Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2009-11 | Page d'accueil | 2010-01 »

"Les piles" (Vanessa Paradis)

20 décembre 2009

Où il faut bien que je me fasse enguirlander à un moment ou un autre

Je n'ai plus de piles dans mon appareil-photo. N'allez pas chercher midi à quatorze heures, extrapoler des jours durant sur ma rareté ici ces temps-ci - "elle a largué son HDMV pour se faire bonne soeur chez les lépreux" (hypothèse non d'actualité), "elle a sauté du quatrième étage de son immeuble de Boulogne-Billancourt parce que c'est le désert du shopping" (hypothèse à étudier), "elle a arrêté de s'intéresser à la mode et prépare un nouveau blog sur les boissons au litchi" (hypothèse fumage de moquette intempestif). Non, rien de tout ça, je plaide coupable, mesdames les juppées, et je n'ai rien pour me défendre hormis : je n'ai plus de piles dans mon appareil-photo. Et chaque fois que je descends à Monop', je pense plus facilement à acheter leur "tendresse aux framboises" (rayon surgelés, quatre parts, 1 minute de dégustation) que des alcalines. Alors c'est comme ça que je passe sous silence, honteusement, mon Balenciaga City camel (qui ne se marie qu'avec du bleu, vous verriez ça!), mes bottes Isabel Marant ... camel (faut bien que je fume de quelque part, moi, c'est du portefeuille), ma parka Vanessa Bruno encapuchonnée d'un OFNI (Objet fourrurant non identifié, l'enquête mériterait un post et un coup de main de l'inspecteur Adamsberg). Mais tout ça, vous le verrez bientôt, on a du temps vous et moi, on a toute la vie plus l'éternité et le cosmos devant nous. Oui, promettons-nous tout, soyons folles, en cette fin d'année, la vie, l'amour, le rêve. Toujours le toujours, jamais plus le jamais.

noelikea.jpg

D'ici là, je descends quelques petits jours en famille, gratter du talon sous la table et le sapin foisonnants. Et si tout se passe bien, peut-être qu'à côté d'une robe Heimstone (soyons folles) ou Erotokritos, un petit paquet Duracell m'attendra sagement. Alors, rendez-vous ici avant la fin de l'année, disons le 29 décembre ? A midi. Midi pile.

Joyeux Noël !

04:15 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (60)

"Neighbors" (Gnarls Barkley)

16 décembre 2009

Où je dis ce que vous ferez jeudi

Rien de tel que des histoires de bureau pour finir tranquillement l'année. Le bureau, mes voisins, à gauche le barbu chevelu qui vit seul et se commande régulièrement des stromboscopes à 1000 euros pour mixer dans son garage, à ma droite le stagiaire de 21 ans qui en fait 16 et demi, et en face, Fred. Fred, le seul qui sait qu'une chemise bûcheron c'est tendance, qui ne porte pas des tee-shirts Fruit of the Loom XL, qui ne mate pas les fesses de l'assistante-compta quand elle passe. Fred, le Marseillais, qui tourne à l'occasion dans des films de Robert Guédiguian, que la pipelette que je suis saoule régulièrement, qui a une fiancée dont les bottes vintage rouge entalonnées enflammeraient tous les catwalks de l'enfer. Fred, il est musicien, il compose, il joue, il chante, c'est bien c'est beau, mais il a aussi des couilles. La preuve :

Kylie.jpg

Quand il signe une reprise de Kylie Minogue (Béatrice Ardisson, si tu passes par là, pique-lui pour Paris Dernière!), il y va ... à fond :

AGOP_KYLIEa.jpg

Et puis, comme il est très branché, il joue dans un super café du Marais, ce jeudi, à 20h30 : le Yono, 37 rue Vieille du Temple, métro Saint-Paul. Si vous ne savez pas quoi faire, allez-y, sa pop-folk hyper mélodique et poilue devrait ravir les romantiques et les apprenties bucheronnes. Les non-parisiennes, allez tout simplement découvrir ses airs qui ne manquent pas d'air sur sa page myspace. La dernière fois que je vous ai présenté une artiste, ma copine Helluvah, vous avez fait exploser son nombre de visites. Ce serait vachement fort si vous rééditiez l'exploit. Peut-être qu'alors, la prochaine fois que je le saoulerai avec son horoscope du Parisien, grâce à vous, enfin, il m'écoutera.

02:20 Publié dans My Tunes | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : agop

"The winner takes it all"

11 décembre 2009

Où je suis très funny and sweat, si on y réfléchit bien

Alors, les 27 participantes qui rentrez toutes dans du 36, les Kate Moss de la blogosphère, je vais vous ôter d'un poids (mais est-ce vraiment utile vu vos 45 kilos toutes mouillées). Vous rendre aussi légères qu'une plume, allez, soyons folles. Celle qui récupère la petite jupe grise offerte par la boutique Pois & Plumes est ... (lourd, le roulement de tambour ... ) : Camille, qui avait choisi la petite robe noire strassée ! Au départ, j'avoue, Luxisback avait mis dans le mille avec le petit veston officier, mais ma passion récemment déclamée ici pour les robes noires a eu raison de mes manies militaires. Donc, miss, tu m'envoies manu militari tes coordonnées par email (lesgrandesfillesmodeles@gmail.com).

010.JPG

Minijupe Sandro, sweat Isabel Marant...

Et non, Plume, je ne t'ai pas oubliée. C'est d'ailleurs pour toi que j'ai posté cette photo avec les fameux collants craie ... H&M. Voilà, tu sais maintenant. Tout le monde est content, et peut vaquer tranquillement à son week-end. Sauf moi. Je travaille. Samedi ET dimanche. La POIsse.

"Your love is my love" (Whitney Houston)

08 décembre 2009

Où c'est pour toi + moi et toutes celles qui aiment les jupes

Quand on vous propose un cadeau, en général, vous ne tournez pas la tête en déclinant poliment de la main, le regard Amish qui dit non et bat sa coulpe. Vous souriez, vous sautez au plafond, vos yeux hurlent "Oui merci, c'est trop de la boulette qu'elle est chouette" (oui, dans ces moments-là, vous perdez en général 15 ans - le syndrôme cadeau de Noël sous le sapin) et votre bouche reste muette. En tout cas, pour moi, c'est ce qu'il se passe ("Galliane, Mode d'emploi", 878 pages, aux éditions Flemmarion). C'est ce qu'il s'est passé il y a environ 2h23 minutes quand l'HDMV a ramené des courses un bouquet de roses rouges alors que j'attendais juste une batavia. C'est ce qu'il s'est passé il y a quelques jours quand la chouette boutique en ligne Pois & Plumes m'a contactée pour que je vous présente mes deux pièces coup de coeur.

Pois & Plumes, je ne connaissais pas, et je le regrette, car c'est le bon plan pour de la fringue basique, tendance et au juste prix (pas comme sur certains sites de ventes privées où on vous facture 60 euros la marinière sequinée ou le top clouté vendus à 25 euros dans le Sentier). Bref, à mettre dans vos favoris de suite si vous cherchez notamment la parfaite petite capeline couture ...

011 - Copie.JPG
007.JPG

Veste à capuche JCL, sac Vanessa Bruno, jean Comptoir des Cotonniers

Ou si vous cherchez une petite jupe taille haute à prix minifique :

002.JPG
005.JPG

Jupe JCL, top Vanessa Bruno, veste CH IND, escarpins Minelli

Et vous alors, vous réceptionnez comment un cadeau ? Si je vous offrais cette minijupe grise, en taille 36, vous sauteriez au plafond ou vous déclineriez poliment "non merci, j'ai déjà mangé?" Comble de malchance pour moi, je suis à l'étroit dans cette petite merveille, donc je vais en faire profiter l'une d'entre vous. Une fille qui rentre dans du 36 en plus, vous imaginez ma bonté d'âme déjà que cette donzelle a beaucoup de chance de rentrer dans du 36 et de récupérer MA récompense (Soupir). CONCOURS ! Alors, c'est très simple : en commentaires, dites-moi avec quelle autre pièce de Pois & Plumes vous m'auriez bien vue. Le plus pertinente sera ma Jupette de la semaine.

"With a little help from my friends" (The Beatles)

04 décembre 2009

Où je n'ai pas le bras long, mais je sais tendre la main

En ce moment, autant côté love, c'est exciting and new façon Isaac et Gopher sur "La Croisière s'amuse", autant niveau copines, c'est plutôt "Le Monde du Silence". Changement de ville, changement de vie, et vite on vous oublie. On ne peut pas tout avoir, le beurre, l'argent du beurre, et la bande de crémières qui va avec, me direz-vous. Moi, je n'oublie pas. Alors, quand trois nanas top de mon entourage me glissent qu'elles organisent une vente privée, je relaie l'infos à toutes les nanas top qui lisent ce blog.

privededikate.png

Christina, si tu as une robe Inès couleur encre, je passerai peut-être ...

privesusie.jpg

Laury, quand tu auras la robe grise et le gilet doux comme un agneau, tu sais qui appeler en premier

privefee.jpg

La Fée, si je travaillais pas ce dimanche à Issy-les-Moulineaux, soit une heure de métro, je serais ton hôte

Voilà, le repassage et les devoirs du petit attendront, je vous ai occupées pour samedi et dimanche. Et si chéri râle, vous direz que c'est pas de votre faute, mais de la mienne. Ca sert aussi à ça, une copine.

"Black & Brown" (Xzibit)

02 décembre 2009

Où je ne broie pas du noir, ni ne casse des noisettes, contrairement aux apparences

Chose promise, chose dûe. Après la journée de la jupe, la semaine de la robe. Mieux qu'une promesse électorale de Nicolas Sarkozy, mieux que cette bague Dinh Van que vous attendez comme le petit Lucas guette le Père Noël, la deuxième petite robe noire de la semaine. Relevée il est vrai, cette fois-ci, de tons de bon ton taupe et noisette (châtaigne, allons-y gaiement, c'est de saison). Vous notez le gilet camel Werther's Original (ma Boulogne-Billancourt's touch).

017.JPG

Robe Isabel Marant (une autre), gilet Sandro, sac Malababa

018.JPG

L'occasion de vous présenter aussi ma dernière perle Malababa, la copie en plus grand du sac de la jolie Flore d'Eple & Melk (normal, elle mesure 1m60. Je mesure 1m80, j'ai un sac deux fois plus grand. CQFD) Un vieux modèle en cuir chair dont le gros bouton rétro me ravit, et qui me donne aussi l'envie d'évoquer les dernières créations de notre amie espagnole Ana :

pochette2malababa.jpg
pomalalabab.jpg
pochettemalababa.jpg

Oui, c'est beau, j'ai deux yeux comme vous. Oui, l'e-shop n'est toujours pas ouvert, j'ai deux yeux comme vous. (Pour pleurer). L'heure espagnole n'est pas un mythe, on en a la preuve. Rabattez-vous alors, ingrates, sur ce petit modèle poudré foutrement sympathique sur les vitrines parisiennes (à -20%, soit dit en passant) :

malababataupe.jpg

(Oui, les mitaines aussi sont top, mais impossible de trouver la marque). Beau sac, sac à croquer, mais je n'ai craqué. Je vous l'ai confié il y a peu : mon coeur point ne balance, Balenciaga a remporté la (dernière?) danse.