Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Somewhere only we know" (Keane) | Page d'accueil | "Get shorty !" # 10 »

24 novembre 2010

"Come as you are" (Nirvana)

Où c'est règlement de comptes à OK Podium

Après Glamour, Grazia. En attendant GQ, tiens, la malédiction pourrait encore frapper. Les magazines en G ont les blogueuses dans le nez. En témoigne une chronique signée Patrick T., cette semaine, dans le nouvel hebdomadaire féminin. La même rengaine, peu ou prou, que celle déjà proposée dans le fameux édito de Glamour : beaucoup de blabla, rien dans la bobine, ces blogueuses. Toutes vendues, et pas une pour racheter l'autre. Ben voyons, en conviens-je, après m'être tartiné 34 publicités A4 avant d'arriver à ce billet dur, page 80. 34 pages, compté juré.

23112010751.jpg

Patrick T., le juge du jour, aussitôt googlisé (fallait pas bosser dans un magazine en "G") : "journaliste chroniqueur", du Grazia du Têtu du Nova (rien contre ça), mais pas franchement versé dans le joyeux monde de la blogueuse sans tête et du vide-dressing casse-tête. Patrick s'interroge : "On ne sait plus où leur sacro-sainte indépendance éditoriale est passée". Patrick a pourtant travaillé au magazine Trax, où les billets monnayés par la pub ne manquaient pas à une certaine période. Patrick s'indigne : "Prêtes à tout pour troquer leurs statuts de girls next door pour celui des VIP."  Attendez, je dois m'interrompre un instant, le service presse de Chanel m'appelle pour m'inviter au prochain défilé. "Oh, merci beaucoup, non, je dois décliner, ça ne me dit vraiment pas ... (Embêtée) Imaginez qu'il me faille dire que la collection est magnifique, damned. Je n'ai jamais assisté à un défilé de ma vie, c'est le rêve de toutes les filles de la terre entière, mais non, la provinciale que je suis ne saurait se corrompre de la sorte." Ca va, c'est crédible, là, Patrick ? L'étendard de l'indépendance éditoriale est porté assez haut ?

glamour_blogueuses_mode.jpg

Passons sur le "nombre d'entre elles ont perdu ce qui faisait leur charme : un ton frais et intime", partant du principe qu'on ne s'attarde que sur les trains qui n'arrivent jamais à l'heure. Insistons plutôt sur cette chute du plus bel effet : "Dix Garance Doré ne feront jamais le poids face à une parution mensuelle. (...) La blogosphère mode serait bien inspirée de balayer devant sa porte (...) et de mettre son arrogance au placard si elle ne veut pas avoir autant d'influence qu'un vulgaire spam". Comme j'ai rangé ma vulgarité avec mon arrogance, c'est à dire au placard, je vais éviter un bon gros F... de girl next door mal élevée (voilà ce qui arrive quand on refuse des invitations VIP). En tant qu'ex-journaliste de presse magazine, je suis bien placée pour savoir que les contraintes de blog n'ont rien à voir avec celles du papier glacé. La fameuse histoire du roquefort qui dit au camembert "tu pues". Allez nous expliquer pourquoi tel journal met sur pied un fil de blogueuses, ou tel autre un prix récompensant leur créativité. C'est peut-être, Patrick, parce qu'Internet, pour dépasser la simple question des blogs, pose de sérieux soucis à la presse en général. Peut-être parce que les ventes des magazines stagnent au mieux, dégringolent au pire. Le progrès, que les éditorialistes de mode le veuillent ou pas, est de notre côté. Il va donc falloir arrêter de nous titiller le point G. Grazia mille !

PS : Au fait, je me suis abonnée à Grazia pour recevoir la trousse Petite Mendigote "It-girl" en cuir, et j'ai reçu un ersatz gnangnan en tissu à la place. Si je réclame auprès du service abonnements, suis-je trop arrogante ?

Commentaires

Oh!!!Surprise !!!Même si ton billet du jour s'éloigne du point mode habituel,je ne peux que te dire qu'il est EPOUSTOUFLANT;je souhaite ardemment que Patrick.T le lise....A notre chroniqueuse""""Modèle"""",UN GRAND BRAVO !!!! A la grande gueule vipérine de G, Patrick .T, désormais: Tais-toi !!!!

Écrit par : CLICCLAC | 24 novembre 2010

Mouais... De toute façon, je ne lis ni Grazia, ni aucun autre magazine féminin. D'abord parce que je n'aime pas être inondé de pub (ni dans les mag', ni au cinéma, ni dans la rue, ni dans les blogs). Et parce qu'en terme de contenu, je ne m'y retrouve pas. Donc dans la presse, comme dans les blogs, je cible de plus en plus mes lectures. C'est vrai, je dois l'avouer ma revue de presse des blogs du matin s'est bien amenuisée au fil du temps. J'en lis de moins en moins, soit parce que je les trouve de moins en moins créatifs, soit parce que j'en ai marre de lire une énième ode à H&M, à Zara ou autres, soit parce que je vieillis, ça aussi c'est bien possible...

Écrit par : Abstand | 24 novembre 2010

J'arbitre volontiers ce match, car je suis une adepte de la presse papier (ELLE et Grazia toutes les semaines, ensuite Vogue et compagnie si l'envie et leur couv' me dit) mais aussi une adepte de la blogosphère (mode et BD).
Et si dans les 2 camps il y a à redire, je reste addict aux 2. Mais là, ça fait plusieurs fois que la presse écrite, après avoir portée aux nues tire à boulets rouges sur les bloggueuses. Alors que je n'ai pas vu jusque là des bloggueuses critiquer aussi vertement la presse écrite, sauf en cas de réponse. Et effectivement, je pense que c'est juste une question de "pouvoir", de "poids" qu'on acquit certaines bloggueuses qui peut effrayer/agacer la presse écrite.
Tu as bien fait de refuser le défilé Chanel, ça doit être pénible: tous ces services de presse qui t'appellent, tous ces cadeaux, ces défilés à voir ; )
"Leave la blogo alone."
PS/billet trés bien écrit encore une fois.

Écrit par : Capucine | 24 novembre 2010

Mademoiselle G., votre réponse adressée à monsieur Patrick T. est Génialement Géniale ;-) Votre plume me conquis à chaque fois !
Quant à l'ersatz de la trousse, il n'y a pas une seule fois où j'ai été ravie de la qualité de l'un de ces produits offerts avec le Biba de l'été, la dernière commande chez ELLE passions, j'en passe et des meilleures ! Comme quoi, une bonne vieille petite commande directement chez des petites marques de jolies trousses, y'a que ca de vrai ;-))

Écrit par : barnabéaimelecafé | 24 novembre 2010

Quel style, décidément, j'adore!! ;))
Bravo, mille fois bravo, et merci surtout pour cette bonne tranche de rigolade :))

Écrit par : Clara | 24 novembre 2010

Comme a dit ton Melenchon:" les journalistes ont une petite cervelle! ";)

Écrit par : lakima | 24 novembre 2010

mais qu'est ce qui leur arrivent à tous les magazines là? sérieux ils se sentent en danger par rapport aux blogueuses ou quoi? moi c'est simple je blogguais pour mon plaisir une fois que je n'en ai plus eu du plaisir à blogguer ben j'ai arrêté. je me suis pas dit tiens mais si je commençais à faire de lapub ben je pourrais gagner de l'argent ou encore tiens si je contactais telle boîte elle pourrait peut être me faire bosser grâce à mon blog non?! pfff comprennent rien ces gens ;)
toi tu l'as toujours ton ton intime et frais et c'est bien ce qui me plaît chez toi! que ce soit quand tu avais 3 commentaires par jour ou encore aujourd'hui!!
bisous bisous et bon weekend (et oui ca y est c'est demain le départ à Londres - à 7h donc lever 4h30...) bisous!!

Écrit par : Milia | 25 novembre 2010

ouais, je l'ai lu aussi et je me suis dit qu'il y allait un peu fort... après, je suis totalement fatiguée de la blogomodasserie (mais j'arrive pas à te ranger dedans, galliane, je sais pas: parce que tu sais écrire, déjà??) comme de la presse féminine donc ce débat, au fond... il n'y a que glamour qui finalement continue à me plaire (parce qu'on y lit des articles "société" qu'on ne lit nulle part ailleurs, et c'est une journaliste qui le dit!)

Écrit par : ava | 25 novembre 2010

J'ai lu l'article en question dans Grazia, et d'abord il me semble que cette rubrique est conçue comme un "coup de gueule" pour provoquer des réactions… Ca n'a pas attendu : et hop toutes les blogueuses comme des moutons (bien peignés, of course) sont tombées dans le panneau…
Le problème avec les blogueuses mode c'est quelles ont un ego démesuré. C'est "Moi, moi, moi, mes nouvelles shoes, cette robe trop dingue que j'adore, moi qui décide, moi qui dit ce qui est in ou out, moi qui n'aime pas être critiquée, moi qui dit ce qui est tendance et ce qui l'est pas, moi qui me la joue indépendante alors que mon cul, moi qui balance ma petite vie bobo dont on n'a rien à foutre… "
Et le résultat, c'est que y en a raz-le-bol de ces nanas qui s'inventent une personnalité virtuelle parce qu'elles n'en ont pas dans la vraie vie. Je ne suis pas la seule à le penser, de plus en plus de filles en ont marre de ces blogs conçus et écrits à la va vite ! Combien de blogueuses ont du style ? Une personnalité ? Un vrai avis ? Et quid de la plupart qui se contentent de relayer, et mal recopier, des articles qu'elles pompent sur d'autres sites !
Donc pour une fois, prenez les critiques pour ce qu'elles valent, et arrêtez de pensez qu'on vous en veut parce que vous êtes si belles, que vous avez tant de goût, qu'on est forcément envieuses de votre succès (tu parles d'une célébrité !) ou qu'on rêve d'avoir votre vie qui a l'air tellement fascinante et parlez en plutôt à votre psy plutôt que de nous faire chier avec vos problèmes d'égo sur le net !

Écrit par : Amélie | 25 novembre 2010

Amélie, j'ai bien compris qu'il s'agissait d'une rubrique coup de gueule, mais elle n'en manque pas moins d'arguments. Quelle fille sur terre, blogueuse ou non, refuserait par éthique d'aller assister à un défilé haute couture ? Franchement, de qui se moque t-il ? Je conçois aussi qu'il ne met pas tous les blogs dans le même panier, mais il y a autant de personnalités que de blogs. Même si, parfois, les blogs qui marchent sont ceux qui ont le moins de personnalité.
En revanche, je te reprends sur ton dernier point : un blog, par essence, est personnel. C'est la règle du "je", une sorte de journal intime. Si tu veux moins d'égo, il faut aller sur les sites internet, les portails, mais pas sur les blogs. ;-) Merci en tout cas, sincèrement, pour ta participation au débat !

Écrit par : galliane | 25 novembre 2010

ça en devient drôle parce que c'ets hargneux.

bon c'est vrai que le côté je teste un démaquillant l'Oréal, je trouve ça moyen mais... ça casse un peu la ligne éditoriale. mais c'est girl next door après tout, ça se défend même.

Écrit par : ema | 25 novembre 2010

Très belle plume, vraiment!

Je ne partage cependant pas entièrement ton avis: il y a une bonne dose d'hypocrisie dans ses propos, certes, et on a vraiment envie de lui dire de balayer devant sa porte avant de blablabla
Il n'en reste pas moins qu'il y plus qu'un fond de vérité dans ce qu'il dit, même si les exemples ne sont pas toujours bien choisis, et même s'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, la blogo-mode commence furieusement à fatiguer pas mal de lectrices (qui continuent bien entendu à être lectrices, qui a dit qu'on devait toujours être cohérent?). Les filles ne savent pas écrire, quand elles s'exprment mal et suscitent des réactions peu mesurées certes, elles en déduisent que celles qui critiquent sont des no-life/aigries/jalouses/illettrées et parfois tout à la fois. Et ça n'a jamais rien à voir avec leur maladresse...
Ensuite, on lit les blog parce qu'ils donnent un point de vue PERSONNEL, très averti ou au contraire de simple amatrice, appuyé par un gros budget fringues ou adepte de la fripe, avec beaucoup de vie privée ou strictement fashion, mais c'est avant tout personnel. C'est précisément ce que beaucoup de blogs mode sont en train de perdre, c'est ce qui est dommage.
Je ne dis pas qu'il ne faut pas de pub, ou qu'elles se regardent leur nombril (c'est un peu le but d'un blog), ou que ce sont des sales vendues, je trouve juste que parfois, certaines blogueuses qui ont beaucoup de succès ne proposent rien, n'ont pas l'air de savoir écrire (pour moi c'est important) et en plus, sont bourrés de pub dans tous les sens. C'est ça qui est criticable...

en tout cas, continue dans ta lancée, tu fais franchement du super boulot! Et à toi on te pardonnerait une pub L'Oréal ;)

Écrit par : Stéphanie | 25 novembre 2010

Ce qui me gêne finalement, ce n'est pas tant la hargne de la presse magazine, mais plus cette espèce de schizophrénie qui veut que tout en cassant du sucre sur le dos des blogueuses, cette même presse tire de plus en plus souvent ses infos et inspirations mode dans les blogs, publie dans ses encarts street style des photos parues sur les blogs etc. Les blogs se nourrissent à leur tour de cette presse (et ainsi de suite) et on assiste donc à un appauvrissement général des contenus.
Les blogs représentés dans les magazines sont déjà ceux qui génèrent le plus de trafic, les parutions presse ne faisant que renforcer leurs statistiques et leurs revenus.
J'approuve les journalistes qui critiquent le train de vie de celles qui profitent criminellement de leur pouvoir de persuasion/séduction telle la famille Jones formée par Demi Moore et David Duchovny au cinéma. Ça remet les pendules à l'heure, et je ne pense pas que les blogs authentiques, "frais et intimes" pour reprendre l'expression, souffrent de cette mauvaise publicité. En contrepartie, je souhaiterais que ces journalistes fassent leur travail de défrichage, et nous fasse découvrir de nouveaux blogs bourrés de talent. Comme ils nous avaient présenté Alix, Garance, Géraldines et... toi même il y a quelques années.

Écrit par : martine | 25 novembre 2010

j'aime bcp ton blog :)

Écrit par : La pépite modeuse | 26 novembre 2010

hihi poilante cette réponse, like !

Écrit par : solenne | 30 novembre 2010