Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Baptized" (Lenny Kravitz) | Page d'accueil | "Don't let me, get me" (Pink) »

06 juillet 2010

"Belle" (Notre Dame de Paris)

Où je vais vous raconter un vrai conte de pieds

Il était une fois une Américaine, Kari Sigerson, et une Anglaise, Miranda Morrisson, qui se rencontrent sur les bancs du Fashion Institute of Technology. On est à New-York à la fin des années 80, elles sont belles, elles sont pleines de bonnes résolutions, elles boivent sûrement des macchiato latte Starbucks  et portent des Converse blanches sous leurs jeans bleach. "Oh, t'aimes les couleurs pop, toi?" (Kari). "Oh oui, le gold aussi, les lanières, les spartiates, comme toi quoi" (Miranda). "Tiens, si on créait notre marque de chaussures trop bien ?" (Miranda) "Ouiiiiiiiiii !" (Kari, Américaine, donc un peu hystérique). Voilà à peu près ce que l'on sait de la création de la sublissime marque de shoes Sigerson Morrisson. Même si on suppute que Kari, l'Américaine "Hiiiiiiii", a sans doute fait jouer sa ruse stars & stripe pour imposer son nom en premier sur l'enseigne en néon de leur première boutique. Kari, le prénom ultime de la fashionista, l'histoire des séries américaines nous l'apprendra peu après.

belle1.jpg

Sigerson Morrisson, collection été 2010


Cameron Diaz adore, Gyneth Paltrow suradore, Reese Witherspoon matadore. Donc vous avez compris, Sigerson Morrisson, aux States, c'est la hype de la godasse. Moins en France, même si leurs créations commencent à faire leur trou au gré des corners créateurs des multimarques. Mais on risque de les voir de plus en plus grâce à leur collection dérivée, leur "Etoile" (Isabel Marant), leur "Athé" (Vanessa Bruno) :"Belle". Kari et Miranda n'ont sûrement jamais écouté du Luc Plamondon, veuillez les excuser pour leur ignorance.

01072010202.jpg

Vous l'avez compris aussi, vu que je n'ai pas ma paie annuelle à dépenser en chaussures, j'ai enfin pu succomber aux créas des deux old-school cool girls. Du cuir, des lanières, de la spartiate, en somme l'essence même du Sigerson Morristyle.

belle2.jpg
01072010209.jpg
Mes merveilles
Elles sont tout simplement ... belles. C'est un nom qu'on dirait inventé pour ... elles ?

Sigerson Morrisson disponibles sur le site internet de la marque, sur Sarenza.

Commentaires

j'aime cette jolie histoire et j'aime surtout la marque. elles font de tres belles chaussures... les tiennes n'échapent pas à ce principe!

http://www.iletaitunefoisundressing.com/

Écrit par : dreamylacey | 06 juillet 2010

Superbes ces chaussures ! J'ai voulu aller voir de plus prés, mais ton lien ne fonctionne pas, ou le site ne fonctionne pas, je ne sais pas trop. Mais aussi bien la couleur, que la forme, elles sont vraiment...belles !

Écrit par : Capucine | 06 juillet 2010

super jolies en effet! merci pour cette decouverte, je ne connaissais pas...Hiiiiiii!:)

Écrit par : bavardises | 06 juillet 2010

de la belle chaussure pas trop haute
tu m'intéresses
c'est tellement bien que tu soies si grande !

Écrit par : ema | 06 juillet 2010

Haha merci pour ce petit historique !
Ce modèle est très beau et original !
Bisous.

Écrit par : Clemence M | 07 juillet 2010

- Dreamylacey : bon, l'histoire est un peu romancée. A peine ! ;-)
- Capucine : c'est corrigé, damned ! Je ne suis pas la reine du lien (en témoigne ma blogroll, pas du tout actualisée)
- Bavardises : Hiiiiiiiiiiiii ! de rien !
- Ema : c'est bien, c'est bien, pas tous les jours crois-moi, surtout quand ta moitié fait ta taille . ;-)
- Clémence M : merci miss !

Écrit par : galliane | 07 juillet 2010

Merci, je craque... mais impossible de trouver ton modèle sur le site de la marque, can you help me???
Merciiiii

Écrit par : Laure | 07 juillet 2010

Joli, joli !

Écrit par : kathleen | 08 juillet 2010

J'adoooore! Je veux!

Écrit par : Sophie/Alerte à Liège | 08 juillet 2010

quand elle marche et qu'elle met son corps à jour ... tel ..
les boules de la connaitre par coeur celle la !

Écrit par : agnès | 08 juillet 2010