Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Me and my boyfriend" (Toni Braxton) | Page d'accueil | "J'envoie valser" (Zazie) »

14 novembre 2011

"These shoes are made for walking" (Nancy Sinatra)

Où "that's just what they don't"

86 emails, j'ai envoyé. 86 emails, de la Turquie à la Norvège, de l’Ukraine à la Californie, j'ai virtuellement parcouru le monde de long en long, je n'en menais pas large, et elles sont là. 22 coups de fils, j'ai passé. 22 coups de fil, en France uniquement, car ses si chères à mon coeur l'étaient tout autant à mon portefeuille, alors mon compte bancaire ne pouvait pas céder sous les coups. Mes Betty crème, j'ai sacrifié. Même pas eu le temps de s'apprivoiser, de se tester, de se désaimer, car il fallait les nouvelles financer. Et contrairement à certaines, je ne veux pas me permettre deux folies, car il s'agit bien de folie ici. Alors, question de chiffres, j'ai suivi mes principes à la lettre. Betty, Page tournée. 2 mois, j'ai patienté. Deux mois, c'est bien, le délai est raisonnable, je ne suis pas une fille facile, on ne m'a pas au premier coup d'œil. Comme dans une vraie histoire, c'était qui menait l'autre par le bout du nez, le bout du pied, voire du porte-monnaie. Deux lectrices, ou devrais-je dire deux anges-gardiens, s'en sont mêlé, deux mails, deux secondes, deux nouvelles dans ma penderie.  Fin de l'histoire, on ne compte plus les points, les Dixies ont gagné.

IMG_0325.JPG

 

IMG_6823.jpg

Crédit Maryam Nassir Zadeh Store

IMG_8235.jpg

Mais ces Dixie Chic n'ont pas tout gagné, encore. Deux mois qu'on s'est tournées autour, et maintenant qu'elles sont là, elles me font peur. Trop belles pour moi, trop chères, 'fait trop moche dehors. Je les mettrais sous cloche, ces bécasses, sous cloche ce beau gibier pour le garder à ma sauce. Ca me fait toujours ça, d'ailleurs, avec les pièces que j'ai longtemps cherchées. Elles me tiennent en respect. A bonne distance, la fan. Une dernière fois, se faire désirer. Bien joué, mes belles. Mais croyez-moi : on a mis du temps à se chercher, on va bien finir par se trouver.

PS : Hey, j'aimerais bien passer la barre des 200 Twittos d'ici dimanche. J'ai besoin d'aide. Help.

Commentaires

Allez, un peu d'audace, ose !!!

Écrit par : Calliope | 14 novembre 2011

Yeeeah :D !
Tu nous les montreras portées (le jour où tu oseras ^^) !
Bisous.

Écrit par : Clemence M | 14 novembre 2011

Un coup d'imperméabilisant et vogue la galère!
Contente que tu les ai trouvées.
Bises.

Écrit par : Eliabar | 14 novembre 2011

ohhh je suis pareille... dommage j'aurais tant aimé les voir portées, mets les au moins pour nous faire une photo ce serait un bon début ;)

Écrit par : lusky | 14 novembre 2011

Allez zou! Lance toi, quoi!!
Bisous
Clara

Écrit par : Clara | 14 novembre 2011

rrhhaaaaa qu'elles sont belles...
rien à voir avec mes pâles copies jonak, trop hautes de talon, trop élimées aux pliures...

Écrit par : solenne | 14 novembre 2011

J'ai eu la même réserve quand j'ai eu mes dickers! J'avais trop peur de les abimer! (encore maintenant je ne les mets pas a une soirée ou je sais qu'il y aura du vin, je suis tarée!)

Écrit par : celine la grosse curieuse | 14 novembre 2011

Mais oui, je vais me lancer, qu'est ce que vous croyez ? ;) Remarquez, sur le buffet du salon...
J'suis trop bête, avec le temps qu'il fait aujourd'hui, c'était parfait pour une première sortie.
J'aimerais bien que vous me disiez, vous, si ça vous fait pareil avec les pièces un peu chères de votre penderie, quoi ... Si vous arrivez à les porter tout de suite ?

Écrit par : galliane | 14 novembre 2011

Comme Célinette, quoi ... C'est pareil, s'il pleut, si y'a un risque de boue dans le jardin où on va ... Si c'est un jour impair (la folle)...

Écrit par : galliane | 14 novembre 2011

j'ai adoré ton récit !
& vernarde tu avais les Betty... je rêve de les avoir un jour...

Écrit par : une fille | 14 novembre 2011

Ravie de voir que tu as enfin pu atteindre ton but mais dommage pour les betty...
La couleur est parfaite, le talon idéal
Hâte de les voir en situation

Écrit par : adeline | 14 novembre 2011

Aaaah ta persévérance a payé ! Elles sont vraiment superbes. Et c'est dur quand c'est cher, je n'ose pas non plus porter les vêtements de peur qu'ils aient un accident...
Vivement un look avec ces beautés !

Écrit par : Capucine | 14 novembre 2011

Super ! Je suis très contente pour toi, ta patience a été récompensé finalement :) J'adore les Betty, mais c'est vrai que ce modèle-ci (je cours après aussi...) est à tomber ! Et j'ai le même problème que toi, j'ai beaucoup de vêtements/chaussures que j'adore et que je n'ose pas porter, de peur de les abîmer...

Écrit par : beautyarchi | 14 novembre 2011

Elles sont magnifiques c'est clair maintenant fonces il faut que tu les portes ca serait trop dommage qu'elles restent au placard ;).

Écrit par : MaNAa | 14 novembre 2011

AHHHHHHH tu les as enfin eues!!!! je n'y crois pas!!!! franchement bravo! tu n'as pas baissé les bras et tu as réussi à les avoir!! Par contre, je ne comprends aps que tu ne les as pas encore mises!!!!! Tu as tellement attendu de les avoir!! allez sois courageuse, mets les, en plus cette semaine il fait beau (pas de pluie!!) donc le risque de les abîmer est moindre!!! en tout cas, moi je sais que dès que j'achète quelque chose, je les mets TOUT DE SUITE ! Je ne sais aps comment tu fais pour résister surtout après autant de mois d'attente!!!!
En plus on est nombreuses à attendre de te voir les porter!! COURAGE!!!

Écrit par : Lina | 15 novembre 2011

J'ai un peu le même tour avec mes Dicker : je n'ose pas les mettre pour travailler ni quand il pleut. Du coup elles ne sont que rarement de sortie !

Écrit par : Elodie | 15 novembre 2011

C'est con mais je sais que lorsque je veux vraiment une pièce, j'aime presque avoir juste envie. Le jour ou je l'ai, je suis pareil: j'ai peur de les essayer, de sortir avec.je me dis: bon, je l'ai et finalement je veux vraiment pas l'user. Je préfère sortir avec mes trucs h & m alors que j'aime ce que j'ai paya une blinde ahah :) ça doit venir du fait qu'on idéalise tellement ces pieces, qu'on ne veut pas que ça change et qu'elles changent.

Écrit par : Aline | 16 novembre 2011

Aline, c'est exactement ça ! Elles sont trop idéales, et elles doivent rester comme ça.

Écrit par : galliane | 16 novembre 2011

Félicitations pour cet heureux événement (bah oui quoi, c'est limite une gestation tout ça ;-)). Mais il faut savoir en profiter, alors avec ce beau temps, j'espère que tu leur as fait prendre un peu l'air, allez ose !!!

Écrit par : La chroniqueuse en catimini | 16 novembre 2011

J'avoue qu'elles sont canons ces shoes !!!

Écrit par : (made in)Faro | 17 novembre 2011