Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2012-12 | Page d'accueil | 2013-02 »

"Someone new" (Eskobar)

30 janvier 2013

Où il est vraiment temps à nouveau 

Elles sont ici, elles sont toutes là, les soldes mêmes pas finies ... Les nouvelles collections ont débarqué et, avec ces premières heures de congé maternité, j'y ai plongé mon petit nez pour vous livrer un repérage avisé. Avec des envies, des certitudes, des "ce sera bien pour plus tard" (quand mon ballon de basket ventral aura atteint son panier à trois points) et quelques petits essayages... 

IROBON.jpg

1.jpg

(Vue en vrai, YUMMY)

marantCollage.jpg

kooplesCollage.jpg

pullcollage.jpg

isabel marant,pull & bear,zara perfecto

isabel marant,pull & bear,zara perfecto

isabel marant,pull & bear,zara perfecto

isabel marant,pull & bear,zara perfecto

Du blanc, du noir, du sable, des pois, un soupçon de navajo mais rien que du beau ... Voilà mes pistes pour, les prochaines semaines, sortir des sentiers battus. Vous me suivez en file indienne ? 

PS : Un super perfecto Maje sur le vide-dressing, une baisse de prix générale ... Et un cadeau mode dans chaque commande ! 

"Velvet rope" (Janet Jackson)

28 janvier 2013

Où je suis une fille noeunoeud sur les bords

J'avais déjà la bague au doigt, voilà qu'on m'a passé la corde au cou. On se rassure, je me suis docilement laissée faire, et j'ai même provoqué la manoeuvre en acquérant - à prix réduit, merci Vestiaire Collective - ce collier IRM Design tant convoité. Une nouvelle pièce dans ma très petite collection de bijoux, et une pièce qui y pèse lourd, au sens propre comme figuré. Comme le modèle Shourouk, il existe, et il fait tout. Pas besoin de lui adjoindre trois manchettes brésiliennes fluo (guère mon style, et je ne suis pas du genre à me forcer, même pour aller au gibet) pour qu'il brille. Il se suffit à lui-même, ce qui correspond parfaitement parfaitement à ma conception du look quotidien : chic et simple. Là, vu les regards intrigués qu'il attire, il allie le chic au choc. Avec une petite touche de rock. 

irmouv.jpg

irmprofil.jpg

Lire la suite

"Vendredi, get shorty" #95

25 janvier 2013

PRE-SAISON

Dites, Ba&sh, quand vous voulez vous me créez une carte de fidélité ? Parce que depuis trois ans, vous êtes le fournisseur le plus régulier de ma garde-robe. Entre vos robes - manteaux - sacs - pulls, j'ai ouvert une succursale sur les quais de Seine, et cet été ne devrait pas déroger à la règle. J'ai bien cherché quelque chose que je n'aimais pas, j'ai pas trouvé. Bon, votre mannequin est un peu trop blond, mais je m'y ferais. On n'ira pas balader nos têtes brunes ensemble, c'est tout. 

17-gabrielle-jacket---verity-t-shirt---salome-pants---amy-bel.jpg

Pardon my pantalon, et pardon my veste

18-magda-dress---mila-clutch.jpg

Pardon my vert

28-mathilde-jacket---rhona-blouse---sharon-shorts---peggy-belt---ditta-bag.jpg

Pardon my folk (mais j'aurai pas de telles cuisses cet été...)

31-dulcine-top---serena-jeans---amy-belt.jpg

Pardon mes épaulettes

32-daphne-dress---paola-clutch.jpg

Pardon moi la mariée, mais cette robe était trop canon en blanc

08-augustine-dress.jpg

Pardon l'imprimé

Lire la suite

"All that you can't leave behind" (U2)

23 janvier 2013

 Où il y a des moments où tout est passé de mode

L'autre soir, ça sentait le gaz. Non, nous ne nous étions pas disputés une énième fois avec l'HDMV pour savoir qui aurait le privilège de gérer la télécommande. Ce soir-là, par la magie du petit écran, nous étions d'accord, il y avait comme des hirondelles blanches qui voletaient au-dessus du canapé, harmonie et fusion dans la télédiffusion. Ca sentait le gaz, au sens propre, dans le salon dans la chambre, dans la cage d'escalier sur le parking. Il était 1h30 du matin, et clairement, on n'était pas bien. On était surtout à se dire que la chaudière de l'immeuble était juste au-dessous de notre chambre, et qu'il fallait détaler avant de finir en nuggets ou pire. Et là, la question que je me suis toujours posée depuis que je suis petite, sans doute ce sens de la dramaturgie hérité de mes longues après-midis à regarder des téléfilms catastrophe aggripée à un coussin : si tu quittes ta maison, tu pars avec quoi ? Plus jeune, il n'y avait même pas à mégoter : mon nounours préféré Gaston, et c'était tout. Là, en 10 minutes, tu regardes amoureusement ton chéri, tu regardes vainement ton Imac chéri, tu regardes ton fauteuil à bascule, tu attrapes vite ton Ipad mini même pas encore déballé (non, là, ce serait bête, tu peux rester une geek même en petit format), et tu t'habilles. 

penderie.jpg

Avec un peu de réflexion, j'aurais enfilé ma belle veste Isabel Marant sous ma parka favorite, mes Dickers à 350 boules, pris mon sac et mon bonnet fétiches, empilé deux ou trois épaisseurs de sweats. L'évidence, les plus belles pièces. Sauf qu'il n'y a pas à réfléchir, dans ces moments-là. Le prix des boots que tu sauves, tu t'en fiches. J'ai enfilé la tenue que je portais ce jour-même, un pull élimé Comptoir, un jean de grossesse, des baskets, et c'était fini, on claquait la porte. Sûre de moi. Comme dans cette belle chanson de U2, Walk on : "The only baggage you can bring is all that you can't leave behind". Tout ce que je ne pouvais pas laisser derrière, je l'avais simplement devant moi. Un bout de ventre si précieux, qui pointait sous un pull élimé. 

PS : Je vous rassure, ma chaudière va bien, c'était juste le fameux nuage venu de Rouen qui avait envahi notre quartier car on vit près de la Seine.
PS 2 : Et vous, dites-moi, qu'emporteriez-vous, dans l'urgence ? 

01:14 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (24)

"Dangerously in love" (Beyoncé)

21 janvier 2013

Où dans l'histoire, vous n'êtes pas blanches comme neige

Il est bon, là, votre café ? Et votre thé fumant, alors, pas trop sucré ? Non ? Tant mieux. Je vous imagine bien, en ce moment-même, en train d'enlever vos Ugg / Mou / baskets encore pailletées de neige, et de venir faire le tour de vos blogs préférés, comme un lundi. Comme un lundi. Et pour que ce lundi soit effectivement comme un lundi, avec un post sur les Grandes Filles Modèles, votre blog préféré cela va sans dire (même si elle a grossi, ces derniers temps, Galliane, mince, faut qu'elle arrête la raclette Riches Monts), moi, j'ai risqué mon dimanche. Pour vous. Culpabilisant de ne pas partager ici une grosse partie de mon butin soldes, j'ai donc bravé la neige, le blizzard, les grognements du grizzli-HDMV, mon envie de faire pipi, pour vous proposer cette tenue en rentrant du boulot. Vous aviez déjà vu une blogueuse qui pose sur un carton ton sur ton pour ne pas abîmer ses chaussures ? Vous voyez, maintenant. On admire. On glousse. On moque. Et on se dit, en ravalant une gorgée de son moka latte, qu'on a décidément bien fait de venir par ici ce matin. 

neigetitre.jpg

neige1.jpg

neigelegende.jpg

Lire la suite

"Vendredi, get shorty" #94

18 janvier 2013

LA MINUTE DECO 

Des pois, des pois, des pois, chez moi, chez moi, chez moi... Circonscrits aux chambres, penderies comprises, le salon étant le domaine de la géométrie scandinave. Vous en avez vu par ci, par là, sur des mugs, des rideaux, des coussins, dans mon assiette ... Cherchez pas, vous ne faites pas le poids. 

monsieur paris,oelwein,ifilhome,garance dorté,amlul,sneakers comptoir des cotonniers

Housse de couette Ifilhome

monsieur paris,oelwein,ifilhome,garance dorté,amlul,sneakers comptoir des cotonniers

Pour celles qui se demandaient, oui, les gravures de Garance Doré sont bien arrivées (trop tard pour qu'elles soient cadeaux de Noël, donc, elles sont pour l'instant cadeaux de radiateur). Quant à la chambre de la gigoteuse en poum-poum short (cf instagram), j'ai repéré ces mignonneries signées Oelwein ... 

monsieur paris,oelwein,ifilhome,garance dorté,amlul,sneakers comptoir des cotonniers

(A mon avis, le mot que je vais le plus prononcer
quand je vais me pencher sur son berceau...)

monsieur paris,oelwein,ifilhome,garance dorté,amlul,sneakers comptoir des cotonniers

(Il n'est jamais trop tôt pour lui apprendre les fondamentaux
: "Répète, Harper Seven, ceci est un talon banane")

Lire la suite

"This picture" (Placebo)

16 janvier 2013

Où quand il n'y a pas photo, il n'y a pas photo

Même quand dehors il fait froid, très froid, nos séances-photos, je les vis sur le grill. Déjà, solliciter. Convaincre. Amadouer. Allez, encore une dernière. Moments vécus. 

- "Attends avant de rentrer, il faut que tu me prennes en photo !
- Encore ? On a déjà fait ça hier !
- Oui mais là, il ne neige pas, il faut en profiter, et puis demain on ne finit pas aux mêmes horaires. 
- Ok, fais-vite, je dois voir mon Grand Prix. 

jupe nuta isabel marant,mango kate moss manteau,top à pois

- Ta jupe, elle se porte vraiment comme ça ? (La question que j'attendais, j'avais même cru voir un avion dans le ciel passer avec une bannière à ce sujet tellement je l'attendais.)
- Oui, elle est froissée à la base. Mais je te rappelle que je suis enceinte, donc je dois la descendre un minimum sur les hanches. 

- Ah. (Compréhensif, du coup) Mais, qu'est-ce-que tu fais ??
- Ben tu vois, je fais sauter des crêpes ! (Ressaisissement, avant que l'appareil-photo ne me revienne directement dans les mains, et que le Helmut Newton du neuf-deux ne se barre le menton haut et la Formule 1 aux fesses.) Comme tu vois, j'enlève l'écharpe pour voir mieux. 

jupe nuta isabel marant,mango kate moss manteau,top à pois

- Mais ça ne va pas bien ? (Prenant l'homme invisible à partie.) (Vérification faite, nous sommes bien seuls sur le parking.) Elle est folle, elle va attraper mal et la petite avec pour une séance-photo. Remets-moi ça tout de suite !
- Ca va, je suis pas boudinée ? Il n'y a pas de faux-pli ? Et la lumière ? 
- Rhabille-toi ! (Galliane-les-fesses-à-l'air remet son écharpe). 
- Attends, il faut aussi la photo gros plan. 
- Ma préférée. Au moins sur celle-là, tu ne cherches pas à faire ta "jolie tête". C'est tes vêtements qu'on vient voir, pas toi. (Rappel pour la prochaine fois : tirer la langue et écarter les narines en louchant, on verra mieux le vêtement.)

jupe nuta isabel marant,mango kate moss manteau,top à pois

- On voit le collier ? 
- Non, on ne voit pas le collier. On devrait ? 
- Oui.
- Il y a ta masse de cheveux devant. (Clic clac). Allez hop Cindy, ferme ta veste, on rentre."

La photo du collier prise, on est rentrés, bras dessus, bras dessous. Il a mis sa Formule 1 à la TV, j'ai déchargé mes photos. Il y avait un peu de flou, un peu de surexposé, du boudiné, pas de collier, mais on s'en fichait. Après tout, l'HDMV est comme tous les vrais photographes : tâtillon, inquisiteur, pressé, curieux, amoureux. Sauf qu'avec mon pro, c'est toujours en cinq minutes chrono. 

PS : Des jolies choses (Sessun, Vanessa Bruno Athé, Isabel Marant, American Vintage ...) sur l'Ebay de ma grande soeur !

"Hero" (Mariah Carey)

14 janvier 2013

Où entre hauts et bas, je fais mon choix

Il serait de bon ton, pour commencer, que je prenne deux lignes au moins pour excuser ce titre nettement hasardeux, un jeu de mots qui m'a amusé deux bonnes minutes et qui va rester 48 heures en lead de ce blog. C'est minable. Pfiooou, aussi pathétique qu'un talk-show présenté par Jean-Marc Morandini avec deux ou trois Ch'tis en invités. "Hero", pour Iro, voilà, voilà, VOILA. De la pénibilité, du laborieux un lundi matin, après tout, l'ambiance est posée. Elle tranche un peu avec mes sourires niais sur ces photos où j'arbore fièrement 1) mon ventre de plus en plus proéminent 2) une partie de mon butin soldes 3) ce sac que je vous montre à peu près sur chaque séance photos. Du neuf, du vieux, pas de bleu, rien de prêté, mais une fille apprêtée et accro à Iro.

iroL.jpg

irouv.jpg

irolgende.jpg

 

Lire la suite

"Vendredi, get shorty"#93

11 janvier 2013

MON LOOK DE LA SEMAINE

Monomaniaque. Excusez la monotonie de ma monochromie, presque monacale. Mais ce que vous voyez ici est ce que je porte, pas ce que je combine en fonction des tendances de la première quinzaine de janvier 2013 ou du top des meilleures ventes partagées (avec codes promo pour les frais de port) sur Twitter. Ici, c'est moi, donc c'est gros gilet doudou pour l'empilement des couches en open-spaces surchauffées, et couleurs d'hiver. Pour le fluo, le léo, le navajo, repassez à l'occasion. (Oui, Monsieur Preskovic, faites donc ça)

giletouv.jpg

giletsans.jpg

giletlegende.jpg

Pssss... J'ai acheté mon gilet dans une boutique de Boulogne,
mais j'ai vu qu'il était dispo ici... 

(Lien pas sponsorisé, mais si ça peut vous aider ?)

Lire la suite

"Last day of magic" (The Kills)

09 janvier 2013

Où je solde, tu soldes, il solde ...

Encore quelque temps, allez. Quelque temps où je pourrais, à loisir, surfer 2h30 sur des sites américains d'e-shopping et calculer si avec le dollar, en ajoutant quatre et en retranchant l'âge du capitaine, le sac de mes rêves coûte trois euros moins cher qu'en France. Ces minutes qui deviennent des heures à sélectionner des looks, des photos, repérer, renverser mon thé sur le clavier, baver, prétendre que "je n'en ai pas pour longtemps, chéri". Trier, photographier les pièces de mon dressing que je ne porte pas, les vendre / les poster pour en adopter d'autres que j'espère porter plus. Du temps de fille, de fille futile, rien que pour moi. Allez, mes dernières soldes de fille, cinq cent millions de Chinois, je pense à moi, à moi, à moi. Enfin, déjà un peu à elle, allez, il est peut-être temps. Pas question d'être la fille indigne, la marseillaise. Plutôt la bonne Mère. 

soldes1.jpg

soldes2.jpg

Voici donc mon butin soldes, que j'ai commencé à amasser dès les ventes privées. Les plus perspicaces auront reconnu en haut LA chemise de Daphné Bürki qui m'a fait tant courir depuis deux mois, mais que j'ai finalement dénichée au Printemps. Voilà, pour moi c'est fini, car le reste de mon crédit va désormais se porter ailleurs. Totalement dévolu à une poupée devant laquelle la grande fille risque de se faire toute petite. 

PS : Et si vous passez sur mon vide-dressing, les frais de port colissimo sont offerts pour 50 euros d'achat !