Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2015-05 | Page d'accueil | 2015-07 »

"Vendredi, get shorty!" #177

26 juin 2015

# LA MINUTE DECO

Une fois n'est pas coutume, cap au Sud cette semaine avec un coup d'oeil à l'architecture d'intérieur australienne qui fait la part belle à la lumière, à l'espace et à la symbiose avec les extérieurs. Quelques petites réalisations du Studio Tribe qui démontrent bien qu'en matière de déco, le pays des surfeurs n'est absolument pas au creux de la vague. 

australieouv.jpg

australie2.jpg

australie3.jpg

australie4.jpg

australie5.jpg

australie6.jpg

australie7.jpg

Lire la suite

"Sans chemise, sans pantalon" (Rika Zaraï)

23 juin 2015

Où je me mets en mode gauloise

Une grande gauloise, pour commencer la semaine. Loin d'avoir mal à ma France, j'ai dégainé mes plus belles braies pour aller au boulot. Certes, pas franchement de potion magique dans ma tenue du jour, mais un pantacourt bien pratique en ces heures "bâtardes". Celles où on aimerait allègrement sortir ses jambes, mais où la repousse pileuse assortie à la teinte cireuse desdites vous incite à la prudence vestimentaire. Comme c'est quand même l'été, et qu'il n'est plus question de sortir en collants à partir du 21 juin (8e commandement sur la tablette de Cristina Cordula), il ne reste que ce stratagème pour se sentir un peu comme à Ibizum ... Tout en restant à Lutèce. 

raye1.jpg

rayeprofil.jpg

rayelegende.jpg

rayelong.jpg

rayegros.jpg

raye2.jpg

Le point beta-test de l'ensemble : les fameuses ballerines Jonak équivalentes à des pantoufles, le top Cos boyfit qui va bien, le trench Zara qui se froisse à tout va et le dernier arrivé de ma collection de bijoux Natalia Henrik... Et des rayures dans mon petit pantalon Caroll, censées masquer les makrout que je m'enfile depuis le début du Ramadan. Impossible en effet de résister au petit corner apparu juste à côté du boulot, parfaitement positionné sur le chemin qui mène à mon bus. Le piège idéal pour me transformer en Obélix, et dans mon couple perdre définitivement la concorde. 

"Baby when the light" (David Guetta)

16 juin 2015

Où je prends mon pied avec une lampe 

Et donc la lumière est venue, comme attendue. Une Jieldé dans toute sa splendeur, une vraie lueur, que j'espérais depuis longtemps. Un modèle classique et intemporel, qui habillera le futur bureau de notre nouveau chez nous mais en attendant, rehausse la table de nuit. L'occasion de partager avec vous une nouvelle bonne adresse déco, ProduitIntérieurBrut.com, qui propose une large sélection de meubles et accessoires de déco déclinés sous trois influences : scandinave, industriel et maison de charme. 

jieldeouv.jpg

jieldecote.jpg

jieldefocus.jpg

jielde1.jpg

jieldegros.jpg

Lire la suite

"Nice place to visit" (Extreme)

12 juin 2015

Où j'ai pris la voie du peuple

On est tombés dessus par hasard, au détour d'un rayon de soleil et de quelques pas dans une rue calme du vieux Versailles. La terrasse était jolie, les gens assis devant des tables d'atelier et des verres de rosé souriaient, on avait faim et soif, parfait endroit pour une rencontre. "Esprit d'atelier", indiquait la porte de ce charmant bistrot à la déco soignée à souhait. 

restau1.jpg

restau6.jpg

restau2.jpg

restau4.jpg

restau5.jpg

restogrand.jpg

restauassiette.jpg

Que vous en dire ? Qu'on peut repartir avec la chaise (chinée) sur laquelle on est assis ? Que l'assiette, elle, se tient fort joliment (un petit risotto chorizo - parmesan ou des salades généreuses et encore ruisselantes de rosée), autant que le service est charmant (au point de vous prêter un large chapeau de paille pour vous abriter du cagnard ?) On me dit aussi sur Instagram que le brunch est fort sympathique ? Une adresse de reine pour ce week-end, qui valait bien qu'on reporte sine die le prochain "Get Shorty". 

Adresse : Esprit d'atelier, 5 rue du Vieux Versailles, Versailles (01 30 21 73 86)

"Tout le monde veut devenir un cat" (Les Aristochats)

09 juin 2015

Où la grande joue les petites reines

Après les jupes ras la religion, voici le modèle de communiante. Pas à une contradiction près, votre humble "serviteuse", d'autant plus qu'elle arbore également le bleu marine de rigueur au Couvent des oiseaux. On lui donnerait le bon dieu sans confession, à la blogueuse mode, partie faire un tour dans les jardins du roi Soleil, histoire de prendre le mieux possible les Lumières. Ne dites rien sur les plis que vous constatez sur la tenue, madame a eu une longue journée, vous risqueriez de la froisser. 

chaton1.jpg

chatonok.jpg

chaton2.jpg

Jupe et sac Caroll, tee-shirt Golri, ballerines Jonak 
(Tout collection actuelle)

chatonprofil.jpg

chatoncoupe.jpg

cat.jpg

Un peu de bleu finalement très royal, de l'or aux pieds, et ma petite dauphine en mode charlotte, la grande patate comme on peut le voir. On se revoit très vite avec une bonne petite adresse made in Versailles ? C'est qu'on y prend goût, à la vie de château. 

01:35 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : golri paris, caroll

"Vendredi, get shorty!"#176

05 juin 2015

# LA MINUTE DECO 

Parce qu'en matière de déco, il ne me dérange pas de voir dès maintenant ce dont l'hiver sera fait, une plongée en images dans la nouvelle collection automne-hiver 2015 de Bloomingville. Plongée, je vous dis, car chez les Danois, c'est le grand bleu ... 

bloom1.jpg

bloom2.jpg

bloom4.jpg

bloom5.jpg

bloom6.jpg

bloom7.jpg

bloom8.jpg

bloom9.jpg

Lire la suite

"Close to me" (The Cure)

02 juin 2015

Où Instagram, c'est du lourd 

Il n'y a pas que des pivoines et des intérieurs parfaits en noir et blanc sur Instagram. Il y a aussi du vrai génie créatif, des filles aux doigts d'or, et pas uniquement pour sélectionner le bon filtre de photos. Des talentueuses plus que des exposeuses (ou des ex-poseuses, dans mon cas), des entrepreneuses, des bosseuses. Bref, Instagram offre de jolies découvertes qui me détournent de plus en plus des sentiers balisés de nos grands magasins, direction le fait main ou le pensé malin. Ma tenue du jour ? Pas moins que trois découvertes sur le réseau : la blouse signée Mademoiselle D, le sac de l'Atelier 13 et le sautoir de Natalia Henrik. Plus que de simples coups de coeur, des prises d'affection pour ces anonymes de la confection. 

dianeto1.jpg

dianetogrosplan.jpg

dianetoencore.jpg

dianetogrosplanbis.jpg

l'atelier 13,mademoiselle d,natalia henrik

On commence par la blouse ? Ma cinquième acquisition chez Diane (deux robes, deux blouses jusque-là) que j'ai détournée avec bonheur en gilet. Le sac ? Call me dandy. Une tuerie bien pratique (grand et zippé !) qui va s'assouplir tout du long pour devenir aussi chamallow que celui de la belle Anne-Sophie, sa créatrice. Quant au sautoir, mon précieux, mon indispensable que je mets autant que je peux, et dont je désespère que la créatrice, Nathalie, se soit mise en repos pouponnage. Mais au détour d'une traque sur des eshops, j'ai mis la main sur un de ses derniers modèles sur le marché, que j'ai très très hâte de vous montrer. On se donne rendez-vous sur Instagram pour les présentations ? Promis, vous le dégusterez ... Sans filtre.