Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2012-05 | Page d'accueil | 2012-07 »

"Vendredi, get shorty" #67

08 juin 2012

Où le vendredi, je me confie

LA COLLECTION

Voyez, je ne vous avais pas menti. Je ne mens jamais, même pas aux impôts. Voyez donc, je collectionne les Repetto. Et je les mets aussi, beaucoup, ce qui a le considérable avantage d'associer le concept de fétichisme à celui d'utilité vestimentaire. Je ne les entasse pas parce que leurs boîtes noires font joli dans mon dressing, mais parce que ce sont les chaussures les plus joliment pratiques pour mon gabarit que j'ai jamais trouvées. Anne-So + Repetto = la tête à Toto, surtout sur mes chèques à triple zéro.

DSCN0824.JPG

Prochaine cible ? Les camel cuba, houba houba.

Lire la suite

"I feel good" (James Brown)

06 juin 2012

Où je suis politiquement très correcte

Comme une grande vague rose qui déferle sur ce blog. Du pamplemousse, du fuschia, du fluo, saumon, du melon et même de la pastèque, couleur affichée par mes nouvelles Repetto (la 8e paire, on peut parler de Repettite aïgue.) J'en raconte, des salades, mais ce n'est pas le fruit de mon imagination. En grande adepte du mooding, je ne peux que vous le confirmer : je me vêts comme je vais. Et depuis quelque temps déjà, je vois la vie en rose bonbon. J'aimerais beaucoup la voir en rose layette, mais il faut encore patienter. On n'est pas à une nuance près, allez.

DSCN0820.JPG

DSCN0815.JPG

Gilet Sandro (coll. actuelle, disponible sur Place des Tendances), tee-shirt Sud Express,
jean Comptoir des Cotonniers (old), sac Jérôme Dreyfuss (modèle Larry)

DSCN0808.JPG

DSCN0816.JPG

DSCN0819.JPG

Ballerines Repetto été 2012 ("pastèque"), via Ann Tuil (merci !)
-10% sur toute l'e-boutique avec le code "GALLIANE"

Quand on n'ose pas franchement le pantalon bariolé fluo ou les bracelets brésiliens garnis de strass, comme moi quoi, on met de la couleur où on peu. On garde le même jean qui a fait les beaux jours de notre hiver pour les beaux jours de notre été, accessoirisé par quelques touches ensoleillées. Un peu de lurex et du cuir sur le gilet, du fluoré à mes pieds et du think pink plein les idées. Ben oui, on dit que les filles naissent dans les roses ... Et moi, les filles, je trouve ça chou.

PS : J'ai adoré vos histoires de cheveu (qui se finissent presque toujours bien ;-) - La gagnante, après tirage au sort de l'HDMV, est le commentaire n°29 soit Sib'. Ton adresse postale dans ma boîte mail, stp ! Et pour les autres, un autre concours prévu la semaine prochaine. 

"Man in the mirror" (Michael Jackson) (concours inside)

04 juin 2012

Où j'ai trouvé le carré d'or

Mes cheveux et moi, c’est une longue histoire. Longue, jusqu’aux épaules minimum, je dirais. Longue à démêler, longue et ennuyeuse, longue comme un dimanche de pluie devant un Grand Prix de Formule 1. Alors quand je me suis pointée toutes mèches dehors devant un coiffeur qui ne m’avait jamais vue en lui disant : «Mettez-moi la tête au carré», je l’ai d'abord mis K.O. Une allonge de presque 30 cm, il s’est pris, de la taille de son plan de coupe. Et moi, une montée d’adrénaline sympathique pour un vendredi de mai qui avait tout pour être normal (des céréales au petit-déj’ et Koh-Lanta à la télé le soir. La vie, quoi).  Devant la photo du modèle, il a opiné du chef. Il m’a demandé «On y va» ? J’ai dit «On y va». (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Dans le salon, les autres clientes esquissaient un sourire en coin, surtout quand le stagiaire-shampoing a dit qu’il allait alerter les pompiers au cas où je fasse un malaise. (Ce qu’on peut manquer d’inspiration dans les endroits qui sentent la laque et l’eau oxygénée). Je n’ai pas fermé les yeux. Et cette longue histoire, on y a coupé court. Ciseau.

DSCN0699.JPG

DSCN0696.JPG

Pull Maje (coll. actuelle via Place des tendances), sac Vanessa Bruno (coll. actuelle),
jean LTB, ballerines Repetto, manchette Gat Rimon (coll. actuelle)

Lire la suite