Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2011-02 | Page d'accueil | 2011-04 »

"Most of the time" (Bob Dylan, High Fidelity soundtrack)

25 mars 2011

Où j'annonce la couleur pour les jours "passé et avenir"

Les dernières heures ont soufflé le chaud et le froid dans ma petite vie jusqu'alors bien tempérée. Tantôt le grand soleil, et je sors la ballerine rose glacée sur pied dénudé, tantôt les nuages sur mes souhaits immobiliers, tantôt les flocons sur mes projets de vacances par vaux et par monts. D'où mon absence ces derniers jours, si prise que j'étais à jongler entre parapluie et paradis, prise par le temps dans toute sa splendeur. J'ai juste quelques minutes, avant la rechute (de neige), pour vous glisser cette pastille de rose bonbon, histoire de patienter avant mon retour des cîmes enneigées.

220320111270.jpg

220320111271.jpg

220320111272.jpg

 Parka Maje, ballerines Repetto, gilet Pimkie (2011), sac Matières à Réflexion

Car oui, je pars au ski, après avoir trouvé, sans tambour ni tempête, mon futur abri pour une grande partie de la vie. Mon premier chez moi, chez nous, officiel, avec du blanc, du parquet, de la baignoire, de la cuisine américaine et de la petite terrasse en teck. J'ai aussi trouvé, en allant chercher mon petit manteau canon, la parfaite petite robe rose fuchsia pour les autres adeptes de l'arrosage printanier.

rose1.jpg

Robe Zara, printemps-été 2011

Donc, on se donne rendez-vous la semaine prochaine avec du concours top (c'est sûr), le manteau en situation (c'est programmé), du By Zoé pour appeler l'été (c'est encore dans le carton) et du bronzage à en être verte (c'est nettement moins assuré). Bref, un peu de vie en rose, quoi.

02:00 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (20)

"The sweetest thing" (U2)

21 mars 2011

Où Heimstone, keep on rolling

C'est une marque d'affection que je suis de loin, timidement, moi, la grande dadaise. Timidement parce que c'est de la Grande couture pour moi, c'est aussi du Grand Prix, mais il est possible parfois, par quelques chemins détournés, de trouver un terrain d'entente. Sur le vide-dressing de Walinette, par exemple. J'y aperçois un beau matin cette veste, identifiable entre 1 000, je vois 36 chandelles,  je vois aussi les 7 nains, 22 me voilà faite ! Sans tourner 7 fois ma langue dans ma bouche, j'aligne les zéros sur le chèque. Ah, j'oubliais : la veste est signée Heimstone. Mais à un contre cent, vous aviez deviné.

110320111198.jpg

Blouson Heimstone, pull Maje, sac Jérôme Dreyfuss

110320111199.jpg

Le souci avec cette veste, c'est qu'elle se suffit à elle-même. Sûre de sa beauté, sûre de sa superbe, elle monopolise l'attention, et met le reste de la tenue au diapason.

Lire la suite

"Get shorty" #22

18 mars 2011

Où le vendredi, c'est la K. Party !

REEDITE

Après quelques jours de printemps, un petit look fait d'hiver, avec de la parka kaki, du rouge manu militari, du caramel toffee. Vous aviez bien accroché la première fois, alors je me suis dit que j'allais en remettre une couche en plusieurs strates. Rien d'autre à ajouter là-dessus, ça casse pas non plus dix briques. Alors un mur ...

130320111204.jpg

130320111205.jpg

Parka Maje, robe Zadig et Voltaire (ancienne collection), gilet American Vintage

Lire la suite

"Dangereux" (IAM)

16 mars 2011

Où le décalogue, c'est plus fort que le catalogue

Le vendredi soir, quand je rentre du boulot le sentiment du travail accompli, aie ho aie ho, j'ouvre ma boîte aux lettres et je prends mon Elle de la semaine. Cinquante-six fois par an, je le lis, deux fois par an, je tremble. Je tremble parce que je sais que sous ce diaphane cellophane, je vais trouver le catalogue Elle Passions. Et que va irrémédiablement me prendre la fièvre (acheteuse) du vendredi soir. Ce catalogue, c'est en vingt pages ce que je voudrais porter toute l'année. Elle Passions, c'est un peu ma Passion du Christ à moi, l'Elle de la Tentation, les images défilent et moi je pêche. Alors, l'autre vendredi, je rentrais du boulot le sentiment du travail accompli, j'ai ouvert ma boîte aux lettres, et dans l'ascenseur, ahahahaaah en apesanteur, j'ai décidé de vous entraîner avec moi dans ma chute.

100320111187.jpg

100320111188.jpg

100320111186.jpg

J'en vois encore debout, là, dans le fond. Récalcitrantes. Ne vous inquiétez pas, j'ai de quoi vous faire tomber comme des filles, les quilles. Comme des quilles, les filles (pardon, je perds un peu la boule). 

ELLE2.JPG

ELLE3.JPG

ELLE1.JPG

Ca y est, vous êtes toutes à terre, c'est évident, qui pour de la compensée bien pensée, qui pour du corail en pagaille. Voyons cela de plus prêt ( de toi, mon Dieu !) :

elleselec.JPG

elleselec2.JPG

Gat Rimon, By Zoé, No Name, Dimension, Sessun, c'est bon, amen, je n'en jette plus. Vous êtes toutes converties. J'ai prêché la bonne parole auprès de vous, mes bien chères soeurs, et je vous laisse méditer sur ce que vous allez faire ces prochaines heures. Pour ma part, je le confesse volontiers : après avoir prêché, je m'en vais PECHER. Et le dis en lettres capitales.

PS : ceci n'est pas un billet sponsorisé, je précise.

PS 1 : il y a du mouvement sur mon vide-dressing ...

"Land of promise" (NAS / Damian Marley)

14 mars 2011

Où quand il est question de parole à tenir, elle est bien bonne

Il était marqué "robe", sur l'étiquette, et il m'est arrivé une tunique. Un long pull dans lequel je marine, je rumine, les promesses de vente de nos marques guère à cheval sur l'étiquette. Sur cela, je ne disserterai pas en longueur, je remercierai juste mon auguste mère pour ce cadeau d'anniversaire arrivé à pois nommé. Contrairement à Paul, Joe & leur sister, Galliane tient ses promesses. Elle vous avait bien dit qu'elle vous remontrerait la fameuse parka Isabel Marant, et la revoilà. Elle n'a rien d'un boléro, elle est toujours bleue et belle et bien confortable.

090320111178.jpg

Parka Isabel Marant, tunique Paul & Joe Sister, jean Zara, ballerines Maloles

090320111181.jpg

090320111180.jpg

Vous ne trouvez pas que j'ai beau dos, avec mon noeud ? Je n'ai pas manqué de faire remarquer ce dernier à l'HDMV. Si ça peut le convaincre que je suis un cadeau ... Si ça peut me mettre dans ses petits papiers, même quand il est chiffonné ?

PS : c'est le grand nettoyage de printemps sur l'Ebay de ma grande soeur, avec du Sandro, Vanessa Bruno, Prairies de Paris, Sessun, American Vintage ...

"Get shorty"#21

11 mars 2011

Où le vendredi, c'est le grand charivari

TENDANCE LOURDE

La tendance lourde du printemps est légère comme une plume. Et pour moi, elle n'a rien d'une tendance, elle est une valeur sûre, une valeur refuge, sur laquelle j'investis chaque saison. Le sweat, surtout gris, si vous ne l'avez pas encore pris à votre compte, ne tardez pas. Montrez-lui tout votre intérêt, et proposez-lui un placement personnel. Taux de satisfaction hautement garanti.

WYOMING.jpg

MARYLIN_1.jpg

Sweats Eple & Melk, collection été 2011, disponibles ici

selection.JPG

De gauche à droite : Eros by Erotokritos, American Vintage, Vanessa Bruno, Dress Gallery, Swildens

Pour ma part, je me suis positionnée sur un bien plus hasardeux, la robe bordeaux, millésime Vanessa Bruno, molletonnée épaisseur triple.

050320111173.jpg

050320111172.jpg

050320111170.jpg

Avec de la parka Maje et des bottes Comptoir des Cotonniers "vintage"

Lire la suite

"Sand in my shoes" (Dido)

09 mars 2011

Où ses souliers sont des fées

Comme il y a les habits du dimanche, j'ai envie de vous causer, aujourd'hui, des souliers de Demanche. Priscille Demanche. Une nana diplômée es chaussures, primée es chaussures, et qui m'a mise à ses pieds, au détour de sa nouvelle collection printemps-été. Ellips, que ça s'appelle, que ça se retient aussi, car je parie que cette découverte va vous séduire. Pourquoi ? Parce qu'elle incarne, selon moi, la disciple française de notre chère Chie Mihara. Les formes, les matériaux, l'esprit, le confort, Priscille a des idées en or. Et en cuir, évidemment, assemblé de mains de maîtres en Espagne. La vie de château pour des souliers de princesse, jugez-en par vous même.

imageC.jpg

Jugez plutôt des formes, des couleurs, de la hauteur des talons ... Pour cet été, Ellips fait block en technicolor, avec du fluo et des teintes hyper-vitaminées. Nos pieds vont se sentir revigorés.

DSC_0505ok.jpg

DSC_0481ok.jpg

DSC_0460ok_2.jpg

DSC_0484ok.jpg

Je ne résiste pas non plus à vous glisser quelques photos des modèles de cet hiver, toujours autant d'actualité et toujours autant ... soldés.

image2.jpg

Avec un nom pareil, je vais forcément oublier de vous dire quelque chose sur cette jeune marque pleine d'avenir. Oublier de vous glisser qu'une collection de chaussures de mariage attend les heureuses élues.  Oublier de vous suggérer de laisser traîner votre CB sur son e-shop. Et parce qu'on n'est jamais aussi bien chaussée que par soi-même, je vous glisse aussi mes coups de coeur dans la collection printemps-été de Chie Mihara. Priscille ne m'en tiendra pas rigueur : Chie Mihara, c'est un peu comme de la famille éloignée, et la famille c'est sacré. Ca vaut bien de partager un post sur un blog mode lambda.

chie1.jpg

chie3.JPG

chie4.JPG

Tiens, tiens, j'ai encore plein de choses à dire, dans ce post, tellement que je n'arrive pas à le boucler. J'ai envie de vous dire du bien, rien que du bien, ô combien,  du nouvel album de The Do. D'annoncer que je vais enfin, vendredi, essayer ces satanées baskets Isabel Marant (modèle été, faut pas pousser). De crier ma joie d'aller enfin voir Florence Foresti, ma meilleure amie qui s'ignore, jeudi soir au Palais des Sports. On en reparle vendredi ? Allez, j'arrête de vous promettre la lune... Et je m'éclipse.

PS : du Isabel Marant, Chie Mihara, Maloles, Vanessa Bruno sur l'Ebay de ma grande soeur !

"Life's too short" (Madcon)

07 mars 2011

Où je vais me pendre haut et court

Cette saison, vous l'avez sans doute remarqué, il faut tout prendre à revers, à commencer par le jean. Et sur ce point-là, il est facile de nous prendre à défaut, moi et mon mètre 80. Le petit ourlet qui va bien n'est jamais inclus dans la longueur minimale et réglementaire du jean. Alors comment elle fait, la grande Galliane ? Elle ne fait pas. Elle est rebelle dans l'âme (et un peu Alain Delon aussi, avec sa 3e personne), elle porte le jean brut, hautes coutures apparentes. Pas de revers, seulement du tout droit. Mais les beaux jours arrivant, les silhouettes jean toniques se multipliant dans les street-styles, j'ai moi aussi pris mes doutes à revers. Attention au syndrome "à la pêche aux moules", tout de même.

mon.JPG

280220111157.jpg

280220111155.jpg

Jean et tunique Zara, manteau Maje, gilet Vanessa Bruno, sac Balenciaga

280220111154.jpg

280220111156.jpg

Vous avez vu un peu comment je suis à l'aise avec du pantalon trop court mais assumé? En fait, il est trop court. (Et pas vraiment assumé). J'espère qu'avec les beaux jours, le port de la sandale dédramatisera ce 7/8 si compliqué pour ma silhouette, ma confiance, mon aisance devant l'objectif. Quoiqu'en disent les diktats de la mode, prière, sur ce coup-là, de ne pas me remonter les bretelles. Il semblerait que je ne sois guère réversible.

02:22 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : zara, maje, balenciaga

"Get shorty" #20

04 mars 2011

Où le vendredi, écologie rime avec économie

APPROUVE

Avec moi aujourd'hui, tout le monde il est bio, tout le monde il est gentil. Parce que le bobo aime le bio et le beau, je ne pouvais pas omettre de relayer ici le nouveau volet de l'opération "Pour Longtemps" par la marque Ekyog. Ekyog, ou une marque éthique et pas toc, mode et sans chichi, qui a demandé à cinq filles de bon goût de créer une pochette en cuir. Dans ces pochettes-enveloppes sont ainsi inscrits des  mots doux, des mots d'avenir, signés de leurs créatrices Amanda Sthers, Cécile Togni, Alexandra Golovanoff, Nathalie Lebas-Vautier (créatrice de la marque) ou Vahina Giocante. Evidemment, les matières premières utilisées, cuir en tête, sont entièrement respectueuses de l'environnement, et les pochettes sont réalisées dans des conditions de travail favorables aux producteurs.

les filles.jpg

02b Cecile Togni.jpg

02 Cecile Togni.jpg

05b Alexandra Golovanoff.jpg

05 Alexandra Golovanoff.jpg

C'est stylé, bien pensé et bien dépensé, puisque 10% des bénéfices de la vente de ces merveilles  (mises à prix entre 75 et 115 euros selon le format et le cuir) est reversé à l'association Terre d'Ekyog, qui oeuvre à la construction de puits ou la scolarisation d'enfants. Je ne sais pas vous, mais moi j'ai bien envie de mettre la main à la poche(tte).

Lire la suite

"Seven nation army" (The White Stripes)

02 mars 2011

Où je me sens armée de mes plus mauvaises intentions

Les filles, je suis en pleine guerre froide, et cette drôle de guerre ne m'émoit guère. Depuis quelques jours, devant les assauts moins que zéro de mon thermomètre, je sors ma meilleure armure contre la froidure : ma parka Maje kaki, exhumée sur un vide-dressing toujours bien achalandé. Une petite touche de rouge pour faire "block", parfaire cette tenue de combat, et me voilà aux couleurs de la légion étrangère, chère à mon père. Vous êtes prévenue : la première qui fredonne "Tiens, voilà du boudin" en me voyant, je lui fais manger la fourrure de ma pelure. Avec les dents du haut, uniquement.

maje,the kooples,american vintage

180220111125.jpg

Parka Maje (hiver 2011), gilet American Vintage, sac Blondie's Back, ballerines André

Lire la suite