Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2012-06 | Page d'accueil | 2012-08 »

"Pyjama" (Dyonisos)

30 juillet 2012

Où je suis comme si je sortais de mon lit

Ca pourrait être une histoire à dormir debout. En me voyant là, vous pourriez vous frotter les yeux, regarder l'heure à votre montre, donc ce n'est pas un rêve, et c'est bien un pyjama qu'elle porte. Mais si vous avez lu un magazine féminin lors du dernier trimestre, ou arpenté un rayon de boutique en moderie, vous êtes obligées de savoir. Le pantalon-pyjama, enfin. Le pyjama de jour pour les belles de nuit et les autres. Si je suis souvent l'avant-dernière (ne nous flagellons pas trop tout de même, on risquerait de se faire mal) à adopter les tendances, il y en a certaines que je ne laisse pas passer. Surtout celles qui garantissent un investissement personnel en accessoirisation proche de zéro. Pantouflarde assumée, la grande fille modèle. J'aui simplement pris le soin de ne pas lui assortir mes charentaises, histoire d'éviter le total look.

DSCN1583.JPG
Pantalon Zara (été 2012), top Tequila Solo (old),
sac Momo Jérôme Dreyfuss (via Forzieri), sandales Les jolis souliers

DSCN1592.JPG

DSCN1584.JPG
Ceci dit, sur ce coup-là, je n'ai pas été tant que ça lève-tard. La preuve, quand une semaine après l'achat, je retrouvais mon bas de pyjama dans le Elle. Pas peu fière de ma grenouillère.

photo (11).JPG

D'où vient cette petite bouffée de suffisance qui s'empara alors de moi, tant et si bien que j'Iphonais-Iphotais la bête ? Ridicule, j'en conviens. Promis, cela ne se reproduira plus. Mais ça pourrait vous arriver un jour, ne soyez donc pas si... bonnet de nuit.

01:05 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (9)

"Vendredi, get shorty!" #74

27 juillet 2012

SO SWEAT !

Quand j'ai fourré mon nez dans les nouvelles collections, et aussi mon oeil tant que j'y étais, c'était plus pratique, j'ai été ravie de voir la profusion de sweats qu'on nous proposait pour l'automne. En près de six ans de blog (que j'ai oubliés de fêter, bien joué), je crois que tout ce que le monde fait de mieux en matière de lectrices de blog (comprendre, les miennes) a retenu que c'était mon vêtement doudou - chouchou - itou. Et je crois bien que j'irai trouver de nouvelles petites douceurs chez Sandro, qui en a sorti plusieurs.

sweattigre.jpg

sweat3.jpg

sweat1.jpg

sweat2.jpg

sweat4.jpg

sweat5.jpg
(Pas vraiment un sweat celui-ci, mais doudou quand même)

Lire la suite

"Sunday afternoon" (Texas)

23 juillet 2012

Où le dimanche, ce n'est pour moi qu'un petit lundi

Le dimanche, dans ma vie, n’a rien de sacré. Aucun rite à lui attacher, aucune grand-messe télévisuelle à ne pas manquer, c’est le septième jour de la semaine dans toute sa banalité. Le jour du seigneur peut-être, mais qui rime surtout pour moi, avec jour du labeur. Le dimanche, je ne chôme pas. Je travaille même, au moins deux fois par mois. Et quand comme hier, je vois sur le trajet des silhouettes alanguies sur des transats, éparpillées dans le Parc de Saint-Cloud, alors que je rallie le béton et la climatisation, je prends sur moi. Une femme de devoir. Maintenant, le dimanche, il y a un avantage certain à venir parader au bureau : allées désertes, les chefs ne sont pas là, et mes ballerines souris dansent. Du coup, j’en profite pour sortir le short court sans risquer de me faire rabrouer en long et en large. Mon casual Sunday, en quelque sorte. Au bureau le dimanche, c’est comme votre vendredi : la vie sauvage.

188.JPG

193.JPG
Jupe-short Isabel Marant (coll. actuelle), veste et blouse Zara,
sac Vanessa Bruno, ballerines Repetto via Ann Tuil,
collier Chic Alors via Twicy Store

183.JPG

182.JPG

Je ne vous dis pas comment je porte le short-jupette de madame Marant version taille extra-basse, quand même, pour des raisons de décence bien évidente. Séduite par son côté pratique, et son imprimé, depuis un certain tweet de miss Julie, j’ai un peu ramé pour mettre la main dessus. Ce n’est pas pour autant que je l’autoriserai à dévoiler mes dessous.

PS : Dites, vous est là fin juillet - début août, je continue à poster ? Wouhou ?

"Vendredi, get shorty!" #73

20 juillet 2012

LA NOUVELLE CO

Quand j'ai soupiré devant ses portants "Mais je vous prendrais bien tout, ma p'tite dame", ma vendeuse préférée de chez Ba&sh m'a dit "et vous allez voir la collection de cet hiver, elle est folle". Effectivement, la collection automne-hiver 2012-2013 risque d'en faire sortir plus d'une du droit chemin. Du droit chemin girly, notamment, car les silhouettes sont plus boyish les unes que les autres, et les robes apprêtées se portent avec des derbies plates en cuir. Et ça marche, et celle qui se fait belle à cause des garçons reste (jolie) fille. Ba&sh-ement bien vu.

look_1_1.jpg

look_15.jpg

look_19.jpg

look_4.jpg

look_25.jpg

Lire la suite

"I heard it through the grapevine" (Marvin Gaye)

16 juillet 2012

Où l'été me botte, finalement

J'ai beau habiter dans le far west parisien, là où la Seine prend des airs de Mississipi avec ses péniches alignées, je n'ai jamais eu l'âme d'une cow-girl. Vous m'avez déjà vue avec de la santiag ? Non. Du jean à imprimé navajo en bandes ? Non. Des bimbeloteries en turquoise au cou et au poignet ? Non. Le petit blouson en jean élimé sur le dos et un morceau de paille machonnée dans la bouche ? Non plus. Les westerns, je les aime à la télévision (avec John Wayne dedans) (et une histoire qui se termine bien, ce qui exclut donc en premier chef Fort Alamo). Maintenant, comme vous le savez néanmoins, je suis une adepte de la boots plate, et cette bête ne connaît pas de saison. Et l'été, pardon """""l'été""""", mes jambes ont parfois envie de se dégourdir hors de leurs jeans, quand le passage chez Christiane l'esthéticienne n'a pas été zappé d'un coup de flemmardise légendaire (un peu celle de Jolly Jumper, sur ce coup-là). Et là, mes boots à 300 boules, j'ai bien envie de les amortir, plus que mes sandales Topshop à 20 euros. Une rationalité financière qui me pousse donc à aller contre mes schémas modeux bien établis. Car dans ma tête, une petite robette à fleurs, ça ne peut que se marier avec des sandalettes toutes mimi. Pas avec des camarguaises dégueulantes sur la cheville qui appellent de leurs voeux l'odorante botte de foin. Mais quand des filles me montrent aussi bien la voie, je veux bien perdre mon côté ragnagna.

isabel-marant-vick-printed-silk-georgette-dress-isabel-marant-jenny-suede-ankle-boots.jpg
Evidemment, Gwyneth (issu du blog Gwyneth Patrow fashion)

wearing-isabel-marant-05172012-3.jpg
La chouette Aliya du blog Marantphiles

Donc on y va, ma grande, on sort ses boots et sa robe, et on se pince le nez en voyant la tête circonspecte de l'HDMV.

DSCN1516.JPG
Boots Jenny Isabel Marant (merci Valentina !), robe Sandro (old)
perfecto Maje (old), pochette Sous les Pavés (via Mia Reva),
collier Sabrina Dehoff

DSCN1521.JPG

DSCN1518.JPG

En fait, cette tenue "contre-nature" est passée comme une lettre à la Poste. La pluie qui est tombée ce jour-là, un 12 juillet, la même que la veille et le lendemain d'ailleurs, m'a sans doute aidée à me faire une raison. Me voilà désormais prête à mettre mes boots avec des robes en dentelle et des micro-shorts en soie, maintenant. Et à acheter des Dickers pour cet hiver. Mais pour ma traditionnelle rationalité financière, c'est une moins bonne nouvelle.

"Vendredi, get shorty!" #72

13 juillet 2012

SNEAKERS COUPE-FAIM

Ayant décidé de ne plus parler d'aujourd'hui et de toutes les implications pluviosiques qui en découlent, j'ai choisi de vous causer de demain. Demain, on aura oublié la spartiate et la claquette, et on voudra de la basket. De la compensée Isabel Marant pour les irréductibles modeuses, et de la bonne sneaker pour moi. Et ça tombe bien, parce que certaines marques branchées ont pensé aux adeptes du plat. N'est-ce-pas APC ? (Merci Khia !) Trois modèles de Dunk aux lignes très apciennes (comprendre neutres) vous attendront dès le 30 août pour 70 euros.

apc-nike03.jpg

apc-nike01.jpg

apc-nike02.jpg
Sinon, dans le genre très coloré, on a aussi les modèles issus de la collaboration entre Veja et Domino Lattès.

img-2257.jpg

Et cette option cocorico chez Topshop ...

42T08CMUL_large.jpg

Lire la suite

"In the sun" (Joseph Arthur)

09 juillet 2012

Où vous n'oublierez pas votre petite laine

Entre ces balancements à gauche, ces règlements de compte à droite, les hauts et les bas de la courbe du CAC 40, on en avait oublié de partager notre butin des soldes. Quoique pour ma part, ce dernier est irrémédiablement lié aux hauts et bas de la courbe de Laurent Cabrol. Laissez-moi donc choisir mon graphique pour évoquer ici mes dessus chics. Des dessus, parfaitement. Parce que moi, vous voyez, pendant ces soldes d'été, j'ai acheté des gilets. Parfaitement, des gilets. Des sortes de pull avec des boutons devant, et même des manches. Longues. Qui gratteraient presque. C'est un peu le monde à l'envers, attendez voir ce que je vais dégoter aux soldes d'hiver (dix contre un sur un microshort en raphia). C'est un peu une saison à l'envers, mais c'est tout ce que j'ai trouvé pour prendre l'été à l'endroit.

DSCN1165.JPG
Gilet Sessun (Natty, coll. actuelle), débardeur Bel Air (coll. actuelle),
collier Anne Thomas, sac Eple & Melk, ballerines Repetto (via Ann Tuil)

DSCN1171.JPG

Lire la suite

"Vendredi, get shorty!" #71

06 juillet 2012

Où le vendredi, on est tout contrit

LA PREMIERE FOIS

Mercredi, j'ai fait l'école buissonnière. Ni vu, ni connu, j'ai joué au chat avec ma souris et je me suis fait la malle loin du pays en forme de toile d'araignée (le world wide web, pour les non-anglophones ou pas encore réveillées). Pas de billet tout court, pas de billet plus long, et pas de billet d'excuse. Et mercredi, j'ai aussi mis une jupe pour la première fois de l'été, enfin pour la première fois de la saison actuelle dirons-nous plutôt, n'ayant aucune preuve scientifique et hydrographique formelle que nous sommes effectivement bien en été. On a même plutôt la preuve du contraire si vous regardez la couleur de mes jambes.

DSCN1459.JPG
Jupe Isabel Marant (coll. actuelle, soldes), top Bel Air (via Place des tendances),
boots Isabel Marant (Jenny), sac Ba&sh (coll. actuelle, soldes)

DSCN1454.JPG

DSCN1460.JPGDSCN1449.JPG

DSCN1482.JPG

Lire la suite

"Open your heart" (Madonna)

02 juillet 2012

Où je fonde enfin une famille

J'ai beau ne pas jeter ma culotte à la volée ou poser nue les bras en croix, il va quand même bientôt finir par m'appeler Madonna. Pas tant parce que je me suis mise en couple avec un danseur imberbe que je pourrais avoir baby-sitté pendant mes jeunes années, non, mais parce que j'ai comme elle la fibre adoptive. La générosité en bandoulière, j'ai ça dans la peau. Dès que je vois un petit Jérôme Dreyfuss d'occasion se chercher une nouvelle mère, j'accours, je gambade, je vole. A force, cela confine à l'élevage. Mais avouez-le, à les voir alignés en rang d'oignon, ils sont tout de même bien élevés.

DSCN1143.JPG

Donc le petit dernier, adopté sur Ebay Petites Annonces, a pris sa place au fond à gauche. Je vous présente ainsi Antoine, et j'arrête là mes élucubrations.

DSCN1162.JPG

Lire la suite