Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2012-09 | Page d'accueil | 2012-11 »

"My girl" (The Temptations)

31 octobre 2012

Où j'officialise

Des mois, une trentaine globalement, des jours, 913 exactement, que j’attendais d’écrire ce post. Et vous, pour certaines, de le découvrir. Dame Nature a donc pris son temps, mais elle lit les blogs mode (sans doute une femme Barbara Gould, sûrement une Femme Actuelle). Elle a lu un message d’une certaine Galliane, reine du jeu de mots façon Laurent Ruquier, un certain matin de janvier 2012. Elle a peut-être un peu souri, elle a regardé ses petites fiches bristol et elle s’est dit «Mince, c’est son tour là, à la grande gigue, fini la liste d’attente». 2012, j’avais dit, allait être mon année, parce qu’il y a deux fois « mon » chiffre deux dedans. 2012, elle a dit, va donc être son année, mais que vais-je bien pouvoir lui donner ? C’est pas tant qu’il y avait beaucoup de choix en rayon, avec sa pile bleue et sa pile rose. Pour ça, je lui avais laissé carte blanche, et elle a finalement pris de l’encre couleur bonbon pour m’annoncer ce mardi la bonne nouvelle.

fifille.jpgAlors, parce que je sais que plusieurs d'entre vous ont comme moi passé commande depuis longtemps, et que Dame Nature n'a pas fini de classer ses fichiers par ordre de priorité (remarquez, alphabétique, j'aurais bien aimé), je lui propose de finir 2012 en beauté en réalisant vos voeux. Avant de vous souhaiter du rose ou du bleu, peut-être un peu de vert, couleur d'espoir. Ca tombe bien : Dame Nature, c'est bien connu, a la main plutôt verte. 

PS : Vendredi, on reprend le cours normal de la moderie virtuelle si vous le voulez bien. 

03:00 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (73)

"Lights out" (Santigold)

29 octobre 2012

Où je me suis fait belle pour mon Teddy Baer 

Mercredi dernier, j'avais rendez-vous avec Edouard. On se voit régulièrement, lui et moi, environ tous les deux ans. A chaque fois, il me fait une scène. Là, c'était au Théâtre Marigny, il m'y avait promis une soirée "à la française", et j'ai débarqué avec ma plus belle robe verte, oubliant totalement que cette couleur est totalement interdite dans une salle de spectacle. Un peu refroidie par cet impair de premier rang, je me suis faite petite comme une souris (verte) (hum). Mais très vite, j'ai retrouvé le sourire. Edouard. Edouard, quoi. Ses paroles et ses actes. L'homme capable de vous citer le plus doctement du monde "elle était tellement si belle, je l'aimais tellement si fort, comme le chantait les poètes de la Renaissance". Faire passer du Lavoine pour Du Bellay, l'air de rien, déguisé en grosse campagnarde endimanchée. Edouard, avec qui je voyage toujours en première quand il fait sa comédie. 

edouard.jpg

edouard1.jpg

Lire la suite

"Vendredi, get shorty!" #84

26 octobre 2012

DE LA SUITE DANS LES IDEES

On l'avait adorée dans Dedikate, on va tout autant l'aimer en créatrice de robes de mariées. C'est une nouvelle aventure qui s'ouvre pour la styliste Christina Sfez, désormais basée à Marseille, mais la pointe du crayon et l'esprit restent les mêmes. La seule différence ? Elle ne va plus nous dessiner nos tops de tous les jours, mais nos robes du plus beau jour. Vous avez des idées, elle a le talent et les doigts de fée, et hop, voilà vos rêves de future mariée réalisés. Le petit plus : elle peut aussi habiller les témoins, et vos bambins, pour la cérémonie. Tout cela en étroite concertation avec vous, après plusieurs étapes évidemment, et pour un prix compris entre 1500 et 3000 euros. Alors, si vous avez la chance qu'un jour votre HDMV vous conduise à l'autel puis à l'hôtel, n'hésitez pas à la contacter (christinasfez@gmail.com). Si comme moi vous avez un allergique aux dragées, rien n'empêche de s'extasier.

Polaroid Caroline.JPG

polaroid marion.JPG

polaroid mathilda.JPG

polaroid maya 3.JPG

2989.jpg

4.JPG

Lire la suite

"Candy shop" (50 cent)

23 octobre 2012

Où quand c'est l'heure ...

Je ne poste jamais le mardi, comme je ne porte jamais de strings. C'est sacré. Alors si je suis là aujourd'hui en coup de vent, c'est pour une bonne raison, forcément. Le genre de raison que votre banquier va détester mais que vous allez adorer. A deux mois de Noël, d'ailleurs, on peut en profiter pour commencer ses petites courses : -15% sur TOUTES vos marques préférées chez Place des tendances. Si vous manquez d'idées (vous êtes de mauvaise foi, là), je partage avec vous 10 des pièces qui trônent dans mon dressing virtuel depuis que les nouvelles co' sont arrivées. 

soir1.jpg

Jupe Maje 

soir2.jpg

Boots Les Prairies de Paris

soir3.jpg

Echarpe Comptoir des Cotonniers

soir3bis.jpg
Manteau Ba&sh

soir4.jpg
Sac Rockmafia

soirblune.jpg
Tee-shirt Blune

soir6.jpg
Gilet Gat Rimon

soir7.jpg
Chemise Iro

soir8.jpg
Ballerines Anniel

soir9.jpg
Manteau Maje

Les réjouissances débutent à 19h00. D'ici là, il faut vous créer un compte si vous n'en avez pas, et peut-être commencer à remplir votre dressing virtuel, mais pas trop à ras bord quand même (il y a la taxe d'habitation à payer je vous rappelle). Sur ce, je vous laisse, on est mardi, je vais laver mes shorties

"Little lady" (General Elektriks)

22 octobre 2012

Où je fais comme l'oiseau (enfin)

Quand elle s'est fait un nom sur la blogosphère, disons que je n'étais pas prête. Non, vraiment. Pour tout vous dire, ses créations me rappelaient les lustres d'antan, les bimbeloteries, les broches en strass de mes grand-mères. C'était too much for me, really. Bling bling, bang bang. Et puis, on vieillit, et les goûts changent. Comme je me suis mise récemment à aimer le doré, moi la femme d'argent, je me suis mise à aimer tout ce qui brille. Et avec elle, ça brille, ouh la la. Difficile de passer inaperçue avec les créations de Shourouk, et tant mieux, c'est ce que je lui demande. Maintenant, quand je sors un sweat gris tout simple, je sais quoi mettre dessus pour le sortir de l'ordinaire. Mon collier oiseau, aussitôt, lui donne des ailes. 

jean2.jpg

jeanlegende.jpg

jean1.jpg

Sacré changement pour celle que vous voyez régulièrement arborer le grand rien autour de son cou, de ses poignets, de ses oreilles. A quoi serait donc dû ce grand bond en avant ? Cette année, décidément, on bazarde tout : 30 ans, je coupe mes cheveux au carré (long) (ça a repoussé depuis, notez), je me mets aux bijoux ostentatoires, je découvre les cuisses de grenouille et je préfère désormais les magasins de déco aux boutiques de mode. Et dire que 2012 n'est pas fini, que me réserve t-il encore ? Le don de voir les bons numéros du loto ? Tiens, ça serait bien, ça, d'enfin gagner à la grande loterie de la vie. 

PS : Baisse des prix et réassort vide-dressing : Une surprise thé offert pour chaque commande aujourd'hui. 

PS : Un petit clic en haut à droite pour voter pour mon blog ? Allez ! :)

"Vendredi, get shorty!" #83

19 octobre 2012

LA BEAUTE

Allez, on ferme les yeux deux secondes (on ne s'endort pas, hein). On imagine ce qu'on aimerait ramener si on nous lâchait dans un grand magasin de luxe pendant une heure en nous offrant LA pièce de nos rêves. Oui, c'est vendredi, alors on peut rêver un peu, il y a le week-end qui arrive. Alors ? Pour ma part, c'est rageant, mais je n'aurais pas besoin d'une heure. En fait, une minute me suffirait. Du coup, pendant les 59 minutes restantes, j'irais me taper une bonne côte de boeuf au Food corner du grand magasin. (Oui, il y a un restaurant dans ce grand magasin, on a dit que c'est un rêve et c'est mon rêve). Avec, au bras, mon sac Céline que la gentille et souriante vendeuse (rêve, toujours) m'aurait tendu sans regard condescendant sur mes baskets et mon jean Zara (rêve au long cours). Allez, on ouvre les yeux. 

Manrepeller.jpg

The Man Repeller

bonjourlead.jpg

bonjour2.jpg

bonjour.jpg

 

Lire la suite

"Like a rolling stone" (Bob Dylan)

17 octobre 2012

Où j'ai ma couleur à l'atout 

J'aurais beau mettre des flare à n'en plus finir, je ne serai jamais Charlotte Gainsbourg. Tant pis, et surtout pour Yvan Attal. J'aurais beau porter des tong en plastique Ipanema, je ne serai jamais Gisele Bündchen. Tant pis, et surtout pour l'HDMV. J'aurais beau mettre des robes en viande bovine, je ne serai jamais Lady Gaga. Tant mieux, trop dangereux (Sachez que cette option est purement rhétorique, je n'ai encore jamais envisagé de me ceindre de ris de veau ou de tripous.) Mais allez comprendre, quand j'enfile une chemise à carreaux, j'ai toujours l'irrépressible impression de devenir une fille cool. Rock. La même que quand j'enfile mes sweats, c'est à dire sans prise de tête. Libérée, époque Cookie Dingler (Le Monde, il y a longtemps que je ne fais plus semblant.) Tout est facile dans cet imprimé. Pour peu qu'il y ait de la couleur, un vrai coup de coeur, aussitôt je joue carreau. 

sitbon_lou_doillon2.jpg

Evidemment, il y a le modèle canon Roseanna, dont je vous ai déjà parlé. Mais chez Muse of Love aussi, on trouve du joli :

carreau.jpg

Et puis pour les petits budgets percés, il reste Zara. 

chemise.jpg


Lire la suite

"Short song for a short mind" (Girls in Hawaï)

15 octobre 2012

Où ça va vous faire une belle jambe (mais si)

A force de balader mon arrière-train pas vraiment sur les rails de la bienséance, la faute à des jupes bien trop courtes pour être honnêtes, je me suis dit récemment qu'il fallait, à cela, mettre un stop. Je n'y suis pas arrivée, j'attends mes 40 ans pour ça. D'ici là, les poules auront sûrement des dents, la France une présidente de la République, et ma salle de bains un évier qui ne fuit plus. A défaut donc de pendre haut ma passion du court, j'ai rusé. Maligne, la bête : le short, c'est quand même moins gênant quand il s'agit de déposer ses fesses sur le banc de la messe ? (Est-ce que je fréquente souvent le banc de la messe ? Pour ça aussi, attendons mes 40 ans). Le short d'hiver, l'hérésie, mais sans être transie. 

short.jpg

April, May, collection actuelle

short1.jpg

shortlegende.jpg

Short disponible ici, et manteau disponible ici 

Pas besoin de s'éterniser trop, en ce lundi, sur cette tenue toute en faux-semblants : un short qu'on dirait une jupe, un manteau qu'on dirait un perfecto, une grande fille rock à la base qu'on dirait qu'elle a le sourire figé façon Marie-Chantal du 8e (et ça vaut pour le carré épaules très Bécassine). Promis, je reviens tout bientôt moins guindée dans la pose, la prose, et même la tenue. En tout point aujourd'hui, j'ai décidé de faire court. 

PS : dernier appel à Nathalie qui, si elle ne s'est pas manifestée avant minuit, perdra son collier Titlee, et nouveau tirage au sort pour mercredi !

"Vendredi, get shorty!" #82

12 octobre 2012

LA COLLEC'

Chaque saison, elle fait fort, et chaque saison, j'écris que j'adore. Vous allez finir par vous lasser mais que voulez-vous, moi je crois à la fidélité. Donc Suzie Winkle, cet automne-hiver, nous a encore gâtées, avec du joli imprimé et des coupes dosées. 

suzouvre.jpg

suzie1.jpg

suzie2.jpg

suzie3.jpg

suzie4.jpg

Disponible en partie sur son eshop, sinon chez Centre Commercial 

Lire la suite

"The Fall" (Rhye)

08 octobre 2012

Où on se fait des bijoux, bijoux (CONCOURS INSIDE)

Il y a la finesse, le bon goût, le juste assez. Les bonnes couleurs, les bonnes formes, les bonnes proportions, c'est tout bon, c'est tout beau. C'est Titlee, une fois encore, qui sort une collection d'automne-hiver 2012 fidèle à ses codes habituels, poétiques et délicats, sans tomber dans le gnangnan. Emaillé et merveilles, du bracelet à la bague en passant par sa galerie de colliers, j'aime TOUT. Moi, l'économe du bijou fantaisie, je joue à la précieuse. 

groscollier.jpg

collierpied.jpg

collierlegende.jpg

collierposedrole.jpg

 

Lire la suite