Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-10 | Page d'accueil | 2010-12 »

"Somewhere only we know" (Keane)

23 novembre 2010

Où on arrête les cachotteries, la gagnante c'est par ici

Il y a environ 10 jours de cela, Fillon II ne gouvernait pas encore la France et vous veniez de poster votre taxe habitation, je vous proposais de deviner quelle marque m'avait habillée de pied en cap. Un sweat à paillettes, un jean très chouette, et pour vous, un bon d'achat idéal avant les fêtes. Voilà pour vous remettre un peu les choses en têtes, avant de vous livrer, clé en mains, votre butin. Alors, quid de la marque mystère, quid de la gagnante prospère ?

376446118.jpg

Lire la suite

"Get shorty ! " # 9

19 novembre 2010

Où les brèves du vendredi, c'est un maxi-fouillis

ACTE

Certains combats ne se gagnent pas. Des mois durant, j’ai traqué la parka Isabel Marant, mandaté une amie de ma sœur pour aller la pister en vente presse, posté de la petite annonce ci et là promettant récompense. A cœur vaillant, rien d’impossible, me disais-je en me rappelant que ma quête du Blondie’s Back rouge avait été un succès. J’ai même reçu une dizaine d’emails m’alertant qu’une blogueuse vendait la sienne, mais mes mails larmoyants n’y ont rien fait, les 450 euros proposés par une rivale munie en traveller chèques (et qui considère qu’un modèle d’occasion vaut plus que le neuf) m’ont mise à plat. Ma chasse a tourné courre. Retour au parking.

prkamarant.jpg

Je vous présente donc ma parka de substitution, une Sessun à 130 euros (merci les codes réduction sur Elle Passions). Je ne maîtrise pas encore la cordelette, mais cela ne saurait tarder. Il faut encore qu'on s'apprivoise, elle et moi. 

14112010690.jpg

Lire la suite

"Never ever" (All Saints)

16 novembre 2010

Où il ne faut jamais dire jamais (un peu comme James Bond)

Vingt-huit ans durant, sans m'en en être fondamentalement rendue compte, j'ai vécu comme Rika Zaraï. Vos yeux ont bien lu, inutile de les frotter de vos doigts beurrés par les croissants. Non, je ne me suis pas nourrie de tisanes d'herbes médicinales aux vertus hallucinogènes et amincissantes, stockées dans ma valise en carton (au moment même où j'écris ces lignes, je ne sais plus si ladite valise en carton n'appartenait pas à Linda de Souza. M'enfin, la crinière auburn est la même). Rika, sors de ce corps, j'ai vécu "sans chemise, sans pantalon". Vécu vêtue, tout de même, vétuste parfois, mais sans chemise surtout, et sans pantalon souvent. Comprendre avec de la robe, de la jupe, de la blouse, du pull, mais pas plus loin. Et cela, jusqu'au mois de novembre 2010. Le remaniement, c'est sur tous les tableaux que ça se joue, mesdames. A l'Elysée comme dans ma penderie.

14112010683.jpg

Jupe Comptoir des Cotonniers, bottes André, ceinture Comptoir, chemise School Rag

Lire la suite