Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Vendredi, get shorty!" #167 | Page d'accueil | "Vendredi, get shorty!" #168 »

10 mars 2015

"Golden brown" (The Stranglers)

Où je tire le marron du feu 

J'ai dû me tromper sur le calendrier. Ca me prend les jours fériés, quand Romy glape dehors. (Vertige de l'humour, hommage à Bashung). Un look d'automne qui sent le marron chaud, quand l'été pointe le bout de son nez. Anachronique. Pas franchement météo-logique, mon histoire. Mais bon, vu les occasions que j'ai de me faire tirer le selfie (une fois 10 minutes par semaine quand le Brun est de bonne humeur, donc quand la lune est en Bélier et que les poules ont les dents qui les démangent), je n'ai pas vraiment le luxe de jeter une séance à la corbeille. A vrai dire, je n'en ai guère envie non plus, tant j'aime les pièces que je porte aujourd'hui : une tenue signée Eple & Melk, créatrice avec qui je vous harcèle depuis près de six ans (mais quand on aime, on ne compte pas), et qui vient de sortir une délicieuse collection printemps-été ; une besace Césaire Paris, en beau cuir taupe, petit sac modèle. 

eple4.jpg

epleprofil.jpg

eplebis.jpg

eple 3.jpg

eplegros.jpg

En fait, cela m'a offert l'occasion de reporter une couleur que j'ai longtemps chérie au temps de mes années étudiantes, où j'assortissais un col roulé fine côtes à de l'ombre à paupières brun foncé. Ton sur ton, marron sur marron. Depuis, je me suis grisée dans le bordeaux, oubliant ces amours adolescentes. Qu'importe le temps dehors, d'ailleurs, je suis ravie de revenir à ma couleur naturelle. Ravie de porter le marron, même glacée. 

 

01:45 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'aime beaucoup cette marque également ! Cela te vas très bien

Écrit par : SoCharlotte | 20 mars 2015