Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2012-03 | Page d'accueil | 2012-05 »

"A mouse like me" (Ringo Starr)

23 avril 2012

Où je me fais toute petite (et ce n'est pas aisé)

Il est des matins où je n'aime plus la couleur marine. Des lundis matin de mai, plus particulièrement. Des jours où la grande fille que je suis se ferait toute petite, comme une souris. Allez, un peu de tenue, Galliane. Oui, de la tenue, donc, totalement navy, permettez-moi d'utiliser ce terme, puisque je suis fâchée avec la marchande. Les hasards de la programmation des billets ont fait que je vous propose du bleu aujourd'hui. Remarquez, ça va bien avec le blues. Mais plus que la couleur, regardez d'abord ce qui me fait les pieds.

DSCN0405.JPG

DSCN0409.JPG

Lire la suite

"Bonne bonne humeur ce matin" (Tristan) (concours inside)

18 avril 2012

Où vous allez changer fissa changer d'humeur

Il y a finalement très peu de chances que, ce matin, vous soyiez de bonne humeur en lisant ces lignes. D'abord, c'est le matin, et le matin, ce n'est jamais bien (Jean-Jacques G se plaignait ainsi fort justement qu"un matin, ça ne sert à rien", et ma foi, la philosophie de Top 50 se défend quelquefois). Ensuite il pleut, il fait froid, et vous savez aussi que demain, après-demain, et apparemment jusqu'à la Saint-Glinglin, il pleuvra et il fera froid. Jean-Jacques G. n'a peut être rien chanté contre cela, mais la pluie non plus, ça ne "sert à rien". Ensuite, il y a ce rendez-vous dominical, une autre forme de grand-messe, et vous avez oublié de faire votre procuration, donc vous devez annuler le week-end dans la Meuse pour aller effectuer votre devoir civique (n'oubliez toutefois pas qu'il pleuvra et qu'il faudra se lever, donc encore un matin. Bref.) Sans en référer à IPSOS, BVA et leur copain CSA, je peux donc parier que vous êtes mal lunée. Ca tombe bien, j'ai ce qu'il faut pour mettre un peu de soleil dans votre vie. Blune est passée par ici.

capblune.jpg

Lire la suite

"Hallelujah" (Jeff Buckley)

16 avril 2012

Où ca se passe de commentaire

Des mois de traque, des heures perdues sur Ebay, des tonnes de mails, des aller-retours à l'autre bout de Paris, des arrachages de cheveux... Tout ça pour un gilet. Il n'y a pas à dire, à certains moments, je me fais peur. Un gilet de prix, d'accord, de belle qualité, OK, mais un gilet. Voilà pour l'examen de conscience. L'examen de la pièce, lui, se veut nettement plus enthousiaste : le Betty d'Heimstone de mes rêves, il valait bien tant de persévérance. Son navajo me met en joie.

012.JPG

016.JPG

Gilet Heimstone, blouse Ba&sh (coll. actuelle), sac Jérôme Dreyfuss, boots Sessun

017.JPG

018.JPG

Vous me direz, je n'ai pas tout perdu dans ces heures indues. Outre ce gilet, j'ai pu mettre la main sur ce sac Jérôme Dreyfuss Larry, couleur bubble-gum, pour quelques paquets de chewing-gums (95 euros). Voilà, parenthèse fermée sur l'épisode gilet. Une obsession rayée de ma liste. Le problème ? Une de perdue, une de retrouvée. Me voilà en quête d'un perfecto noir Maje d'une ancienne collection, évidemment. Est-ce que je ne fonctionnerai qu'à l'inaccessible, alors ? Est-ce grave, docteur ? Si je ne le trouve pas, c'est promis, je n'en ferai pas une maladie.

PS : Mercredi, c'est concours ici !