Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-01 | Page d'accueil | 2013-03 »

"Il va y avoir du sport" (Silmarils)

13 février 2013

Où on est bien dans ses baskets

Quelque chose me dit, et vous dit aussi, tant que vous êtes là, que les prochains mois, vous allez voir de la sneaker par ici. Un peu, beaucoup, à la folie, tant c'est la chaussure mummy-friendly par excellence. Une vraie chance pour moi d'ailleurs que les talons de 12 n'aient pas fait une OPA aggressive sur les rayons des multimarques, parce que là, j'aurais fermé les yeux, le porte-monnaie, ce blog, et toute l'industrie de la mode se serait effondrée d'un coup. (Je ne parle pas des dépressions en série parmi vous.) (Et mince, la Sécurité sociale, il ne manquait plus que ça. Et la dette extérieure, alors.) Là, pas de souci de longueur ou de hauteur : le sporty chic, définitivement, me parle, encore plus depuis que j'ai un ballon tout rond 24h/24 avec moi. Mais ne vous y trompez pas : ces photos datent de trois semaines. Depuis, le ballon de foot a plutôt pris des allures de ballon de basket, et il brigue le haut du panier. Prions pour qu'il n'atteigne pas le format montgolfière. 

skets1.jpg

skets2.jpg

Baskets Comptoir des Cotonniers (coll. printemps-été 2013, via Place des tendances), veste Kate Moss X Mango, pull Maje (sur le vide-dressing), jean H&M Mama, sac Margiela X H&M

skets3.jpg

sneakers comptoir des cotonniers

L'autre avantage: quoi de mieux pour monter avec allégresse les escaliers, ultime créneau sportif qu'il nous restera quand la 8e merveille du monde et la 1re du nôtre aura fait son apparition ? Quoi de mieux encore pour garder cette allure juvénile qui a fait craquer l'HDMV, alors que le gros sac à langer et la frise de rides aux coins de nos yeux plaident plutôt pour une retraite avancée et un séjour prolongé sur le canapé ? On dit volontiers dans nos bibles hebdomadaires que devenir mère, c'est du sport. Alors, autant attaquer cette compétition de haut vol du bon (et beau) pied. 

PS : Ce n'est pas parce que je ne fête pas la St-Valentin que VOUS n'allez pas être gâtées ! Je vous conseille de repasser ici demain, du beau beau cadeau précieux en perspective ... 

"Long long long" (The Beatles)

11 février 2013

Où quand c'est bien haut, c'est perfecto

Il y a des obsessions qui vous retournent tellement l'esprit qu'elles méritent que vous braviez le réveil un dimanche, le froid, le quai du tram (où vous avez froid), le centre commercial de la Défense (où c'est toujours dimanche, donc vous imaginez l'affluence moyenne per minute) et votre conscience (tout ça pour une fringue, franchement, pauvre de toi). (Surtout que tu entraînes ta fille innocente et gigotante dans ce périple dominical). Oui, mais pas n'importe quelle fringue : le perfecto pour grandes. Cette considération vous passe sûrement par dessus de la tête, notamment si vous mesurez moins d'1m75, mais permettez-moi de lui accorder une certaine hauteur ici. Le perfecto, une des pièces les plus indétrônables de nos garde-robes depuis plusieurs saisons. Et depuis plusieurs saisons, un vrai casse-tête pour votre serviteuse, qui a allègrement rebaptisé ce blouson "brassière en cuir", tant trouver un modèle qui ne lui titille pas les aisselles s'est avéré problématique. Un modèle H&M Trend, il y a deux hivers, m'était déjà passé sous le nez, que je porte pourtant haut. Pas question que ce Zara, qui a brutalement disparu de l'eshop la semaine dernière alors que je le contemplais quotidiennement, avec amour, comme une rassurante photo de famille, en fasse autant. C'est pourquoi le réveil, le froid, le tram, le dimanche... Et Défense de se moquer. 

longouv.jpg

longprofil.jpg

Lire la suite

"Vendredi, get shorty" #97

08 février 2013

#LES BELLES CHOSES

Et si on allait faire un tour au Cabanon, du nom de cette charmante nouvelle collection printemps-été de Suzie Winkle ? Bon, il ne fait pas hyper beau en ce moment pour aller déguster le rosé et la panisse sous la tonnelle, mais je trouve que cette collection est justement parfaite pour la "mi-saison" qui s'annonce bientôt. (Pour info, la créatrice s'est inspirée du cabanon de le Corbusier à Roquebrune-Cap-Martin. C'était la minute intelligente du jour). (Vous avez wikipédia, hein, vous n'avez pas besoin de moi pour comprendre comment une bâtisse en bois a inspiré une charmante veste boyfriend.)

suzie1.jpg

suzie2.jpg

suzie3.jpg

suzie4.jpg

suzie5.jpg

(Et j'ai vu que certaines pièces commençaient à arriver chez Centre Commercial ...)

Lire la suite