Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-12 | Page d'accueil | 2014-02 »

"Vendredi, get shorty!" #132

24 janvier 2014

# ON CASSE LA CROUTE

Parmi mes passions télévisuelles les plus avouables, entre la statue du Commandeur Masterchef ou le meilleur des mondes Koh Lanta, il y a Julie Andrieu. La fraîcheur et l'élégance de cette jeune femme arriveraient à me faire avaler des couleuvres sauce gribiche. Dernièrement, la donzelle a baladé sa classe en Corse, où elle a concocté un crumble pommes-châtaignes qui parlait forcément à la Colomba du neuf-deux qui vous cause dans l'écran. Ni une ni deux, vu qu'on était sur la trois, je lui ai emboîté le pas. Donc pour le crumble pommes - châtaignes c'est très simple : 
On épluche et on coupe ses pommes en morceaux - on prépare le crumble en mélangeant du sucre en poudre, de la farine de châtaignes et du beurre mou qu'on malaxe pour obtenir un sable - on concasse des noisettes et on les ajoute au mélange sableux - on met ses pommes, qu'on peut faire pré-caraméliser à la poêle ou non, dans un plat beurré, avec des morceaux de marrons confits (les restes de Noël pour moi) et on recouvre de crumble - on enfourne thermostat 180 40 minutes environ. 

chezouam.jpg

chezouam2.jpg

Plateau Sengtai, tasses Bloomingville, bougies Ikea,
coussins Hema / AM PM / 3 Suisses

Lire la suite

"Jetlag" (Simple Plan)

21 janvier 2014

Où il fait encore nuit à Sydney 

Contre vents et marées, je n'ai pas perdu la boule pour la trois-bandes. Comprenez, ne cherchez pas de Stan Smith par ici, d'abord vous perdrez votre temps et il y a bien mieux à faire pour y gagner (lancer une machine, par exemple, tiens, ça déborde de votre panier à linge là), ensuite je vous enjoins à vous rendre sur Instagram (hashtag double initiale) pour bouffer de la belle bleue, de la belle verte, de la belle rouge tout votre saoul. Ici, on n'est pas du tout old school, on est newbie. Ou New B., si vous voyez où je veux en venir avec mes gros sabots en forme de baskets. Totalement conquise par le cadeau impromptu de maman Noël en version noire, j'ai doublé la mise en mode bleu marine et je l'admets, je touche un peu le fond d'la piscine. Sur ce coup là, pourtant, croyez-moi : les deux font la paire. 

blue1.jpg

blue2ok.jpg

bluegrosplan.jpg

bluelgende.jpg

bluecollier.jpg

blue2.jpg

Du très sporty pour la maman happy que je suis. Certes, qui a un train de retard, mais je l'accepte volontiers en ce qui concerne les tendances. A la sortie de la crèche, en revanche, vous me verriez, je suis toujours en avance. 

PS : Pour toute commande des coussins Habitat sur le vide-dressing, un plateau Habitat neuf en cadeau. Et avec la robe Ba&sh, un très joli tapis de bain encore étiqueté Zara Home ! 

"Avec le temps" (Léo Ferré)

17 janvier 2014

Où je ne laisse pas le temps au temps (pardon Félix, pardon Didier)

J'ai beau le serrer de toutes mes forces dans mes mains, je n'ai aucune prise sur lui. Il se défile, se faufile, et vole dans son sillage les premiers babils, les premiers sourires, les premiers petits pots, les premiers rodéos, il prend tout, tout de ma poupée, avec autorité. Dix mois déjà qu'elle est là. Le temps passe trop vite, alors j'ai voulu le piéger pour l'attraper. Jouer un sale tour à ce vautour. Figer pour toujours sa petite bouille d'amour à un moment donné, ce sourire gratuit à la vie qui la caractérise tant, ce petit doigt qu'elle pointe vers vous d'un air supérieur ou qu'elle suçote machinalement pour soulager ses petites dents en douleur. Je lui ai donc fait tirer le portrait par une poète du crayon et de l'enfance qui s'appelle Marie Pertriaux, et se cache derrière les jolies affiches de My lovely thing

romyouv.jpg

Un peu de géométrie, beaucoup de pastel, tout son doux univers me parle. Madame rêve de jolies danseuses et de lapins malicieux, de bien charmants personnages pour habiter les murs des chambres de nos bambins. 

affiche-serie-limitee-danseuse-et-l-oiseau.jpg

posters-my-lovely-thing-douceur-de-printemps-.jpg

affiche-camille-serie-limitee.jpg

Des créations déclinées en affiches ou en cartes postales abordable pour tous (sa collection est disponible chez French Blossom). Et si vous aussi voulez saisir votre bonheur de peur qu'il ne se sauve, un petit email vous donnera ses disponibilités en termes de portrait. Cela ne vous rendra pas son premier regard sur vous ni son premier sourire. Mais dans rien de tel, parfois, que de marquer, dans la grande course, un temps d'arrêt. 

PS : Réassort coussins sur La Solderie. Et une très très jolie surprise pour celle qui commandera la jolie robe Ba&sh ...

"Cool" (Gwen Stefani)

14 janvier 2014

 Où on assume l'évidence

Si le mode d'emploi existait quelque part, je courrais l'acheter, en triple exemplaires, à triples enjambées. Si le parfum miracle était disponible en vente libre, je poserais une RTT pour me le procurer. Mais voilà, le manuel de la sexy attitude n'existe pas, et le parfum qui fait chavirer les coeurs et fait tressaillir les corps n'a pas encore été créé par un marketeux qui aurait eu du nez. On naît sexy, on ne le devient pas. Tout ce qui est artifice, effluve enivrante, recette miracle, ne changera rien à la donne. Quand on n'aime pas les Louboutin, la lingerie dentelle, les robes très courtes, les talons très hauts, les chemises très échancrées, les vestes très ajustées, les sacs très Chanel, la cause semble perdue. Ci-dessous, c'est tout moi : un manteau boule manches trois quarts, un sweat bien mou, un slim adoré mais d'ado, des boots boho et un sac en bandoulière. Plus grande écolière que sexy ménagère. 

cool.jpg

cool2.jpg

cool3.jpg

N'allez pas me dire : un sweat, ça peut être sexy. Non, un sweat, c'est easy. Au pied de la lettre, une seule de différence, mais qui fait toute la différence justement. Pour l'instant, la guêpière m'est étrangère, tout autant que la sensuelle gestuelle de la belle Catherine Trammel. Je n'arrive pas à faire dans le "hot", alors je reste dans le "cool". Mais il paraît que le réchauffement climatique nous rattrape. Ma cause n'est donc pas définitivement perdue. 

"Vendredi, get shorty!" #131

10 janvier 2014

# LA MINUTE DECO

Non, en 2014, je n'oublierai pas les pois. Mais je leur ai demandé, à mes amis, de sortir de leur petit ronron quotidien et de faire de la place dans leur vie à leurs cousins les triangles. Que tout ce petit monde cohabite dans une parfaite harmonie à géométrie invariable. 

chambre.jpg

Dessus de lit Ferm Living, lampe de chevet Monoprix, guirlande Mi Avril
abat-jour et boîte Habitat, tabourets Bubu 1er by Starck 

orskox.jpg

Un autre modèle venu du Nord, cette fois-ci danois, signé Orskov 

Lire la suite

"You're all that I have" (Snow Patrol)

06 janvier 2014

Où on entasse, on entasse, on entasse

D'abord, quelques voeux. Des voeux heureux, moelleux, joyeux, enrubannés de gentils mercis pour être encore là, en 2014, à lire mes âneries et regarder mes fashion lubies. Et puis, après ça, on déballe la marchandise. Une envie frénétique de gamine de 8 ans qui étrenne ses cadeaux de Noël dans la cour de son immeuble le 25 au matin. On déballe, on étale, et on accumule : le manteau et le collier offert par l'HDMV, les baskets offertes par maman, le sac offert par soi-même (note pour plus tard : les cadeaux qu'on se fait, chapitre 1 verset 34). On assemble, comme les Lego du gamin de 8 ans dans la cour de son immeuble, et au final, on se dit que ça ne rend pas si mal. Aujourd'hui, la blogueuse mode plante verte a de sacrées allures de sapin. 

sapin1.jpg

sapin2.jpg

sapinlegende.jpg

Lire la suite