Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Island in the sun" (Weezer) | Page d'accueil | "Undress me now" (Morcheeba) »

16 août 2010

"Smoke on the water" (Deep Purple)

Où j'ai pris l'eau pour soigner mes (vieux) os

Je ne suis pas rentrée de vacances. Je ne reviendrai pas, je plaque tout, le boulot (mais pas mon salaire), Boulogne-Billancourt (mais pas le rayon pâtes fraîches de Monoprix), les nuages, la circulation, les horaires, les doutes. Pffff. La vérité, je suis rentrée, na. Avec zéro photo de looks de vacances, je n'ai pas réussi à honorer mes devoirs. La mauvaise élève était trop occupée à se balader en peignoir et tongs plastique lors de son premier week-end en thalassothérapie.

123.JPG

Mais avant d'enfiler mes tongs, je suis quand même arrivée avec mon premier (et dernier ?) Vuitton. Voilà, c'était le seul détail mode de l'histoire, vous pouvez arrêter là la lecture.


Parce que dès que j'ai franchi la porte du centre Atlanthal d'Anglet, j'ai revêti l'uniforme de la curiste : le peignoir blanc, la claquette plastiquée et le bonnet de bain qui va bien. Bleu et blanc. Blanc et bleu, avec mon teint rouge d'estivante, c'était un peu la fête nationale dans les couloirs.

124.JPG
OK, niveau look, la thalassothérapie est au creux de la vague. Mais sinon, à bas les clichés, que je  vous dis, revigorée par mes deux jours en demi-pension dans chambre climatisée avec balcon. Non, la thalasso n'est pas réservée aux personnes âgées, ni aux Magnum. Il y a du jeune couple, de la cinquantenaire friquée, des adolescents même qui viennent se remettre en forme à coup de "douche à affusion", "colonne de boue" ou autre "modelage californien". On n'y mange pas uniquement de la feuille de laitue sur lit de vinaigrette, mais aussi de vrais gratins dauphinois au brebis basque. L'endroit, en plus, n'a rien de l'hôpital aseptisé.
117.JPG
Voilà. Ca, c'est de l'enquête de première main, me direz-vous. Merci au site Thalassoline qui m'a gracieusement proposé de tester un de ses centres sur la côte basque. Maintenant, que la Fédération de voltige aérienne ou le syndicat de la tripe française label rouge m'oublient, je ne vais pas tester n'importe quoi. Permettez. Je ne suis pas fille qui se jette facilement à l'eau.

Commentaires

Sympa le sac en tout cas.

Écrit par : roulette en ligne | 16 août 2010

Ca c'est le genre de truc qui me tente grave.
J'aurais voulu commencer par un petit massage cet été mais le temps m'a manqué.
Je testerai l'année prochaine.
Ton article donne vraiment envie en tous cas ^^.
Bisous.

Écrit par : Clemence M | 16 août 2010

c'est le créneau blogo-thalasso. bon, alors, la boue, la boue, la boue ?

Écrit par : ema | 16 août 2010

Ah ça le look thalasso ne s'embarrasse pas de détails modesques :-))) Certes ça n'est pas des plus glamour mais on s'en moque on est là pour se faire du bien et ça marche. J'ai testé ma première thalasso à Royan en décembre 2009 et j'y est vite pris goût, d'autant que je confirme on y mange bien.

Écrit par : Chris | 16 août 2010

Heheh je connais bien Atlanthal à Anglet, c'est tout près de chez Ses parents ... J'y ai déjà passé quelques demi-journées.
Joli sac sinon !

Écrit par : Marieand | 17 août 2010

- Roulette : merci, il faudra que je vous le montre mieux quand même !
- Clémence : pour endiguer le stress des exam's, des révisions ... C'est parfait pour toi, et comme je l'ai dit, il y a pas mal de jeunes étudiants (ou fils à papa, mis difficile de voir la différence).
- Ema : roooh, j'allais pas refuser, quand même, vu que je n'accepte jamais rien comme partenariat, je m'offre quelques petites "fenêtres de tir". La boue ? Incroyable. On m'en a mis qui "cloquait" dans le dos, comme un marécage.
- Chris : un autre avis positif ! J'avoue y avoir pris goût,on risque de m'y revoir à mon avis. J'ai mangé des petits chipirons, rahhhh. Et curieusement, c'est là que j'ai découvert la sangria blanche. Drôle d'endroit pour une rencontre.
Marieand : Ahah, le monde est petit (hum, la chance, avoir ses parents à Anglet ... Quand tu vas les voir, c'est comme des vacances!)

Écrit par : galliane | 17 août 2010

Ca a l'air bien la thalasso, faudrait que j'en fasse un jour :D

Écrit par : Blog Mode | 17 août 2010