Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-07 | Page d'accueil | 2010-09 »

"Chasing pirates" (Norah Jones)

30 août 2010

Où on remet les choses à plate couture

Dans l'histoire, il y aurait beaucoup d'amertume, quelques bons sentiments, de jolis souvenirs et surtout, une foultitude de questions. Bienvenue dans mon introspection du lundi, Monday Monday, so cheap Monday, où Galliane va vous entretenir du blues de la blogueuse. De la blogueuse influente, catégorie bien connue de tous, passée blogueuse has-been, catégorie que j'inaugure ici-même. Il aura suffi d'un arrêt de trois mois pour perdre pied, perdre le fil, perdre mes filles. De mes  65 commentaires journaliers, plafonner à 6,5, péniblement. Elle est belle, celle qui paradait en Givenchy, aux côtés des Garance, Géraldine, Punky, Alix. Mais elle s'accroche.

326512892.jpg

Que s'est-il passé ? J'ai lâché la souris, mea culpa, quelques mois, et patatras. Le silence radio, sur le web, ne pardonne pas. Que se passe t-il ? Je n'ai pas acheté de Reflex pour me faire mitrailler par mon HDMV, pas Newton pour deux ASA. Je répugne à me montrer en photo, j'ai l'impression de poser, peur de laisser penser que j'aime ça, la belle noiseuse. Plutôt casse-noisettes, j'accumule les photos sans (queue ni) tête. Acheter, poser, conseiller, est-ce cela que vous voulez ? Ma seule consolation : mon vide-dressing marche très bien, preuve que j'ai encore du goût. Que vous aimez mes sapes. Saperlipopette, 300 millions de blogs de nanas, et moi, et moi, et moi ?

Sondage : qu'est-ce-que vous recherchez dans un blog de mode ?

00:17 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (31)

"Wannabe" (The Spice Girls)

27 août 2010

Où le choc des photos, le choix des mots ?

purplebrain_isabel-marant-epaulette_art7-photo2.jpg

A gauche, Isabel Marant été 2009 ; à droite, Vanessa Bruno hiver 2010

Alors, le modèle de droite aura t-il autant de succès (et de contrefaçons, aïe) que l'original ?

"Princesse au petit pois" (Isabelle Adjani)

24 août 2010

Où il était une fois des pois

On a toutes nos marottes, nos manies, nos chevaux de bataille, nos monomanies. Moi, c'est les pois. Les petits (écossais), je les réserve en soupe froide avec de la menthe, et les gros, surtout les gros, je  les parsème en déco et dans ma garde-robe. Comme Balibulle, j'ai ce qu'on appelle la poisse (*syndrome de la nana qui vit avec un gros pois sur la conscience). Si je vois des pois sur un imprimé, je n'ai que très peu de chances de lui résister.

13082010339.jpg

Robe Anna Studio

Remarquez, cette robe, pour la petite histoire, fait partie des O.E.D.M.G.V.M.Q.N.P.E.P, cette catégorie bien connue des vacancières qui ont peur d'être cambriolées pendant leurs congés estivaux (Objets Emmenés Dans Ma Grande Valise Mais Qui N'ont Pas Eté Portés). R.I.P, L.W.D.

Lire la suite

"Femme de Moyen-Age" (Les Rita Mitsouko)

20 août 2010

Où fashion rime avec faon, contre toute attente

"Il y a une heure", Francis Cabrel nous avaient prévenues, "où doit retentir le signal", une heure où on doit se sentir "animales". C'est écrit (dans les paroles de ses chansons, et moi, depuis ma première platine CD, je fais toujours confiance à Francis Cabrel). Animales, donc allons-y gaiement, et même chronologiquement, de la petite puce à la langue de vipère, en passant par les yeux de biche et la crinière de lionne. Arrive ensuite la période "cougar", n'est-ce pas Demi, qui n'a pas fait les choses à moitié en mariant le bel Ashton, tête de bois. Voilà pour les choses de la vie, mais pour les choses de la mode, en est-il de même ?

17.jpg

Jean-Charles de Castelbajac, collection automne-hiver 2010

Pourquoi ai-je repensé à cette collection ? En tombant par mégarde sur ce que Sophie Albou nous avait réservé pour Paul & Joe Sister cet hiver :

pauljoe.jpg
J'achète Grazia ce jeudi, et qu'y-vois-je ? Encore ça :
20082010370.jpg
Du Bambi, hi hi, par ci, du Bambi par là, bref du mignon, attendrissant, tendance macaron-nuage-noeudnoeud. D'où ma question : y a t-il un âge pour porter ces créations ? Une date de péremption à la cui-cui Candy Miu Miu attitude ? Bref, peut-on encore parader avec une telle robe trente ans passés ? On dit souvent que quand on aime, on ne compte pas. Mais dans cette histoire digne de Walt Disney, j'ai comme l'impression d'avoir pris un sacré coup de vieux.

"Undress me now" (Morcheeba)

18 août 2010

Où rien ne sera plus sans dessus dessous

Il y a l'achat compensatoire post-rupture, post-licenciement, post-et-rieur (mon préféré), et il y a, tout en haut de la colonne, l'achat compensatoire post-vacances. Reconnaissable entre mille, forcément, le premier de votre retour de congés, en général le surlendemain, le temps d'avoir rangé les bagages, puis fait les courses de bouffe pour garnir le frigo où se desséchait, désespérément, un citron vert, vestige de vos mojitos apéritifs pré-estivaux. L'époque où vous réfléchissiez à quel maillot de bain emporter, ne pas oublier la caméra, vive les barbecues, la belle époque quoi.  Bref, à J+2, il est temps d'honorer les dernières heures de votre bronzage dans les allées commerçantes. Par politesse, hein, et par politesse du désespoir, vous sortez la carte bleue. Moi, je l'ai dégainée chez Princesse Tam-Tam. Tambour battant.

princesse.jpg

Modèle Pearl, collection automne-hiver 2010

Lire la suite

"Smoke on the water" (Deep Purple)

16 août 2010

Où j'ai pris l'eau pour soigner mes (vieux) os

Je ne suis pas rentrée de vacances. Je ne reviendrai pas, je plaque tout, le boulot (mais pas mon salaire), Boulogne-Billancourt (mais pas le rayon pâtes fraîches de Monoprix), les nuages, la circulation, les horaires, les doutes. Pffff. La vérité, je suis rentrée, na. Avec zéro photo de looks de vacances, je n'ai pas réussi à honorer mes devoirs. La mauvaise élève était trop occupée à se balader en peignoir et tongs plastique lors de son premier week-end en thalassothérapie.

123.JPG

Mais avant d'enfiler mes tongs, je suis quand même arrivée avec mon premier (et dernier ?) Vuitton. Voilà, c'était le seul détail mode de l'histoire, vous pouvez arrêter là la lecture.

Lire la suite

"Island in the sun" (Weezer)

07 août 2010

Alors comme ça, l'air de rien, l'air de ne pas y toucher, j'y retouche quand même, à ce cher blog. Après deux semaines de vacances (il me reste six jours, six nuits, six sex and sun), il était temps que je vous adresse un petit "ola", allongée dans ma chambre d'hôtel bordant la plage d'Anglet. Non, je n'ai pas cramé sous le soleil brûlant du Sud-Ouest (pour mémoire : ne plus jamais louer une maison dans l'intérieur des terres), non je n'ai pas boycotté la côte de porcs sur barbecue (mais oui, j'ai boycotté la Côte d'Azur et son mistral), oui j'ai bien emporté dix paires de chaussures pour n'en porter que trois, oui la mariée était belle et n'a pas pas déchiré ma robe ivoire. On se revoit très vite, il va falloir que je vous raconte mon baptême de jeune femme pas cellulitée en thalassothérapie. Et après, ainsi, chiffons, chiffons, chiffons, à fond, à fond.

06082010305.jpg

Bidart, été 2010