Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2008-01 | Page d'accueil | 2008-03 »

"On dirait le Sud" (Nino Ferrer)

18 février 2008

Ou comment les cigales chantent et les fleurs lavandent en plein mois de février

Parce que je viens du Sud et par tous les chemins, j'y reviens (Michel S., éponyme), il fallait que je vous cause, un jour, un lundi au soleil si possible, de Chloé et Lola. Mes demoiselles d'Avignon, ou presque*. Une grande blonde, une petite brune, soit deux copines de fac passionnées de mode qui, à force de vendre ça et là du jupon ou de la pochette à leurs autres copines (c'est dire si elles sont sympas, une vraie chaîne de l'amitié), se sont lancées dans le grand bain (de soleil). Les Dilettantes, après trois collections "comme ça", sont officiellement nées en 2007.

Les présentations faites, il est temps de s'intéresser à leur vision de la mode. Qui, vous allez le voir, tranche un peu avec mes habitudes "coupe, détails et rock'n'roll". Les Dilettantes, elles misent tout  sur le chic décontracté, romantique, sans artifice. Si j'osais, je dirais une influence Comptoir des Cotonniers. Si elles le prennent mal, j'irais voir deux fois de suite le nouveau film de Dany Boon.

Collection printemps été 2008

29f0f9a0a6d6831bba821f83842389e8.jpg
1060e3432117520dc205e2c99c7e24af.jpg

Photos Thibaut Martinez

<font size="3" face="georgia, times new roman, times, serif">Mais avec des filles du Sud, normal que les choses se Corsent un peu. Le pire restait à venir. Le pire, soit leur collection automne-hiver, selon moi 10 fois plus réussie, je retiens 4 et j'ajoute 65, que leurs créas estivales. J'ose, j'avance, je prouve :
4fa5292bec83e97c32dd4d33dc8488f0.jpg
17e84612fd088d4863eaaaf4bbc81d29.jpg
b6ef376f8458e3bd03a5f043d4c4eb5a.jpg
4788d9f2ed25634833ef828da58f9a03.jpg
A ce stade-là de mon propos, mon lectorat se scinde en deux catégories : la première, celle des filles qui se grattent le chignon, interrogatives : "Mais ce serait pas Marlène de Top Model 2005 sur la photo?". 15, 25, 30 ans de culture générale et autre littérature ne se referont pas ici, ne se rattraperont pas céans. Pour ces donzelles-là, une tendresse particulière, et j'opine du chef en conseillant "Le Grand Frère", ce soir, en seconde partie de soirée sur TF1.
La seconde, celle des filles éplorées qui voudraient tellement en savoir plus sur Chloé et Lola, L.O, L.O.la, Chloé et Lola (et qui auront un air de Gainsbourg dans la tête aussitôt). Un petit tour sur Monshowroom leur donnera un aperçu général du rendu et des prix, et un coup d'oeil ici listera les nombreux points de vente hexagonaux. Pour les Parisiennes, il sera temps, du 11 au 16 mars prochains, d'aller chantonner une mélody nelson à l'oreille des principales intéressées au salon des Filles en Aiguilles, espace Beaurepaire. Normalement, elle devraient vous accueillir avec ce grand sourire qu'elles ont su me réserver au Who's Next. Voire avec l'accent, en bonnes filles 100% pur Sud.

"Jeu du foulard" (Coralie Clément)

15 février 2008

Ou comment je n'ai pas encore été contactée par l'UFC Que Choisir, mais ça ne saurait tarder

Il fallait que ça me reprenne. C'était obligé que ça me reprenne. Lundi, Joëlle Goron s'est à nouveau emparé de mon corps. Inopinément, rue Etienne Marcel, alors que je CSSais avec mon casque d'ingénieur du son sur les oreilles, Alala, alala (I'm so cool). Lieu de l'impact : la vitrine Et Vous, et moi, et moi, et moi qui m'excite devant un foulard bleu parfaitement noué. Heure : 17h18, j'dirais, vu l'inclinaison du soleil par rapport à la façade de la Poste.

foulard_et_vous

Photo Et Vous, collection printemps-été 2008

Karine a l'air si heureuse sur cette photo, wouhou c'est l'été, Jérémy a enfin arrêté les Chocopops et il ne lui prend plus sa crème de jour, bientôt une semaine de vacances à Etretat, la météo a promis un jour de soleil, et elle se sent bien avec son total look Et Vous. Et dire que son foulard a coûté comme son pantalon, soit ... 40 euros.

Je ne suis pas Karine, mon Brun préfère les Clusters et surtout, quand j'ai vu le prix de ces minces étoles (bleu, blanc, rose, pour celles qui), j'ai tourné talon et grommelé grognon.  Autant me la découper dans la nappe de Tatie, mon écharpe-foulard.

Trois trottoirs plus loin, H&M des Halles, et tout à fait ce qu'il me faut. 7,90 euros, rayon homme, rayon femme.

foulardfillefoulardhomme

foulardbleu029

Si j'étais bonne fille, mais ça se saurait, je vous donnerais céans un guide de "Comment je mets mon foulard sans me saucissonner façon Justin Bridou." Comment on l'entortille méthodiquement sur lui-même avant de... Et puis non, le freestyle, y'a que ça de vrai (avec les Clusters). Le foulard n'a rien d'un jeu d'enfant. Vraiment rien.

Jeu du foulard, doigt dans les jupes, dans la nuit noire, que c'est beau la ZUP, jeu de massacre...
www.myspace.com/coralieclement

"My moon, my man" (Feist)

14 février 2008

Ou vous croyiez quand même pas que j'allais parler de mode un jour pareil

Il met du parfum vers 23h30, avant d'aller se coucher. Pour moi, qu'il dit. Il fait chaque jour la vaisselle avec son Dégraiss'Boy vert fluo. Il attend toujours que je sois rentrée du boulot, souvent à 1H15 du matin, pour s'endormir. Il entasse ses pièces de monnaie dans un bol que j'essaie de cacher le mieux possible mais qui réapparaît toujours dans notre salon. Il se lève chaque dimanche matin pour aller chercher le pain et mes chouquettes. Il achète toujours les nouveaux CD de mes artistes préférés qui deviennent les siens, "mais tu peux pas avoir tes propres goûts", j'hurle, il rit. Il ressemble un peu à Gaspard Ulliel, un peu à Adrian Brody, un peu à Ashton Kutcher, dans mes yeux, ceux de mes copines, et c'est déjà bien.

Le 1er février, il m'a emmenée là. Parce qu'il m'a dit que la Saint-Valentin, c'est de la merde et qu'on célèbre pas l'amour à une date fixe comme des cons.

011

009

Il m'a laissée prendre mon bain en premier, même. Et il a ri, aussi fort que moi, quand il a vu le portrait d'André (le mec trop hype qui graffe et sort avec Melle de Caunes) totalement à poil dans les toilettes de la chambre.
Il a aussi promis de me prendre en photo pour "mon con de blog". Alors, un peu de Valli pour mon funny Valentin, the more I see you, the more I want you, see how this feeling, just grows and grows... lalala la la... lalala... lalalaa

04:47 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (41)