Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Je veux tout "(Ariane Mofatt) | Page d'accueil | "Chupee" (Cocoon) »

13 septembre 2009

"Around the bend" (The Asteroids Galaxy Tour)

Où je revendique mon appartenance à la petite bourgeoisie qui boit du champagne et s'habille en ...

Il y a encore quelques mois, on m'aurait dit ce que je m'apprête à vous raconter, là, avec toute ma bonhommie habituelle, les pieds nus sur mon tapis Alinea prune écrasée du plus bel effet, je crois que j'aurais pouffé de rire. Sûre de moi, avec  la condescendance toute familière de grande fille d'1m80 aux cheveux longs. Verbalisation de la scène : "Pfff, ça pourrait jamais m'arriver", lâché d'une petite moue glacée et glossée. Quelques grammes de condescendance en moins et plus tard, il faut se rendre à l'évidence : ça m'est arrivé. J'ai changé. "Ah !" (Trouble de l'assistance). J'aime toujours autant les grands sacs en cuir et les bottes plates, les jupes toutes courtes et les décolletés lovamooriens Vanessa Bruno, mais j'ai 27 ans et j'habite Boulogne-Billancourt. Boulogne-Billancourt, depuis 13 jours exactement. C'est pas Neuilly, mais c'est pas loin. Me voilà donc à faire mes courses dans un Inno qui coûte deux fois plus cher que le Franprix deux rues plus loin, à zigzaguer entre une flopée de poussettes Mc Laren et de jeunes papas méchés longs. C'est déjà beaucoup, mais ce n'est pas assez. Attention, je lâche vite le vil aveu, comme Jean-Marie Bigard a lâché Claudia après 18 ans de vie commune (cf Voici, semaine du 7 au 13 septembre) : je kiffe Gérard Darel. A ce moment précis, je perds 10 degrés sur l'échelle de la hype et gagne du même coup 10 ans sur ma carte d'identité bloguesque. Circonstances atténuantes, mesdames les jurées : à Boulogne-Billancourt, il n'y a pas grand chose à se mettre sur le talon  du chéquier. Alors, un samedi après-midi de déroute, la flemme de prendre le métro, on fait avec ce qu'on a, c'est à dire avec Gérard et son meilleur pote Pablo.

darelbotte.jpg
Bottes Pablo de Gérard Darel, disponibles sur Monshowroom

darelbottes2.jpg
darelsac.jpg
Sac Flat Jack de Gérard Darel

Et je ne vous parle pas des petits robes tout à fait honorables que j'ai pu croiser sur certains portants. Parce que vous n'avez pas toutes la chance d'habiter cette charmante bourgade qu'est Boulogne-Billancourt, Gérard, qui se modernise grandement, a lancé son e-shop. Moi, ma mèche toujours parfaite "Canal +" et mes sacs biodégradables Monoprix, on préfère largement la véritable boutique. Bientôt, soyons folles, je ne jurerai plus que par les coupes audacieuses de Véronique Delachaux. Une chance pour moi : Véronique et Gérard cohabitent sur le même trottoir.

PS : et ça continue à déblayer sur mon vide-dressing, arrivée programmée de merveilles Sessun, Iro, ou Vanessa Bruno.

Commentaires

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH changer de classe sociale, ca m'a fait pareil quand je suis devenue prof et que je me suis retrouvée a bruncher le samedi, lire le Guardian et commander des vélos pliables que seule les bobos de Londres ont (je vous rappelle que j'habite dans le nord du Youké).

Si ca continue toi et moi on va se retrouver avec une femme de ménage!!

Écrit par : Baraginie | 14 septembre 2009

Hahaha, tu me fais bien rire !! je bosse à Boulogne moi et je me tape tout le bld Jean jaurès pour rentrer chez moi (issy les mx), donc je connais bien les boutiques du quartier !!
Alors certes, y'a pas tout, mais tu verras qu'au Zara du petit centre commercial, y'a tout, et souvent même des trucs sold out dans Paris !! et tu verras aussi qu'en période de soldes, c'est hyper agréable de faire son shopping à Boulogne, car y'a tout bonnement personne !!
Faut bien trouver du positif !! ;-)

Écrit par : CiTiZen | 14 septembre 2009

Maintenant, aujourd'hui présentement, je retrouve la petite Galliane qui étirait mes lèvres jusqu'aux oreilles et sans bistouri. Aujourd'hui, même si je ne t'avais pas vraimeent perdue. Je t'ai retrouvée.

p.s. Avec Gégé, pareil mais que pour les sacs. je veux rester rock sous la couche de l'embourgeoisement qui, grignote chaque année un bout de nous. Ta cuse est quasi perdue... change de quartier :-))))

Écrit par : sarah babille | 14 septembre 2009

mouarf, tu me dérides en ce lundi matin !
pour claudia, c'est vraiment la tuile, quel mufle ce jean-marie...

super très bien le sac. tiens je crois que je vais claquer du talon de chéquier moi aujourd'hui, ça va me faire du bien.

Écrit par : solenne | 14 septembre 2009

Bon mais quoi mais c'est fou ta petite dernière phrase... Galliane, en Darel tu seras géniale de toute façon mais en Delachaux, moi je dis, ça c'est de la petite phrase qui sent bon la grande, grande love story!!!!
Bises!:)

Écrit par : vanessa(eliabar) | 14 septembre 2009

Embourgeoisée ou pas, m'en fout, ce sac est superbe!!!!

Écrit par : arwen | 14 septembre 2009

- Baraginie : non mais encore si le salaire avait changé (en mieux) avec mon changement de classe sociale, ça aurait été idéal.. :-) Mais non, il n'a pas bougé ce sagoin. Pour la femme de ménage, je crois que ça ne sera pas possible en revanche.
- Citizen : j'habite l'immeuble au-dessus de la galerie du Zara, que j'aime déjà d'un amour excessif, donc on devrait pas tarder à s'y croiser. Si tu vois une grande brune aux cheveux longs avec un air pensif mais habité, fais-moi signe. :-)
- Sarah babille : je sens que je suis sur la bonne pente, je vais retrouver mon rythme d'antan et je suis plutôt de bonne humeur aussi. Je peux pas en dire plus, mais il y a aussi de l'évolution professionnelle dans l'air. Ceci explique peut-être cela. Et l'air de Boulogne-Billancourt peut-être aussi...
- Solenne : le shoppinge le lundi, je me rappelle, quand j'étais pigiste.. Ahhhh (soupir). En même temps, je passe tellement de temps sur Ebay que je shoppe non-stop en ce moment. Le Jack, il est terrible, super belle couleur en tout cas.
- Vanessa : ben j'espère que c'est la grande love story, là, y'en a marre. J'ai bientôt 28 ans, je vis à Boulogne-Billancourt, ça sent la femme casée ça. ;-)
- Arwen : oui, hein. Et fuck, quand on nous demandera qui en est le créateur, on répondra pas Gérard Darel mais qu'on l'a déniché dans un dépôt vente très cosy lors de nos vacances en Sicile. Ca fera de suite mieux.

Écrit par : galliane | 14 septembre 2009

Je trouve le message trop artificiel et cela sent trop la promotion....

Écrit par : Sophie | 14 septembre 2009

Sophie : Oui, et regarde bien mon blog : 0 billet sponsorisé en deux ans et demi de publication, aucune bannière publicitaire, aucun partenariat, aucun concours. Tu viens souvent ici pour lâcher un tel commentaire...

Écrit par : galliane | 14 septembre 2009

sympa la sophie dis donc !! et diplomate en plus !

bon, sinon finalement, j'ai rien acheté aujourd'hui. je baisse... je baisse...

Écrit par : solenne | 15 septembre 2009

Ah oui Gérard vaut surtout pour ses sacs, mais quels sacs !

Écrit par : Marieand | 15 septembre 2009

Véronique Delachaux? Tu as qq chose à nous annoncer?

Écrit par : Wafa | 15 septembre 2009

- Solenne : moi j'ai reçu mon gilet sandro et mes bottes daim à 12 euros, merci Ebay et merci le gardien d'immeuble qui réceptionne mes colis.
- Marieand : le Midday est pas mal aussi, hein, je dois le reconnaître...
- Wafa : ah ah, j'étais sûre que l'une de vous allait tilter et me poser la question. :) Non, pas encore, mais j'y pense, j'y pense ...

Écrit par : galliane | 15 septembre 2009

On s'embourgeoise dans la bourgade boulonnaise et on a bien raison ! Sinon, ravie de voir que Veronique Delachaux t'inspire !

Écrit par : toupie | 15 septembre 2009

Véronique Delachaux... à toi bientôt le syndrôme de la working girl???

PS: c'est pas toi qui a aimé Diane von Furstenberg??? ok je sors...

Écrit par : aneth | 15 septembre 2009

bon mais moi, le petit Flat Jack, je le veux bien... et puis, même après Charlotte, on peux toujours aimer Darel alors...

Écrit par : aneth | 15 septembre 2009

J'habite Levallois-Perret... je comprends tout ça très bien!

Écrit par : Marie-golote | 16 septembre 2009

véro delachaux est la bénédiction de la fesse pregnant, galliane : et peu de jeans peuvent se vanter de ce genre de prouesses, à 7 mois ;). go, go, go !

Écrit par : ava | 16 septembre 2009

AAAH le bonheur de vivre à BB !!
Boulonnaise de naissance je ne peux que constater à quel point c'est le prolongement du 16ème! mais j'espère que tu te plais ici!!

Écrit par : Mademoiselle M | 17 septembre 2009

Ah c est certain qu' on apprecie vraiment BB qu'une fois aux commandes d'une Bugaboo... Sinon pr info le Zara des passages est l' un des rares à avoir un corner "Zara for Mum" ...

Écrit par : Opio | 17 septembre 2009

Génial ton billet, c'est un plaisir de te lire, on s'y croirait dans ton quartier BCBG, j'imagine trop bien les petites dames distinguées, le club des Mc Laren en goguette, dire que j'ai rêvé de posséder un jour ce must de la poussette, et L'Homme m'a traité de petite bourgeoise le chameau. Un bon gégé sous le coude, ça fonctionne toujours !

Écrit par : Anaïk | 17 septembre 2009

OMG Gall t'es devenue une banlieusarde ... comme moi !!!!!!!! oué chouette trop fort, tu verras on s'y fait et en plus moi y'a même pas de gérard à se mettre sous la dent (ni de vaness, ni d'Isabel.. mais bon ils ont une fée c'est pas rien quand même ;)) des bisous

Écrit par : la fée | 18 septembre 2009

- Toupie : va falloir que je commence à m'y intéresser, effectivement...
- Aneth : mais je ne renie pas pas Von Furstenberg attitude, j'ai même mis mon petit haut de cette créatrice ce lundi, tiens ! ;-) Flat Jack, un chouïa petit peut-être.
- Marie-golote : voilà, je n'ai donc pas besoin de développer. Sinon, y'a un Comptoir, mais pas de Maje, ni de Sandro, ni de JOnak, ni de Vanessa Bruno (là est le big drame).
- Ava : je retiens le conseil, sache-le. :-)
- Mademoiselle M. : Je m'y plais surtout car y vit l'homme qui me plaît.
- Opio : j'ai vu le corner Zara for mum ! Et je t'avoue que j'ai trouvé les fringues super et que j'ai pas cru que c'était des fringues pour femmes enceintes au départ (du coup, je les ai reposées, j'ai encore un peu de temps).
- Anaïk : elles ont toutes le Midday ici, j'en ai croisé une avec un bleu pétant, il faisait toute sa tenue ! Et merci pour le compliment, madame. :)
- La Fée : banlieusarde, banlieusarde ... J'ai le métro, quand même, attention, je ne prends pas le RER moi madame. ;-) Une fée, dont on attend la nouvelle collec, wouhou !

Écrit par : galliane | 18 septembre 2009

elle de grandes choses, merci pour ton post amazing

Écrit par : Custom written essays | 19 septembre 2009

Bienvenue à Boulogne! On est voisine, j'habite tout près du centre, je pousse mon distingué caddie chez Inno (après avoir testé le Franprix) et je fais une petite visite hebdo à Zara.

Il y avait une boutique qui faisait Iro entre autres, elle vient de fermer et est remplaçée par une enseigne minable, genre Bérénice.

Perso, je suis une "mom-in-chief" donc, je ne cours plus trop les créateurs. Je tourne avec du Comptoir, un peu de Gérard, une pointe de Gap ou de Monoprix. Je mixe avec des pièces vintage perso et parfois, ligne 10 du métro et hop! en 15 mns au Bon Marché. Mais c'est vrai que BB n''est pas le temple du style pointu.

A bientôt, peut être!

Écrit par : Marie-Charlotte | 23 septembre 2009

Génial ton billet, c'est un plaisir de te lire, on s'y croirait dans ton quartier BCBG, j'imagine trop bien les petites dames distinguées, le club des Mc Laren en goguette, dire que j'ai rêvé de posséder un jour ce must de la poussette, et L'Homme m'a traité de petite bourgeoise le chameau. Un bon gégé sous le coude, ça fonctionne toujours !

Écrit par : american furniture | 14 novembre 2009

OMG Gall t'es devenue une banlieusarde ... comme moi !!!!!!!! oué chouette trop fort, tu verras on s'y fait et en plus moi y'a même pas de gérard à se mettre sous la dent (ni de vaness, ni d'Isabel.. mais bon ils ont une fée c'est pas rien quand même ;)) des bisous

Écrit par : antique clocks | 16 novembre 2009