Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-03 | Page d'accueil | 2013-05 »

"First day of spring" (Chris Brown)

09 avril 2013

Où on continue la grande illusion 

Regardez-bien, vous ne remarquez rien ? Mais si, faites un effort. Non, je n'ai pas changé de couleur de cheveux (je devrais ?). Et pas de coiffure non plus, toujours ma Marie-Chantal-Goya-attitude (je devrais !). Comment ça, plus ma sempiternelle et sempervirente plante verte en arrière-fond ? Elle est là, sur la deuxième photo, enfin, je n'allais pas vous dépayser comme ça. Donc puisqu'au gré de votre souris, vous donnez votre langue au chat, je vais procéder à la révélation : je porte des vêtements de la collection printemps-été 2013. Si, si. Ouh, l'audacieuse, elle est aventureuse. Trompeuses, les apparences, on ne dirait pas comme ça, mais cette veste était vendue à côté de shorts, de débardeurs, entre le léger lin et le cocon coton. Ce jour-là, il y avait un rayon de soleil sur la France, et le reste n'avait plus d'importance. Cette veste, c'était ma petite façon de faire du hors-saison. 

superbeouvbis.jpg

superbe2OK.jpg

superbelegende.jpg

superbefin.jpg

Alors, pour tout vous dire, après enquête sur l'étiquette, ma veste printemps-été contient quand même 33% de laine. Belle astuce pour nous vendre de la nouvelle camelote alors que nos vestes automne-hiver feraient encore parfaitement l'affaire. Rien à dire, bien joué, j'ai marché, j'ai acheté. Juste ciel, avec le gris clair, j'oublie quand même un peu le gris foncé. 

PS : après tirage au sort de l'HDMV, c'est le commentaire n°35, soit Zoé, qui remporte le Chubby Stick Clinique. J'attends ton adresse postale par mail !

PS2 : Les sweats "La Superbe" sont en pré-commande ici, livraison imminente. A venir, une version rose bonbon... 

PS3 : Plein de jolies choses (Isabel Marant, American Vintage, Swildens ... sur l'Ebay de ma grande soeur !)

"Vendredi, get shorty"#103 (concours inside)

05 avril 2013

# ON A TESTE

Puisque mes jeans à moi se refusent encore, je me résous à sortir toutes jambes dehors. Mes microjupes, elles, accueillent volontiers ces cuisses qui refusent de fondre, obstinément, comme si elles attendaient le soleil pour cela. Et vu que notre grande amie à la voix suave Françoise Laborde nous annonce plutôt le contraire, j'ai sauté sur l'occasion quand on m'a proposé de tester la Gambettes Box. A la barre, l'équipe de My Little Box, généralement très inspirée, qui vous propose une fois par mois pour 13,50 euros une paire de collants, un noir, un fantaisie. Et cela, sans engagement, vous vous décollez quand vous voulez. 

muuto,marie turnor,maison olga

muuto,marie turnor,maison olga

muuto,marie turnor,maison olga

muuto,marie turnor,maison olga

Manteau et jupe en cuir Ba&sh, sweat Margaux Lonnberg, boots Minelli,
sac Jérôme Dreyfuss, collier Chic Alors 

Le mois dernier, il y avait des pois dans la boîte. Cela aurait sans doute été plus facile pour moi à assortir que ce modèle un peu psychédélique signé Dim. Il m'a valu quelques regards à l'arrêt de bus, mais aussi dans la voiture, où l'HDMV s'est demandé si j'avais été invitée à une soirée thématique goth-emo-doigts dans la prise. Ceci dit, vous me connaissez, ses remarques en général, ça me fait une belle jambe. 

Lire la suite

"Back for good" (Take That)

02 avril 2013

Ou "des trésors dans votre penderie" (mais pas sur M6)

Mes doigts ont frénétiquement lutté, mon ventre s'est nerveusement rentré, ma lèvre a été copieusement mordillée, j'en ai au sol tapé du pied, mais rien n'y a fait. Encore un jean où je ne re-rentre pas, que je repose désespérement sur la pile. Et à côté de cette pile, il y a la face souriante de ma penderie, avec ces vêtements achetés pendant la grossesse en pensant à "après". "Après", ce n'était pas alors les nuits rikiki, ni les bras transformés en lit bébé, mais plutôt un moment idyllique où la jeune maman, à la ligne retrouvée, gambaderait comme si de rien n'était dans ces perles dénichées en soldes sous un ciel printanier. Pour cet "après", on reste toutefois dans l'"à peu près" : la jeune maman rentre dans ces perles, mais elle ne gambade pas encore avec joli bébé, et le ciel printane autant que le nouveau pape danse le tamouré nu sous sa toge. Patience, ce petit monde, tout va bientôt tourner rond. Mais en attendant, j'ai quand même envie de mettre mes cuisses au carré. 

tailleouv.jpg

taille2.jpg

Lire la suite