Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2016-09 | Page d'accueil | 2016-11 »

"Under the rug" (The View)

18 octobre 2016

Où je ne perds pas les boules 

Petit à petit, la grande fille fait son nid. Rien de tel, pour le rendre douillet, que de jolis tapis moelleux, dont je vous présente le dernier arrivé. Un petit modèle à boules ronds, arrivé tout droit du Népal, venu accueillir notre rocking-chair. Trouvé chez Sukhi, une enseigne qui propose des tapis faits mains direct from l'artisan, sans intermédiaire, et garantissant des conditions de travail respectueuses dans les différents ateliers. Et il y en a partout, de l'atelier, du Népal à l'Inde, en passant par le Maroc et la Turquie. Le petit plus ? On peut personnaliser son modèle. 

SUKHIOUV.jpg

SUKHI6.jpg

sukhigrosplan.jpg

SUKHI4.jpg

sukhi,tapis beni ouarain,tapis en boules de laine,tapis scandinaves,tapis du népal

J'en profite pour vous poster deux de mes modèles favoris  : 

170cm-240cm-alfombras-hechas-a-mano-india-de-lana.jpg

Un tapis en boules de feutre

modèle-de-tapis-berbère-propre.jpg

(Oh le joli tapis Beni Ouarain)

Dernier point : il y a une vidéo que je vous conseille de regarder sur l'atelier au Népal. On y apprend que les "tapissières", qui peuvent travailler de chez elles, gagnent deux à trois fois le salaire moyen du pays, ce qui leur permet de scolariser leurs enfants. On peut même envoyer un message de remerciement à celle qui a eu la patience de confectionner notre nouveau compagnon. Je vous laisse, je vais donc écrire à Sunu, ma bonne fée du salon. 

"Deep green" (Marika Hackman)

11 octobre 2016

Où je me suis mise au vert

L'automne a déjà annoncé sa couleur, et il a comme qui dirait joué les trublions de saison : ce sera le vert sapin. Oui mesdames, un beau vert profond digne de nos épicéas de décembre, mais qui pique un peu moins quand même. (Et surtout, heureusement, qui ne sent pas l'air Vick). Perso, je suis tombée dedans vite fait bien fait, comme je suis tombée dans le bordeaux depuis deux automnes d'ailleurs. Le vert sapin, c'est élégant et lumineux, facile à mixer, plus gai que le potimarron, bref, je crois que je vous ai bien vendu ma soupe. Pour ma première pièce, j'ai opté pour un accessoire facile à associer : un superbe sac issu de la nouvelle collection de chez Matières à Réflexion, le créateur de sacs parisien rock et vintage (puisque conçus à partir de vestes en cuir à recycler) que je suis depuis, ouah, huit ans. Parmi toute sa nouvelle collection - à tomber, comme les épines -, c'est le modèle origami qui m'a complètement mise au pli. 

MAROUV1.jpg

MAROUV.jpg

MAR2.jpg

MAR5.jpg

Permettez, je reprend le pas pour la pose, car je me rends compte que cela fait un paquet de semaines que je n'ai pas joué les Kendall Jenner pour vos yeux ébahis. Bref, complètement conquise par mon nouveau petit pensionnaire (dont on me demande plusieurs fois dans la rue d'où il vient, le créateur en sera content), tant et si bien que je me suis prise à chercher des vêtement vert sapin pour lui tenir compagnie (donc bientôt, une nouvelle association !) 

PicMonkey Collage.jpg
Quelques modèles de la nouvelle collection Matières à Réflexion 

Que dire de plus sur le sujet ? Que cela fait dix ans que ce duo mixte inspiré imagine ces petites merveilles, un vrai prêt à porter du cuir de confection 100% parisienne (dans leur atelier du Haut-Marais) et que je suis ravie de continuer à les voir. Parce qu'au-delà de gens extrêmement talentueux, ce sont avant tout des gens bien et là-dessus aussi, il n'y a pas matière à discussion. 

Boutique Haut Marais - 19 rue de Poitou - Paris 3e
Boutique Abbesses / Pigalle - 20 rue Houdon - Paris 18e

Eshop