Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Give me one reason" (Tracy Chapman) | Page d'accueil | "Last Christmas" (WHAM) »

23 novembre 2009

"Avril en octobre" (Autour de Lucie)

Où est ce que j'avais besoin de ça en ce moment, non, vraiment pas

Souvent femme varie, bien fol qui s'y fie, dit le proverbe. Et quand femme vieillit, alors, n'en parlons pas, ai-je envie de balancer, du haut de mes 27 ans, 27 printemps, 27 automnes même (vous comprendrez pourquoi plus loin) (Non ! N'allez pas déjà lire la suite, j'halllucine les curieuses!). Non parce que bon, quand on prend de l'âge, on prend aussi de l'assurance, des ennuis, des vergétures, des réductions senior (et non plus jeunesse), des "vous" dans notre gueule, des stagiaires de 19 ans qui nous remettent à notre place de vieille qui porte plus de Converse. Et des goûts de luxe. On s'en passerait bien, de cette dernière catégorie (et des vergétures aussi, parce que les stagiaires on sait les gérer, on est belles, drôles et intelligentes pour rappel).

Donc, les goûts de luxe. On va faire simple et imagé pour toutes les furies fashion qui ne calculent plus en chiffres mais uniquement en pointures : à 14 ans, je portais le baluchon Chevignon sur le dos, je pensais que j'étais au sommet de la branchitude et que Dolores O'Riordan, elle pouvait aller se déchausser avec ses Doc Martens. A 20 ans, j'ai acquis mon premier sac Comptoir des Cotonniers en toile poilue (à pois, l'image, on suit un peu) et je m'imaginais avec ma mère en quatre par trois sur toutes les colonnes Morris de Paris. A 23 ans, je demandais conseil aux journalistes de Madame Figaro, où j'étais en stage, sur la couleur de mon futur Charlotte de Gérard Darel, et je crânais  conséquemment comme une belle tête de morue. A 27 ans, à force de circuler dans Boulogne-Billancourt on Seine, et d'y croiser des Midday du même Gérard Darel, je rêve logiquement d'un ... Balenciaga Motorcycle camel. Vous notez que ma courbe de désir, calculée sur une pyramide de Maslow, suit proportionnellement ma progression géo-perso-professionnelle dans l'upper-west-side de l'Ile de France. Premier point rassurant.

autumnbalenciaga.jpg

Sac Balenciaga, coloris Autumn

La couleur de ce sac à (1500) patates se nomme Automne, et je prends ça, avec la plus grande objectivité qui me caractérise (si, si), pour un signe du destin. Deuxième point rassurant. Bon, le troisième point rassurant, on va y venir tout de suite avant que  vous ne partiez surfer sur le site de Carla Bruni-Sarkozy : je ne suis pas capable de sortir une telle somme pour un sac, et vais sagement me rabattre sur une belle occasion Balenciaga, merci les dépôts-vente. Du type de celle-ci, moins chère qu'un Dreyfuss (320 euros) par exemple :

giantcutycamel.jpg

Sac Balenciaga Giant Day camel

Ne vous en faites pas, je vous tiens très très vite au courant de mes pérégrinations. Et surtout, on se donne rendez-vous dans quatre ans. Je vous conterai alors ma passion pour les besaces Cotélac et les sac à langer Vert Baudet. Hmmmmm.

00:03 Publié dans My Wishes | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : balenciaga

Commentaires

j'adore le 2e sac ! et ... pitié, pas Vert Baudet, reste du coté des petits créateurs ;-)) enfin, je te fais confiance là dessus !

Écrit par : barnabé aime le café | 23 novembre 2009

Je rêve itou d'un Balenciaga... je ne pourrai jamais m'acheter un neuf, mais un dépôt vente pour de l'occasion me plairait bien... merci !

Écrit par : flo | 23 novembre 2009

sac vert baudet!!!!!! MDR!!!! accessoirement, les balanciaga sont superbes!

Écrit par : osanne | 24 novembre 2009

Balenciaga ne me fait pas rêver. Mon préféré reste incontestablement le MàR que je porte tous les jours ou bien quasi !

Écrit par : Abstand | 24 novembre 2009

Quelle belle analyse des changements dûs à l'âge ! Je te laisse imaginer les miens du haut de mes 37 ans (que j'aurai dans quelques jours) !!! En tous cas, très bon sac, il fait parti de mes préférés ;)

Écrit par : CECILE | 24 novembre 2009

oh la vilaine moqueuse nullipare ^-^ pour info un vieux Charlotte fait un parfait sac à langer... na.

Écrit par : opio | 24 novembre 2009

wao le Balenciaga est vraiment superbe! ceci dit, j'ai 20ans, des Veja, des Repetto et toutes mes dents, et tout le monde s'obstine à m'appeler Madame. Marre.

Écrit par : pauline/CHLOE | 24 novembre 2009

Alors alors tu l'as pris ? ;-)

Écrit par : marieand | 24 novembre 2009

Aïe, enlève moi ça tout de suite de sous mes yeux !!! Je me faisais presque une raison jusqu'à ce que je croise une femme le week end dernier (sur qui je peste encore) qui avait le balanciaga à son bras et les boots Chloé à ses pieds. Et là ... que veux-tu ... On est obligé de vouloir la poousser dans les escalators pour lui piquer la panoplie !

Écrit par : toupie | 24 novembre 2009

- Barnabé : je rigole pour Vert Baudet, tu te doutes bien .. ;-) petits créateurs, petits créateurs, bien sûr que je vais rester sur ce créneau, mais que veux-tu, à force, ils deviennent grands.. (Comme toi, tiens !)
- Flo : idem, neuf, impossible de chez impossible. La récup me suffit. Et si tu voyais celui que j'ai à mon bras ... ;-)
- Osanne : ils sont canons. canons. Indémodables. Je crois que je vais le garder toute ma vie, il n'y a pas photo DEUX secondes.
- Abstand : le Balenciaga, je le trouve parfait pour faire ressortir mon côté rock, justement, quand je porte pas mon blouson de cuir. Aujourd'hui, je porte un manteau Maje bleu, un slim Comptoir, et des boots Sessun, il rockise ma tenue. Mais mon MàR gris, je le chéris aussi, hein, c'est un autre usage, c'est un bag "fourre-tout". Rien à voir, mais il y a un superbe sac dans la nouvelle collec MàR, je l'ai tâté en boutique ..
- CECILE : 37 ans, l'âge de mon homme (qui en fait 10 de moins, soit MON âge). J'espère faire aussi jeune que lui à cet âge ... Alors, tu confirmes les envies de la femme de 37 ans, c'est quoi? Pas Vert Baudet quand même ? ;-)
- Opio : Tu m'as bien fait rire avec le Charlotte en sac à langer ... J'habite Boulogne-Billancourt, mais quand même ! Nullipare, nullipare, mais bon, on ne sait jamais ..
- Pauline : oh bah les Repetto, ça fait jeunette attends, comme les Veja, ils ont les yeux où, ceux qui t'appellent madame ? 20 ans, rahhhhhhhh !
- Marieand : Oui. Il est à ma gauche là. Installé sur mon manteau maje pour ne pas se salir au contact du bureau. On ne voit que lui, il illumine la rédac où je bosse. ;-) Bientôt les présentations.
- Toupie : je te comprends bien (enfin les boots chloé, je suis pas sûre de pouvoir les porter). Et si je te dis qu'il est à côté de moi.. 300 euros, tu me crois ? :-)

Écrit par : galliane | 24 novembre 2009

J'aime beaucoup sa couleur.
Je l'avais pris en noir l'an dernier, mais j'ai d'autres envies aujourd'hui et je m'en sépare (pour celles que ça intéresse).
Avec ta parka CDC, ça doit être canon ;)

Écrit par : Marine | 24 novembre 2009

Vous avez un bon gout.

Écrit par : Chere / international calling card | 23 mars 2010

le deuxième est un faux, ya pas photo, il n'y a pas la couture milieu devant et le cuir m'a l'air bizare...cette couleur orange...
regarde sous la fermeture à glissière si c'est une "Lambro"

Écrit par : marie | 15 mai 2010

J'adore le sac géant jour magnifique. Mais s'il vous plaît ne parle pas de vergetures je les ai à venir.

Écrit par : grooms speech | 17 juin 2010

Vous êtes juste un enfant! Je ne me souviens même 27! Love si les sacs!

Écrit par : rocket spanish review | 15 octobre 2010

Wow, i must say that is very nice :)

Écrit par : cheesiest pick up lines | 12 février 2011