Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "My friends" (Red Hot Chili Peppers) | Page d'accueil | "Cathy" (Alain Barrière) »

27 août 2009

"Don't look back in anger" (Oasis)

Où je préfère ne pas tourner sept fois ma langue de vipère dans ma bouche

Les apparences sont souvent trompeuses. Tenez, en cette belle matinée de rentrée, où vous êtes si heureuse de remettre des bas dans vos ballerines parce qu'il fait frais, à 9h30, vous venez ici, pensant trouver la bonne humeur du jour de votre chère Galliane. Celle-là même qui est partie par la Côte basque, puis la Côte bleue, sonder sa cote d'amour (marée haute, merci) ces dix derniers jours. Mais aussi celle qui, la tête blondie par les rayons et les embruns, ceci expliquant sans doute celà, a massacré sa robe préférée Vanessa Bruno, en soie noire, grâce à son fer à repasser. Le curseur sur lin. La robe en soie. Et Galliane hors de soi, cela va de soi.

Alors, de Bernadette Chirac à Bernadette Soubirous, en passant par la femme de Jean-Marie Bigard qui s'est fait plaquer cette semaine c'est dans Voici, on comprendra céans que je ne vais pas vous présenter le dernier spot fashion de Boulogne-Billancourt, ni vous chanter les louanges d'une créatrice trop sympa et trop belle et qui sent trop bon. Non, la tendance lourde de la rentrée, c'est le noir. Black is back, sur les podiums, dans les vitrines, et ma robe défunte itou. Je broie du noir, que dis-je, je crame du noir, donc, aujourd'hui, j'aime pas, na. J'aime pas ma créatrice de chaussures favorite, la mal nommée Chie Mihara, qui nous a sorti cet hiver une collection des plus... importables.

 

chiemoche.jpg
chiemoche2.jpg
Chie Mihara, collection automne-hiver 2010

Par égard pour cette artiste égarée, je n'en montrerai pas plus. Des images insoutenables (et si les bataillons anti-fourrure pouvaient m'oublier, sur ce coup-là, ce serait au poil). Chie, si je puis me permettre de t'appeler ainsi, il est de mon devoir , en tant qu'amie-fan-acheteuse de longue date, de te remettre dans le droit chemin. Il m'arrive peut-être, un après-midi Vaporetto, de tourner de l'oeil quand je repasse la robe de ma vie-noire-Vanessa-Bruno-en-soie-collection 2008-donc introuvable-maman je pleure. Mais le reste du temps, je sais garder l'oeil ouvert. Et le bon.

Commentaires

Ah oui quand meme, c'est la fete chez Chie! Par contre si je comprends bien c'est pas trop la fete chez toi, ecoute ca peut s'arranger, tu nous files une date et on debarque toutes pour te remonter le moral! :)

Écrit par : Baraginie | 28 août 2009

Oh ben si, ça va, c'est juste ma robe qui est cramée, et le super agréable ménage de l'appart que je quitte qu'il me reste à faire.. remarquez, vous pouvez débarquer pour m'aider, hein.. ;-)

Écrit par : galliane | 28 août 2009

Tant de talent dans une seule plume (la tienne pas les poils de l'autre Mme Chie)... Ma petite Galinette, te lire me replonge dans ces saintes semaines ou 3x je te lisais et souriais béatement à mon écran. J'te casse les bonbons, hein ? à te dire c'est kanquequikoi.... Suis contenente de ta marée haute (heureusment à son âge, le saint homme) ok je sors, mais avant des becs

Écrit par : sarah babille | 28 août 2009

C'est sumo le chien de Bernadette qui a fourni la crinière moumouté ?

Écrit par : toupie | 28 août 2009

Disons quand même qu'il y a plein d'autres modèles sans poils ne soyons pas médisante
J'aime beaucoup Chie Mihara et il y a toujours eu dans ses collections des pièces importable
au fait toi quels sont les modèles que tu as dans ton dressing ???

Écrit par : anne laure | 28 août 2009

C'est si joliment dit, même si c'est triste, j'en convient.

Écrit par : Miss TG | 28 août 2009

la deconfiture devant la pièce adorée passée au fer a repasser je connais donc je compatis chère Galliane et suis de tout cœur avec toi !
quant aux chaussures , que dire ? hum pas grand chose ce qui est sur c'est qu'on ne les trouvera pas dans mon shoesing celles-la !

Écrit par : la fée | 28 août 2009

faut dire que tu nous montre les pires là!!! :D
bon courage pour tout Galliane!

Écrit par : diane | 29 août 2009

ça te donnera l'occasion d'aller shopper une seconde robe-de-ta-vie-noire :)) difficile à trouver mais je suis sûre que tu finiras quand même par y arriver ! parole de fille qui un soir d'hiver s'était parée de son plus beau pyjama d'amour qui lui faisait un fessier de déesse et .... qui s'était malencontreusement assis sur un cintre, déchirant le fabulous pyjama .... ça s'invente pas !

Écrit par : marie | 31 août 2009

mes condoléances pour la robe...
et ouf ! avant de lire j'ai cru que tu aimais bien ces horreurs en photo !

Écrit par : solenne | 02 septembre 2009

Cette fourrure est couvert de terre tombera, très peu pratique.

Écrit par : Peter : calling cards | 28 septembre 2009