconteurs)

03 septembre 2008

Edit : en rouge, les nouveaux prix et les pièces vendues ..

Où il n'y aura rien de spirituel dans ce qui va suivre, mais notez l'effort pictural tout de même

Il n'y a rien de bien passionnant à écrire sur un vide-dressing. On va donc aller à l'essentiel : cette petite braderie a lieu ici et maintenant parce que c'est la Fashion week carreaux, et qu'il y a deux pièces qui en ont. Même Kierkegaard n'aurait pas pu faire plus aisé s'il avait voulu. J'ai beau me gratter le chignon sept fois avec mon Bic en ce moment même, je ne vois rien d'autre à ajouter à part que :

- les prix sont frais de port en colissimo compris (sauf la chemise H&M, envoi lettre)

- envoyez vos paiement rapidement que je groupe les expéditions à la Poste

- ces vêtements sont soit neufs et étiquetés, soit en excellent état évidemment

014.JPG
Tunique Isabel Marant, taille 38/40, dégriffée en haut mais avec étiquette matière griffée au nom de la créatrice, manches trois quarts
65 euros VENDU

Gilet sans manches Gap, bon état mais quelques bouloches visibles sur la photo, 29 euros  VENDU

015.JPG
Chemise manches ballon H&M très "Bérangère Claire", T36 mais va à un 38, taille empire
12 euros VENDU

013.JPG

Sweat Athé de Vanessa Bruno gris, taille 2, manches légèrement ballon, col rond
45 euros VENDU

013.JPG
Spartiates noires à franges Swildens, 41, comme neuves, 45 euros

018.JPG
Robe Sandro neuve et étiquetée, colori marron ocre avec noeud au col, très babydoll, taille 2, 49 euros VENDU

027.JPG
Robe Isabel Marant, idéale aussi avec collants et gilets, taille 2, 90 euros VENDU

022.JPG
Tunique vieux rose Scarlett Roos, fines rayures dorées, taille 2, boutonnée au col et manches légèrement ballon, 35 euros VENDU

004.JPG
Long gilet Maje sans manches en laine grise, taille M (38/40/42), 45 euros, VENDU

Pour valider l'achat d'une pièce, un email à lesgrandesfillesmodeles@gmail.com. Demain, on revient avec un peu de spiritualité (vous aimez la bière, au fait?)

"The angry mob" (Kaiser Chiefs)

01 septembre 2008

Où j'adorerais vous dire de mal du concert de Justice à Rock en Seine, mais on est pas dans la page courrier des lecteurs de Rock & Folk

Et là, la foule se dresse devant moi. De dépit. Brandissant qui son 20 Minutes de mots fléchés griffonnés, qui son Starbucks macchiato café à moitié vidé à ma face livide : "Tu nous avais promis plein de carreaux, des petits, des gros, Galliane, toute la semaine, même que t'avais baptisé ça la fashion week à thème". Mais moi aussi, j'aime les mots fléchés (en trois lettres, "colère" ? Ire, ne me remerciez pas). J'ai croisé vos maux, ce week-end, et je me suis repris. J'en avais des tonnes à dire, redire, sur la tendance lourde de cette rentrée, le motif à carreaux. Un historique en bonne et dûe forme, bien barbant, et pis un peu Marant, la pure et dure qui nous en ressort à chaque collection. Puis, non. D'abord, j'ai décidé de vous montrer le carreau moche. Le "carreaumanichel", je l'appelle. En gros, si vous m'aimez encore un peu, vous évitez, ou vous changez de trottoir quand vous me Sacré Coeur-croisez :

008.JPG
Je crois que c'est Paul & Joe Sister, mais c'est surtout Mir Couleur

Ensuite, il y a le carreau barbant. Gentil, hein, mais sans risque. Je l'appelle le "carreaumantique". Celui-là, vous pouvez l'adoptez, mais vous le dévergondez un peu, vous serez gentilles. Allez hop, wouhou, on se passe la main dans le brushing, on est folles ce matin.

018.JPG
Robe tunique Athé de Vanessa Bruno

carreauxvanessabruno.jpg

Enfin, le carreau idéal. Le carré magique, aurais-je envie de lancer, tant j'ai été enthousiasmée par sa vue. Il est indépendant, autonome, hivernal et audacieux. Voici le "carreau'ck'n'roll".

carreauxsessun.jpg
carreauxsessun2.jpg
carreauxsessun3.jpg
Tous ces carreaux sont extraits de la très - trop - réussie collection automne-hiver de la créatrice marseillaise Sessun

Emportée par la foule, qui s'élance et qui danse une folle farandole (Edith Piaf, La Foule), j'ai fait ce que j'ai pu, en un post, pour déclarer carrément mon calendaire coup de coeur, trèfleurbleue, au carreau. Pique et pique et colegram, faites vos jeux, les filles.

PS : demain, un petit vide-dressing pour la forme, car je déménage bientôt et dois me délester de quelques fanfreluches ...