Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2015-09 | Page d'accueil | 2015-11 »

"Step into my office, baby" (Belle & Sebastian)

27 octobre 2015

Où ma vie de bureau va changer 

Et si on plongeait, ce mardi, dans mon petit coin ? Non, il n'est point question ici de toilette, au sens propre comme au sens vestimenté, mais de l'endroit d'où je vous écris, souvent. Là où la vie sourit, où je joue du clavier, où je fais écran. Mon bureau, que je quitterai dans un gros mois, mon office chéri tout de noir et blanc vêtu. 

bureau1.jpg

bureau3.jpg

bureau2.jpg

Lire la suite

"Ruby Tuesday" (The Rolling Stones)

20 octobre 2015

Où je ne change pas de cru

Depuis trois saisons, j'annonce la couleur. Toujours la même, à vous saouler avec mon bordeaux, mon lie-de-vin, mon rubis chéri. A croire que j'ai un grain. Disons plutôt, une addiction. A chaque automne, ma penderie prend des airs de vendange, et chaque saison, le vestiaire se bonifie. Après mon sac Jacques l'hiver dernier, j'ai donc accueilli ce chouette manteau Des Petits Hauts. Son seul souci ? Des manches à la longueur non réglementaire. J'en ai pris mon parti, parce que rien n'est jamais parfait, et parce que les concessions ont du bon. Une petite superposition, et de sa longueur, dans mon coeur, il n'était déjà plus question. 

rougeouv.jpg

rouge1.jpg

rougegrosplan.jpg

Manteau Des Petits Hauts, pantalon Chemins Blancs,
sac Jérôme Dreyfuss, sweat Gap,
collier Padam Padam, baskets Stan Smith 

rougenecore.jpg

Avec lui, ce chouette pantalon velours Chemins Blanc (extrêmement bien coupé) et mes irréductibles Stan, qui voient les mois défiler sans pour autant me lasser. Il faudra bien, vu les températures actuelles, lui adjoindre un col en laine, d'une jolie maille. Bordeaux, cela va de soi. Ne pas s'y tromper : ce n'est pas le moutarde qui me montera au nez. 

"Doudou s'en fout" (Renaud)

13 octobre 2015

Où je ne suis pas de taille (un comble)

On va tout voir en petit, ici, aujourd'hui. Petit post, car petit temps pour se pencher sur ma petite souris, petit moral car petite fille fiévreuse, et petit look. Très, très petit look. Minuscule look qui ne tient, en réalité, qu'à deux choses : ce sac, un petit peu trop vu ici je vous l'accorde (mais bon, je m'achète pas des sacs toutes les semaines, voyez) et surtout cette veste, un petit craquage de fin d'été chez Des Petits Hauts. Une veste doudou, matelassée, oversize, very sweat et very chic, bref, ma nouvelle petite amie. 

despetitsouv.jpg

despetitsok.jpg

petitdoudo.jpg

despetitscool.jpg

petitshautsgros.jpg

Bon, parce que des Stan, un slip et un sweat beige, je n'allais pas faire long dessus, comprenez. Pas de grande originalité, pas de grande recherche, pas de grand intérêt, rien qui ne justifie un paragraphe de trop. C'était un passage éclair, entre le dodo de la gigoteuse et le repas avec l'HDMV, dix petites minutes volées à la quotidienneté. Doudouce journée, les aimées. 

"Just (do it yourself)" (Radiohead)

09 octobre 2015

Où je délaisse la plume pour le pinceau

Il fallait bien que je me lance un jour. A force de traîner sur les sites de restauration de meubles vintage, et de me désespérer de la qualité proposée par les enseignes modernes, le pot de peinture et le papier verre me tendaient les bras. Depuis plusieurs mois, l'envie d'un chiffonnier me taraudait. Encombrement minimum et ligne élégante ... Au détour d'une virée sur Le Bon Coin, celui-ci, aux tons miel, m'a fait du pied (compas). Quelques heures de travail plus tard, il prenait des tons rose poudré. 

chifftablette.jpg

chiffavant.jpg

Avant ...

chiffOK.jpg

Après !

chiffpieds.jpg

Au menu : démonter les poignées, poncer, sous-coucher, puis première couche de peinture (j'ai opté pour la Tollens "bouton de rose") et enfin deuxième couche. Pour une première, je suis assez contente du résultat, même si j'ai oublié de peindre l'intérieur des parois où se logent les tiroirs, mais je vais corriger ça. Définitivement l'envie de recommencer, avec sûrement en seconde expérience le lit de poupée de la gigoteuse. Je sens que les prochains mois, je vais délaisser Madame Marant pour Monsieur Bricolage. 

"Et j'entends siffler le train" (Richard Anthony)

06 octobre 2015

 Où je composte le billet en troisième vitesse

Ceux qui l'aiment prendront le tram. Avec moi, allez, un petit tour sur les rails pour faire les présentations avec ce joli manteau, mon futur meilleur ami de l'hiver. Il a le ticket gagnant, en tout cas avec moi : belle coupe, belle facture "à la française", longueur du moment et détails chic au col. Signé Trench & Coat, une fois encore, qui propose une bien belle collection automne-hiver. Une marque haute qualité mais aux prix d'amis, qui méritait vraiment ce matin que je lui consacre un billet doux. 

trenchOUV2.jpg

trenchouv.jpg

trenchgrosplanbis.jpg

trenchgrosplan.jpg

trench2.jpg

trench2OK.jpg

Mon "Agami" a tout pour plaire : chic et à la fois accessible. Une belle pièce à avoir dans sa penderie (et chaude comme il faut). J'en profite pour glisser mes deux autres chouchous : 

trench and coat,trench & coat

trench and coat,trench & coat

Au plus les années passent, au plus je me tourne vers des pièces de qualité, de belle facture. Comme ce manteau première classe, qui va sûrement me faire mener un train d'enfer. 

"Vendredi, get shorty!" #180

02 octobre 2015

# LA MINUTE DECO

Pour se mettre à la page de cette décoration scandinave qui nous veut du bien, un livre tout beau tout "hello" vient de sortir, concocté par Anne-Sophie et Carine du chouette blog Hëllø Blogzine. Au menu, du décryptage, les fameux "Home Tour" qui vous plongent chez des adeptes du grand blanc et du beau bois, mais aussi des DIY faciles à réaliser. Je suis d'autant plus fière qu'elles sont venues chez moi m'écouter leur parler du "knudepude" alors que c'était à l'autre bout de Paris, bref, elle se sont vraiment données pour ce premier bébé. 

InspirationsScandinaves-Couv.jpg

IS-Emilie:Poligom.JPG

IS-Anne-Sophie:lesgrandesfillesmodeles-2.JPG

(Oh, mais c'est chez moi)

Bon, les filles, va falloir un tome 2 parce que je déménage bientôt, moi. On se refait ça ? 

Lire la suite