Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-03 | Page d'accueil | 2010-05 »

"Right for me" (Justin Timberlake)

28 avril 2010

Où il faut rendre à Mimnor ce qui appartient à César

Pendant que les bourses européennes dégringolent, que Lyon quitte la Ligue des champions, que Carla Bruni se met aux sushis, une dernière info "express" pour la route : non, les Mimnor pour André ne martyrisent pas TOUS les pieds. Je les ai portées une journée durant (enrubannée de trois sparadraps préventifs - depuis H1N1 et Eijallfvöfull, j'ai de plus en plus de principes par précaution), et rien, pas la moindre ampoule. Pas la moindre éraflure sanguinolente : mes "python", de mes petons, ont eu pitié.

Photo0009.jpg
Photo0025.jpg
Ballerines Mimnor pour André, trench Zara, tunique American Vintage, sac Comptoir

Sinon, le concours Pois & Plumes continue. Sinon, il y a de belles chaussures sur mon vide-dressing. Sinon, je reviens d'ici vendredi dans un grand vent de fleurs.

"I wish I knew Natalie Portman" (K.OS)

26 avril 2010

Où la mode n'a parfois pas de prix

Non, je ne connais pas Natalie Portman. Ou plutôt, Natalie Portman ne me connaît pas, d'ailleurs. Mais je connais Anne, la responsable du site Pois & Plumes qui, pour le coup, a fait suivre dans ma boîte aux lettres trois nouveautés de son catalogue afin que je vous les présente. Son site, c'est une véritable mine d'or pour les désargentées des fins de mois, qui cherchent une petite marinière pas chère parce qu'elles ne sont pas sûres de la remettre l'année prochaine. Qui s'offriraient bien un pull à sequins, mais pas à 150 euros. Vous voyez, quoi. Certes, j'aime les créateurs, certes je les aime (malheureusement) à tous prix, mais une fantaisie cheap & chic, de temps en temps, ça donne du rose aux joues (et au portefeuille).

camel1.jpg

Pull tunique camel Ange, blouson See U Soon

009.JPG
007.JPG
Blouson See U Soon, Tunique et ceinture Avant-Première
Et puis je me suis lancée, avec un an de retard, dans le bleach. Avec appréhension, hein, on ne devient pas une bleach girl comme ça. Sans trop d'audace, ni de dégâts.
018.JPG
Jean bleach See U Soon, tunique Vanessa Bruno, blouson Comptoir des Cotonniers

Il y a plein de petites pièces sympas qui ne demandent qu'à être mixées avec des valeurs sûres de votre garde-robe. Comme un joli jean noir See U Soon, taille 38, que je mets en jeu ici même pour l'une d'entre vous. Même principe que la dernière fois : allez cliquer dans la nouvelle collection et dîtes-moi, en commentaires, quelle pièce selon vous me correspond le plus. Hop, toutes à vos plumes jusqu'à mercredi soir minuit.

"Madame rêve" (Alain Bashung)

22 avril 2010

Où on se trouve vite un prétexte pour aller faire les courses ... seule

Non, Madame ne rêve pas, non. Madame touche, madame essaye, madame palpe, et madame est obligée d'en convenir : chez Monoprix, Madame à Paris a tout compris. Vous m'avez suivie, mesdemoiselles ? La collection capsule de la jeune marque parisienne pour notre enseigne bobo préférée, mise en rayon ce mercredi (enfin, mardi soir pour les plus malignes) (type moi), est une vraie jolie surprise de printemps.

Madame-paris-monop-580.jpg

La logique des choses, du monde, de la mode, veut qu'on se cherche une robe pour une grande occasion. Moi, j'en suis venue, ces derniers temps, à me chercher une occasion pour acheter une grande robe. Dans ma petite cabine en contreplaqué bouleau, c'est exactement ce qu'il s'est passé. "La réunion de la rédaction jeudi". (Non, risque de renversage de café) "Ma prochaine virée dans le Marais" (l'hiver prochain, dans le meilleur des cas, depuis que j'habite B&B...) "Le mariage de Géraldine cet été". BINGO. J'avais l'occasion, ne manquait plus que j'annonce la couleur.

Photo0025.jpg

Beige ?

Photo0030.jpg

Rouge ?

Après rapide sondage auprès de la vendeuse-caissière (qui m'a bien rappelé de tout remettre en rayon après mon heure passée en cellulle) et des deux clientes du rayon sous-vêtements, ce brainstorming a conclu que la beige serait plus facile à accessoiriser. Avec quelques rayons de soleil, on est d'accord, parce que sur ma peau Efferalgan, l'effet boeuf n'est pas garanti. Et avec le boléro Bel Air en cuir tant désiré, enfin acquis.

013.JPG

Puis le pois a été tellement lourd à porter que j'ai embarqué la jupe assortie, histoire de faire doublon. Alors les filles, si vous passez acheter du vin blanc, des petits pois ou du jambon de Parme, un seul conseil : on croque-Madame !

"An intense beige" (Judybats)

19 avril 2010

Où je deviens prescriptrice de fashionitude itou

A force de lire que le gris, c'était le nouveau blanc, que le vert, c'était le nouveau noir, que Camélia Jordana, c'était la nouvelle Nana, j'ai eu envie moi aussi de concepter. Allons- y gaiement (prend son air le plus sérieux, type David Pujadas avant de lancer la météo) : "le beige, c'est le nouveau gris". En tout ce printemps, c'est bien simple, tout ce que je vois de beige, je l'achète. Déjà, regardez mes pieds :

015.JPG
Repetto beige
017.JPG
"Mimnor" pour André beiges
Et je vous passe le trench, la jupe, la blouse liberty beiges comme chou. Mais dans ma beigecébeigé attitude, manquait tout de même un élément de taille : le sac. Le sac, toujours raccord avec les pieds chez Galliane (cf théorie du rappel). Donc, à la recherche du beige bag idéal, me voilà à jeter mon dévolu sur le Chanty, le nouveau cabas en toile de Les Petites vu partout : Elle, Grazia, Marie-Claire.
006.JPG
La preuve que le Chanty est un "it-bag"
Partie sur le e-shop pour acquérir la bête, la bonne surprise : la marque a demandé à quatre illustratrices de graaaaaaaand talent de personnaliser leur Chanty. Angeline Melin, Pénélope Bagieu ou encore Isacile ont crayonné le cabas, déjà mignon, devenu canon.
chanty1.jpg
Le Chanty de Pénélope Bagieu
Chanty2.jpg
Le Chanty d'Angeline Melin

penelopegrosplan.jpg
Une marinière rouge, une verre de soda, une chevelure de sirène : pas de doute, ce cabas, c'est tout moi. C'est tout vous, c'est tout vu, et la méga bonne nouvelle pour toutes, c'est que du 19 au 29 avril, les frais de port sont offerts sur cette collection. C'est ici que ça se passe (je n'ai pas de partenariat avec Les Petites je précise). Du cuir, du beige, coordonné à mes pieds ... Pas de doute, cet été, je serai habillée comme mon sac.

PS : Du Repetto, du Isabel Marant, du Jérome Dreyfuss, sur le Ebay de ma grande soeur !

"Un jour mon Prince" (Jim Murple Memorial)

16 avril 2010

Où je promets de donner un sacré coup de collier

Promis, juré, je ne le referai plus. Promis, juré, signé, pacsé. Oui, parce que j'avais (encore) une bonne raison pour justifier cette absence : un PACS à sceller, sans tambour ni trompette (avec amour et pouet-pouet). HDMV + GFM = AESD, que j'ai gravé sur la porte du tribunal de grand instance, à l'intérieur d'un coeur presque aussi parfait que celui que je portais au cou. Un coeur cuir rouge vif Sabrina Dehoff, assorti à la tunique voletante Sandro du jour, ballerines Repetto bleu électrique aux pieds.

019.JPG

Pour que ce post ne soit pas que réjouissances énamourées et félicitations bisouilleuses (ALLEZ-Y, les meufs, je suis PACSEE !), j'ai quand même une petite trouvaille à partager avec vous. Surtout si vous êtes fans, comme moi, de la créatrice allemande et de ses bijoux tout de cuir vêtus. Moins onéreux, mais presque aussi merveilleux, il y a les collections de la griffe belge The Cookie Therapy.

cookieinaugure.jpg
cookiegeneral.jpg
Cookie1.jpg
Cookie3.jpg
Il y a du cuir et de l'idée donc forcément, moi, ça m'plaît. A vous d'aller découvrir les créations de Monika et Françoise, disponibles en France sur Monshowroom. Voilà, du coeur, des noeunoeuds, un post plein de bons sentiments qui en appelle plein d'autres derrière.  Si vous  le voulez bien ... Et PACSe je le vaux bien.

"L'eau à la bouche" (Serge Gainsbourg)

06 avril 2010

Où sur cette histoire, je suis blanche comme neige

Elle descend de la montagne à cheval (tagada tsoin tsoin). Elle descend de la montagne à cheval, elle ...  Hum. Avec mes gros sabots, où plutôt, mes gros après-ski, vu que je suis allée planter du bâton chez la dame de Haute-Savoie la semaine dernière. D'où mon absence. Pendant huit jours, de la polaire, du pantalon sexy en tactel, de la parka imprimé militaire, des lunettes avec leur petit cordon, bref, la no-fashion attitude à son point culminant. Après ce grand bol d'air (bilan chiffré / Ipsos - BVA: 8 crêpes au nutella, 17 gamelles, 2 bleus, 2 disputes avec l'HDMV, 888 euros de dépensé en cours - remontées - saucisson sec divers), j'ai donc envie d'un atterrissage en douceur, dans un champ de petites fleurs avec du pastel et du bubble-gum. Direction, la collection printemps-été de Dedikate. Léger, aérien, marin, sessunien, tout ce qu'on aime bien !

dedikate1.jpg
dedikate2.jpg
dedikate3.jpg

Et puis comme on est lundi de Pâques, j'ai choisi de mettre tous ces jolis oeufs dans le même panier, en demandant à la si jolie Christina de mettre en place 10% de réduction sur sa collection printemps-été. Mot de passe : MERCI GALLIANE. Alors, mes p'tites poules, cot cot co(n)tentes ?