Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2015-01 | Page d'accueil | 2015-03 »

"From me to you" (The Beatles)

24 février 2015

Où les bras vont vous en tomber 

Ses sacs, c'est tout un poème. Stéphanie Césaire a le nom pour, vous me direz. Un nom qui donne du talent, des idées, du savoir-faire. Sept ans déjà que cette ancienne des maisons Guy Laroche, Lagerfeld, Chloé, Nina Ricci, a lancé sa marque de maroquinerie. Une gamme travaillée et noble, servie par des cuirs de grande qualité et des accessoires signés de la maison Poursin. Un patronyme littéraire donc, pour de grands classiques aux lignes tantôt anglées, tantôt délicieusement arrondies. 

cesaireun.jpg

cesairegrosplan.jpg

cesaireprofil.jpg

cesairgros.jpg

cesairepied.jpg

cesairesac.jpg

montagecesaire.jpg

Ma petite sélection dans sa grande collection

La bonne nouvelle du jour, l'excellente nouvelle même, c'est que la maison Césaire vous offre son best-seller, le Trinity que je porte sur les photos. Pour le gagner, rendez-vous sur mon compte Instagram (@galliane_blog). Un petit com', un petit like, et l'affaire sera dans le (beau) sac. 

"Vendredi, get shorty!" #166

20 février 2015

# LA MINUTE ENVIE 

Après les Stan, après les Top Ten, voilà qu'on me met des Gazelle gris pastel sous le nez, histoire me de couper encore l'herbe sous le chéquier. J'ai bien l'impression que je ne suis pas prête de lâcher les baskets. (Et elles iraient si bien avec mon manteau Marant chéri). 

Clochet-streetstyle-leztinstreet-adidas-gazelle-vintage-retro-8.jpg

Photos by Clochet 

Clochet-streetstyle-leztinstreet-adidas-gazelle-vintage-retro-4.jpg

Clochet-streetstyle-leztinstreet-adidas-gazelle-vintage-retro-9.jpg

Lire la suite

"Somewhere over the rainbow" (Judy Garland)

17 février 2015

Où je vous emmène entre ici et ailleurs 

Tic tac, tic tac, tic tac, plus que quelques heures avant la fin des soldes. Il y a les heureuses, qui ont déniché le sac de leur rêve au prix de longues files d'attentes instagrammées un frais mercredi de janvier, il y a les boudeuses, qui n'ont rien eu envie d'acheter, et il y a les poseuses, celle-là même qui est en train de vous causer. Non, parce qu'elle a un bon plan de dernière minute, un qu'on chuchote parce qu'on ne veut pas voir toute sa rame de métro débarquer avec le même uniforme : la parfaite petite robe noire en crêpe, à la bonne longueur (ALLELUIA) / coupe et surtout à ... - 70%. Encore dispo EN TOUTES TAILLES. "Où, où", entends-je déjà ci et là, petits glapissements de souris frénétiques, clic clacs de claviers effrénés. Ce à quoi je réponds : quelque part. Somewhere, si vous préférez. 

someouvOK.jpg

somenecore.jpg

somelegende.jpg

somerobe.jpg

Voilà pour trouver la petite perle qui bouclera votre campagne soldes hiver 2014 - 2015 sur une bonne note. Bon, et s'il vous reste encore du budget, j'ai également vu traîner une bien jolie chemise à pois, et une parka assez sympa. J'ai beau vous perdre ici et ailleurs entre mes jeux de mots à répétition et mes références parfois bidon, vous voyez bien que je vous emmène quelque part

"Vendredi, get shorty"! #165

13 février 2015

# LA MINUTE DECO

On me demande souvent, au gré d'Instagram, quelles sont mes bonnes adresses déco. En voilà une que je fréquente depuis près d'un an et demi maintenant : Westwing. Une vraie mine où se bousculent tous les styles imaginables au gré de sélections variées mêlant meubles, vaisselle, accessoires déco et textile au meilleur prix. Evidemment, je pioche allègrement dans le scandinave, mais les ventes factory industrielles ne me laissent pas indifférentes non plus. Et la livraison, pour moi, s'est toujours passée sans encombre. 

Westwing_Magazin-Hausbesuch_Le-Butik-Sofie_FINAL_23.jpg

Et en plus, leur blog part à la découverte de chouettes décoristas ...

westwingcollage.jpg

Voilà une petite sélection* de ce que j'ai repéré cette semaine sur le site. Le bonus : une réduction de 20 euros pour 80 euros d'achat si vous utilisez mon compte pour marrainage. 

* Sélection sponsorisée 

Lire la suite

"Ten things" (Paul Baribeau)

10 février 2015

Où j'en fais tout un cinéma

Cinquante nuances de gris vont déferler sur nous cette semaine, dans le ciel d'après Météo France et dans les salles obscures d'après Allô Ciné. Pour ma part, je reste perdue dans le grand bleu, couleur qui donne un peu le ton dans ma penderie assez ennuyeuse pour le reste. D'autant plus noyée que j'ai enfin mis la main, par le plus grand des hasards au gré d'une balade dans le marais parisien, sur celles dont je rêvais pour mes pieds : les Top Ten Adidas édition croco, sneakers qui montent, qui montent. Un retour aux sources pour ce modèle, Superstar du printemps de ma garde-robe. N'en déplaise à M. Christian Grey, je crois que je suis définitivement plus trois bandes que bondage

topiouv.jpg

topten.jpg

topgros.jpg

top102.jpg

topencore.jpg

Pas forcément besoin d'intellectualiser le propos, il suffit de porter la sneaker avec un beau sac, des accessoires féminins, et on oublie la dimension comfy de la chose. Pour ma part, leur nom m'a tout simplement donné envie de vous proposer un Top 10 de ce que j'aime dans la mode dans les prochains jours. Comme une envie de faire du chiffre, la femme de lettres, et l'espoir que ça plaise au plus grand nombre.  

01:40 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (2)

"Vendredi, get shorty!" #164

06 février 2015

# LA MINUTE DECO

Un petit tour en Suède, la patrie d'Abba où la chouette Sandra me laisse baba : évidemment, mes noirs & blanc chéris, mais aussi de la couleur et de la bonne humeur. Et aussi pas mal de lapins, qu'elle met à l'honneur dans sa boutique Miniwilla. Et comme sur le net, j'aime bien jouer les chasseurs ...

miniwilla6.jpg

miniwillaouv.jpg

mniwillaouv.jpg

miniwilla5.jpg

miniwilla7.jpg

miniwilla4.jpg

Lire la suite

"Dirrty" (Christina Aguilera)

03 février 2015

Où je lave mon linge en public

Evidemment qu'on ne parle que des trains qui arrivent en retard. Evidemment qu'on ne regrette que les histoires d'amour qui se sont mal finies, qu'on ne chérit que les pulls qui ont rétréci aux lavages, et qu'on ne retient facilement que les défaites de Napoléon. La victoire manque parfois cruellement de panache. Là, par exemple : pour une fois, ces photos ne sont pas si floues que ça, la tenue ne choque ni par son élégance absolue ni par son mauvais goût extrême, et les poses ne rivalisent pas en ridicule. Moi, je ne vois qu'une chose, pourtant : les chaussures. La grosse prise de pluie, le daim humide, pas très mimi et very cracra, quoi. Le détail qui tue, et que j'aurais peut-être dû taire. 

caro2.jpg

caroouv.jpg

carogro.jpg

caropieds.jpg

Non parce que c'est vrai, si ça se trouve, vous n'aviez rien vu. Les lundis de reprise sont souvent embués, après tout. Ou alors, vous avez davantage été frappées par ma sale tête #cernes que par mes sales pieds. Allez, trêve de cette histoire d'eau, félicitons Zara et son don industriel pour la chemise à carreaux, ainsi que pour le manteau housse. Ne félicitons pas la météo qui nous gâte particulièrement ces dernières heures. Et pardonnez votre grande fille modèle qui ce matin, malgré sa tenue Mir couleur, fait franchement un peu tache. 

01:55 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (8)