Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2015-04 | Page d'accueil | 2015-06 »

"Vendredi, get shorty!" #175

29 mai 2015

# LA MINUTE DECO

Je crois qu'au fond de moi, j'ai toujours eu l'idée d'une Jieldé. Et je crois que pour l'instant, je n'ai pas encore eu le budget pour une Jieldé. A coup de vide-dressings répétés, je crois qu'il faudra bientôt que je fasse toute la lumière sur cette affaire. 

jieldé1.jpg

jieldé2.jpg

jieldé3.jpg

jieldé6.jpg

jieldé4.jpg

jieldé7.jpg

Sélection faite sur Pinterest

Lire la suite

"Yellow" (Coldplay)

26 mai 2015

Où je change un peu de couleur 

J'voulais du soleil, voyez. J'voulais que ça flashe, que ça pète, que ça change, que ça brille. J'voulais des boutons d'or et des pissenlits, j'voulais du poussin et du canari, j'voulais rire jaune. Parce que le jaune, c'est le printemps, c'est gai et c'est chantant. Et dans ma penderie, colorblockée en noir et gris, c'est inédit. Pour atténuer le contraste, j'ai tout de même joué la carte de la familiarité avec les pois. Dans mon histoire, les petits pois ne sont pas verts, ils se marient même très bien avec le jaune d'oeuf. Ma recette pour un peu de bonne humeur en couleur ? Cette petite merveille signée Trench & Coat, une jeune marque de vestes et manteaux bien sous tous portants.  

trenchandcoat1.jpg

trenchdetail.jpg

trenchouv.jpg

trenchcoté.jpg

trench1.jpg

Lire la suite

"All of the lights" (Kanye West)

22 mai 2015

Où la lumière fût

Prise dans le grand trémolo bébé-boulot-dodo, je n'ai pas eu le temps de passer ici cette semaine, venir composter mon petit billet. Pas de look, pas de "Get Shorty", mais pour me faire pardonner, un bon plan que vous risquez d'aimer. En tout cas, celles qui craquent comme moi sur les lettres lumineuses Seletti, mais ne sont pas prêtes à vendre le break familial et le frigo américain pour s'en offrir une. La magie d'Instagram m'a permis de découvrir un artisan australien qui a revisité les suspensions murales à LED, Little letter lights

nuage1.jpg

nbuage2.jpg

Premier test, ici, avec le nuage lumineux. Belles finitions,
et facile à accrocher avec du double face. 

little3.jpg

little2.jpg

little1.jpg

Prochaine étape : les lettres pour notre futur salon de "quand on aura déménagé" Pas encore réfléchi à ce que je souhaiterais inscrire au mur de notre quotidien. Un sweet "Home" classique, nos initiales ? Forcément, un petit mot d'amour. 

PS : Attention, il y aura des frais de douane à régler à réception (je crois de 45 dollars, si je me rappelle bien ... Toujours gonflant, mais au total, ca reste bien moins cher que les Seletti). 

"Vendredi, get shorty!" #174

15 mai 2015

# LA MINUTE DECO 

Un bon plan déco, du genre qui fait du bien au salon et pas de mal au porte-monnaie, ça vous dit ? Alors direction Drawer, une enseigne de meubles et déco contemporaine, mixant esprit scandinave et industriel, à prix abordable et de vraie qualité. Le vrai plus : des stocks en France (donc pas de livraison sous 10 semaines ...) et surtout une équipe à taille humaine, qui répond à vos mails hyper rapidement. Ma première pièce de chez eux ? Le miroir rond de mon entrée, du bois doux qui fait également office de vide-poches. 

miroir2.jpg

La première, mais sûrement pas la dernière. Voici d'ailleurs mes cinq coups de coeur dans leur collection actuelle ...

drawer1.jpg

Canapé Snygg

drawer6.jpg

Bureau Skoll

drawer3.jpg

Armoire Maxim

drawer4.jpg

Table basse Kompass

drawer2.jpg

Chaise Louis XX

Lire la suite

"Dress" (PJ Harvey)

12 mai 2015

Du blanc, du long, mais non, je ne joue pas les mariées. Je joue les mères, aujourd'hui, à l'appel du collectif "On n'est pas que des mamans". Thème du mois : la robe fétiche. La robe qu'on sort quand on veut être jolie, la robe qui vous facilite la vie, la robe qu'on repasse avec minutie. A vrai dire, cette robe-là, elle est dans ma valise de vêtements d'été, au fin fond de la cave. Toujours pas remontée. Au fond du trou, la robe chouchou. Alors j'ai choisi de vous présenter ma future robe fétiche, allez. Celle qui, dans mon coeur, remplace la robe de mariée que je ne porterai jamais. 

robeouv.jpg

robefaceok.jpg

robelegende.jpg

robeprofil.jpg

robenecore.jpg

A croire qu'il y a beaucoup de frustrées du mariage en France, cette robe est épuisée un peu partout. Quand l'HDMV l'a vue, il a bloqué. "Elle est bizarre, ta robe". Bizarre, il a dit bizarre, l'anti-mariage, comme c'est bizarre. Je l'ai vite rassuré, tu sais le collectif c'est "on n'est pas que des mamans", pas "on est forcément des mariées". Ce dimanche-là, sous un joli soleil de mai et sous les yeux enamourés de son enfant, la maman était donc en blanc. 

"Pictures of you" (The Cure)

08 mai 2015

Où je deviens photo-matronne

Sur Instagram, entre deux selfies sombres devant le miroir des toilettes du bureau et une composition méticuleuse des plateaux de petit-déjeuners (où, c'est bien connu, on mange des fleurs), il y a quand même quelques photos qui valent le coup. Quelques clics qui claquent. Celles de notre chère progéniture, évidemment, ces petits moments volés sur le chemin de la crèche, attrapés au vol dans le brouhaha d'un manège, immortalisés quand le fou-rire s'installe. Nos petits polamours, je les appellerai, ceux qu'on montre vite au chéri quand il rentre du boulot. Parce que le chéri, curieusement, il ne comprend pas que sur Instagram, notre appartement soit éternellement blanc et bien rangé. Ni, d'ailleurs, qu'on mange systématiquement des branches de fleurs au petit-déjeuner. Ces polamours, je ne voulais pas qu'il restent virtuels. Je voulais qu'ils se matérialisent autant que les sourires qu'ils représentent. D'autant plus que si on met énormément de temps à réaliser nos livres-photos, un petit livre Instagram, c'est vite fait, bien fait. 

souvenirsouv.jpg

souvenirs2.jpg

souvenirs.jpg

souvenirs4.jpg

Mais comment on fait, vous vous dites, pour ne sélectionner dans notre fil d'impression QUE les photos de nos enfants et pas nos selfies ridicules ? Après avoir bien cherché, je peux vous dire qu'actuellement, aucune appli d'impression Instagram ne le propose (allez, les gars, au boulot, c'est un sacré marché l'impression par hashtag). Donc, la méthode : bien tagger vos photos de famille avec un hashtag personnel, télécharger le logiciel Instaport sur votre ordinateur puis télécharger toutes les photos répondant au hashtag choisi. Le plus dur est fait : vous n'avez alors qu'à choisir votre imprimeur de photos (Blurb dans mon exemple), et placer vos photos. Une méthode rapide pour déculpabiliser de ne pas réaliser en temps et en heure les albums annuels de nos chers chérubins. Et comme ça, ils nous reste du temps pour nos compositions croissant dorés et fleurs colorées sur Instagram. 

01:40 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (4)

"Billie Jean" (Mickaël Jackson)

06 mai 2015

Où je suis tonique du jean 

C'était mon équation insoluble du moment, cette histoire. Que fallait-il ajouter comme veste à une jupe longue pour aboutir à une tenue qui se tient ? Le blazer, le cuir, le trench ? Trois inconnues, un résultat final qui ne tombe pas pile, trois soustractions et un look entre parenthèses. Au final, une réflexion au long court, qui m'a amenée à cette composition : du long + du court = le grand amour. 

jupe1.jpgjupeface.jpg

jupeplisseredoutelegende.jpg

P1010009.JPG

Autant mes calculs ne tombent pas toujours pile, autant en lecture, je ne perds pas souvent la face. Donc, en compulsant notre chère presse féminine, j'avais bien compris que le ciel de notre été serait couleur denim. La quête a donc commencé pour dénicher le PBP (petit blouson parfait), qu'on dégainerait sous les tonnelles du côté de Nogent et Saint-Cloud quand il ferait frais. Quête une fois de plus longue et infructueuse (tout était trop court), surtout quand je suis tombée nez à nez avec le modèle Ba&sh à ... 210 euros. Cette fois-ci, pas question de se perdre dans de tels chiffres : au final, l'addition s'est élevée en tout et pour tout à 19 euros chez C&A. Sur ce coup là, pas d'échec et maths.  

"Vendredi, get shorty!"#173

01 mai 2015

# LA MINUTE DECO

Certes, on sait de quel bois je me chauffe, vu mon amour pour a décoration scandinave. Mais je ne suis pas exclusive en la matière : le verre, lui non plus, ne me laisse pas de marbre. Et comme d'autres rêvent du dernier sac Vuitton ou des dernières sandales Chloé, moi je ne me damnerai que pour une chose dans mon prochain sweet home : une verrière ... 

048ad430aa59665e74aba4ff1f3f993d.jpg

47f722711d6e73932b75dc6e0e69fb50.jpg

e893abfcd140a4de7f2dd9750376c26d.jpg

Lire la suite