Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Kiss the bride" (Christophe Willem) | Page d'accueil | "Vendredi, get shorty" #34 »

10 août 2011

"Not the moment" (Supertramp)

Où je dresse l'inventaire du vestiaire

Et le soleil continue de faire sa vie, et ci, et là, et moi la mienne, je joue la belle indifférente, je change de jean comme de chemise, et je regarde les nouvelles collections envahir le net. Août aura ma peau, une peau retournée, si j'en crois les visuels et les cintres des différents e-shops. Après les sacs, les chaussures, je me découvre une affection débordante pour les manteaux, les vestes, les blousons. Pardessus tout, par dessus tous, je remets le couvert en attendant de me découvrir. (La semaine prochaine, en Corse) (Yeeha) (Si le soleil n'est pas là-bas, je me petit-suicide au brocciu et je distribue des châtaignes). Petit repérage avant les coquillages. Mon top-coat, en quelque sorte.

maje.jpg

Bash.jpg


maje,sandro,paul& joe sister

pauljoe.jpg

Leur point commun ? Des prix tous beaux, tous chauds, qui avoisinent les 450 euros ... Assez pour me refroidir (comme ce nuage qui arrive, là, au-dessus de vous, rectificatif : cette horde de nuages). Donc j'ai fait le plein de modèles de la collection de l'hiver dernier à prix ... soldés ...

blousoncomptoir - Copie.jpg

90 euros, soit le prix d'une robe pansement d'environ 60 cm² soldée.

parkasandro - Copie.JPG

160 euros, soit moins du tiers de son prix de départ (je le sais pour avoir pleuré sur le modèle de la boutique de Boulogne-Billancourt, chaque semaine, avant de le laisser partir pour une nana socialement plus avantagée que moi). Et je ne vous parle pas de la veste Maje en tweed rouille de l'hiver dernier, essayée avec ma soeur, et dénichée sur un vide-dressing. Si je peux donc me permettre de vous conseiller de fouiller en ce moment sur tous les sites d'occasion ... Car en juin, juillet, personne n'a envie d'acheter une parka bordée de fourrure. Personne, sauf moi. Surtout à 160 euros. Bref, on est le 10 août, et je suis habillée pour l'hiver. Je peux donc voir l'été venir.

PS : du Sessun et du Maje en pagaille sur l'Ebay de ma grande soeur. Et du réajustement de prix et des nouveautés sur mon vide-dressing !

Commentaires

Repérages manteaux: je bave devant celui-lààààà !!

http://www.monshowroom.com/fr/paul-and-joe-sister/manteau-capuche-aurelien/82699

Écrit par : Clara | 10 août 2011

J'adore le ba&sh !!!
Bon en même temps j'adore à peu près tout chez ba&sh depuis quelques saisons...
J'ai bien envie de fourrure moi depuis un certain temps, mais j'ai déjà acheté 2 manteaux l'hiver dernier, je vais ptet passer mon tour cette année ! (raisonnable ? oui !)

Écrit par : CiTiZen | 10 août 2011

Un tout nouveau site ou chacune trouvera son compte : DES FRINGUES TENDANCES A PRIX CASSES EN VEUX TU , EN VOILA !! http://vide-ta-penderie.blogspot.com/ De nouveaux arrivages ! :pt1cable:

Écrit par : camille | 10 août 2011

Clara : Ben oui, c'est le 4e que je mets. 470 euros, le modèle corail : BING !
Citizen : les colletions Ba&sh n'en finissent pas de me séduire. Déjà cet été, j'avais bien aimé, mais cet hiver, rahhh, je suis allée voir en boutique, et j'aime beaucoup beaucoup. Et il n'y a pas que cette petite veste courte, il y en a d'autres très réussie aussi.

Écrit par : galliane | 10 août 2011

Très jolis repérages... ça donnerait presque envie d'automne ! En attendant bon séjour en Corse (soleil, plage, charcuterie et pietra, etc.) !!!

Écrit par : Calliope | 10 août 2011

Très joli repérage qui fait presque (j'ai dit presque) regretter le retour du soleil....http://musemylife.com/wordpress

Écrit par : muse | 10 août 2011

Jolie sélection. Le Paul & Joe est superbe. Et je bave devant ton cuir CDC, j'aodre les vestes en cuir camel. Il y a celui-ci aussi chez Comptoir qui me fait de l'oeil: http://www.comptoirdescotonniers.com/fra/eboutique/d1-collection-femme/r16-blousons-et-manteaux/a1765-blouson-rock?&collec_Id=25 J'aime bien le mélange des matières.

Écrit par : Capucine | 11 août 2011

Héhé très drôle le coup du "top-coat" ;)
J'ai un faible pour le manteau Ba&Sh, sobre comme il faut.
Et encore bravo pour tes acquisitions dans le désert estival d'ebay ! D'ailleurs, je ne crois pas avoir encore vu tes sneakers IM, me trompe-je ? ;)

Écrit par : La chroniqueuse en catimini | 13 août 2011

Juste un petit rappel, au sujet de la fourrure. Quelque chose que vous devriez TOUTES avoir en têtes :

Comment les animaux à fourrure sont-ils tués ?

- La mort est fondée sur un seul impératif, tuer l'animal au moindre prix sans abîmer sa peau. Voici quelques méthodes de trépas pour animaux à fourrure :
- On peut entasser jusqu'à une vingtaine de petits mammifères dans une boîte où ils sont asphyxiés avec les gaz d'échappement venant du tracteur via un tuyau. Cette technique n'est pas toujours mortelle à 100 %, et il arrive qu'un animal "se réveille" pendant qu'on lui arrache sa peau.
- Les plus gros animaux comme les renards ont souvent des électrodes attachées à leur corps pour les électrocuter, ce qui est très douloureux et parfois long car le voltage n'est pas toujours assez fort pour les tuer immédiatement. La plupart du temps, une grosse pince se referme sur les babines pendant qu'une tige est enfoncée dans l'anus.
- Il existe aussi l'empoisonnement par la strychnine, poison qui n'est pas interdit partout : il cause des crampes extrêmement douloureuses car il paralyse progressivement les muscles, ce qui entraîne une suffocation quand les muscles respiratoires sont atteints. Par économie, on met souvent la dose minimum, ce qui prolonge la terrible phase de tétanie préalable.
- En matière de poison, on se sert en fait de tout et de n'importe quoi, surtout si c'est facilement disponible dans le commerce, par exemple de désherbants. Le dithyllinium, poison curarisant, se contente de paralyser les renards mais ne les tue pas : ils ressentent la douleur quand on les dépèce vivants. Interdit en Finlande, ce produit bon marché est largement utilisé en Russie car arracher la peau d'un animal encore chaud est plus facile...
- On peut aussi leur rompre les vertèbres cervicales, les gazer avec des produits chimiques à base de cyanure ou les mettre dans une chambre à décompression.

Dites non à la fourrure !!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Nowa | 16 août 2011