Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil | 2007-05 »

"Get rich or die tryin'" (50 Cent)

28 décembre 2006

Ou comment je poste vite fait parce que vous me manquez trop mais ma mère m'accapare et bientôt elle part

Rien à redire, je ne trouve plus les mots. Modèle parfait (babies à talon), hauteur parfaite (5,5 cm, c'est déjà beaucoup pour une grande fille comme moi), couleur parfaite (noir c'est noir), le fashion sans faute. 20/20, l'ABC d'APC.
Une seule annotation, en marge : "le prix laisse à désirer" (250 euros).

Je veux les mêmes.

En moins cher.

Donc ...

"Les FILLLLLLLLLLLES!"

babiesapc1apcbabies2

Ah, sinon, parce que j'en suis vachement fière et que je vais me la péter un peu, non mais : y'a une pièce merveilleuse de la Fée qui porte mon nom. Elle est pas belle, la blogosphère?

18:25 Publié dans My Wishes | Lien permanent | Commentaires (29)

"Words" (F.R. David)

Ou comment j'arrive à parler "le mode"

De la mode, je n'ai pas tous les mots. Pas encore. A l'Ouest, la Galliane. Déjà, ce que j'appelais une étole, main'nant, ça s'appelle un keffieh. Vu que je ne sais pas comment ça s'appelle, fallait pas s'attendre à ce que je sache comment ça se met (hein, Géraldine? Avec moi, c'est plutôt un foulard de cow-boy, la trouvaille de la rentrée 2007, contrairement à ton égérie de samedi ;). Sinon,  il y a aussi le désormais cultissime "faux-noir". Une interview de Juliette Swildens (bon, si vous connaissez pas Swildens, je vais vraiment m'énerver, déjà CSS y'avait un sérieux abus) qui racontait et patati que" j'aime les lignes pures" et patata que "je peux me prendre la tête des heures sur un faux-noir". "Faux-noir", l'expression clignote dans ma tête.  Lancé par les magazines, banalisé dans nos contrées web par l'incontournable Punky, ce vocable signifie dans mon Grand Robert (on est chez la grande fille modèle, et chez elle tout est bi-aïe-ji, faut s'y faire) "gris foncé".  Tout ce que j'ai retenu, c'est que main'nant, arrivez pas chez votre cousine Isabel M. en demandant la marinière grise, vous aurez l'air carrément à côté de la blouse.

Bon, tout en maîtrisant le "faux-noir" comme Ségolène Royal maîtrisait le sous-marin nucléaire, je crois avoir géré la quête du "it -gilet" (oui, le sac de vos rêves, c'est un "it-bag", vous "itez" tout et vous parlez le mode).  C'est pas marqué sur l'étiquette, les imprimeurs sont pas totalement à la page, alors je me suis fié à mon blogoradar (le même que pour les bottes Zara). Et c'est chez Gap (là, vos cartes bleues respirent) que j'ai déniché cette joliesse extraite de la tout à fait réussie ligne réinventée par Pierre Hardy.

gilet2gilet3

(Blouse American Vintage, accessoirisée virtuellement de mon collier Les Bijoux de Sophie, il est 00h57, je suis au radar)

Mon gilet de bergère, 59 euros, existe en gris pâle, en beige et en... faux-noir. Enfin :
- Moi :
"Un M, en faux noir, il vous en reste? Y'en avait plus à Rivoli"
- Le vendeur (sans doute privé de pause-déjeuner, spolié par le grand capital) : "Ah, anthracite vous voulez dire?"
Le gilet est sans doute pas "faux-noir", mais moi, j'suis passée pour une vraie conne.

PS : hier, j'ai dépassé les 1 000 visiteurs, ouaip, comme une grande, et je sais que les liens de Géraldine et Punky y sont pour beaucoup, donc M*E*R*C*I.

"99 Luftballons" (Nena)

27 décembre 2006

Quand on aime, on ne compte pas. Et je ne suis pas fille à  faire mentir cet adage. Aussi, si vous veniez faire un tour dans mon dressing (ah, je vois des doigts qui se lèvent), vous y verriez beaucoup, beaucoup, beaucoup de manches ballon. Depuis la saison passée, je suis sur un nuage : dans la plupart des collec', de la manche ballon en veux-tu, en voilà , et avec de la fronce, et bouffante, et échancrée. J'essaie de savoir d'où me vient cette coquetterie, je repense aux robes à smocks de mon enfance sans doute, je me rêve princesse du bitume. Puis y'a l'explication de mon Brun, que je vous livre sine die : "Bah t'aimes le ballon rond, voilà".

...

leballon

Haut Bel Air, Haut Isabel Marant

robeballon

Robe Bel Air, legging Vanessa Bruno, Sac Matière à réflexion

Voici un échantillon limité de mes ballonnements (je vous avais déjà montré les merveilles ballonnées de la Fée ici), sinon, on y est encore demain. J'vais donc faire mieux, et vous révéler l'objet de ma prochaine crise :

pjballon

Chemise Paul&Joe Sister

Et contrairement aux apparences, non, je n'aime pas le rugby.