Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 septembre 2011

"Silver" (Nirvana)

Où l'argent pourra faire votre bonheur     

Depuis toute petite (j'ai été petite, je lève la main droite et je le jure), j'aime l'argent. Halte-là, je vois vos mines courroucées devant cet aveu capitalo-libéralo-balladuro-cartemoneo, mais il y a méprise. J'aime l'argent ... en bijou. L'argent brillant, l'argent mat, je l'ai porté en bague, gourmette, créole, amulette, alouette, collier ... Aussi, si je me rue depuis peu vers l'or, j'ai été sensible au casting lancé par la marque Murat, qui crée de jolis bijoux argent chics et sans chichis. Du type cette sélection que j'arborerais volontiers en soirée. Du type ce collier que j'arbore à mon cou, reçu clé en main.

Murat.jpg

070920111940.jpg

Bref, ne nous égarons pas, ne perdons pas de temps car le temps, c'est de l'argent. Et l'argent, c'est Murat. Et Murat a besoin de vous. Le but ? Chercher via un grand casting les égéries de sa prochaine campagne de publicité (qui apparaîtra dans Elle, Vogue, Cosmo ...), égéries qui seront ensuite inscrites dans une agence de mannequins. Le principe est très simple : d'abord, une photo de vous prise via une webcam et sur laquelle s'intégreront un ou plusieurs modèles de la marque ; les 10 photos ayant reçu le plus de votes d'internautes sur Facebook iront devant un jury final. Donc tout le monde a sa chance de devenir la future Natalia Vodianova, puisqu'il y a trois catégories qui vous concernent : femmes 18-35 ans, femmes de + 35 ans, couples. Deadline de l'opération : le 17 septembre. Alors, on travaille sa plus belle pose pour la bonne cause et si les flashes ne vous tentent pas, parlez-moi plutôt en commentaires de votre bijou le plus précieux.  Je sélectionnerai un de vos messages qui remportera le collier Murat en argent que je porte sur la photo. Bijoux, bijoux... Gossip Girl.


29 juin 2011

"Whip your hair" (Willow Smith)

Où je ne vais pas couper le cheveu en quatre

Il y a les matins où un grand soleil rayonne, où il reste des pains au chocolat Picard dans le congélo, où le facteur sonne très tôt avec un colis tant espéré, où je sais quand j'ouvre les yeux que ce n'est plus une heure décente pour ouvrir les yeux. Ces matins-là, je suis de bonne humeur. Et il y a les matins où mes cheveux ne ressemblent à rien. Ces matins-là, je suis de très mauvaise humeur. Ma capillaire flamme au plus bas. Ils ont raison, la plupart des stylistes qui disent qu'une bonne coiffure et une paire de chaussures propre, et un look est fait. Pour les chaussures propres, je gère, merci. Pour une bonne coiffure, on m'a proposé de tester la Roll's des fers à lisser, la Cadillac des produits professionnels, le Babyliss Pro.

babyliss.jpg

Et là, la surprise, le bonheur : pas besoin d'être la fille de Franck Provost pour l'utiliser facilement, sans mettre des heures à préchauffer etc ... Je l'utilise avant de partir au boulot, oui mesdames, avant de partir du boulot, au moment où généralement on s'attache les cheveux en maudissant cette averse qui va nous faire frissonner et frisotter. En cinq minutes, le tour est joué pour un lissage baguette, adapté à tous types de chevelures avec sa puissance ajustable (pour moi, 2 a été suffisant, il y en a 5, de 115 à 230°).

260620111663.jpg

260620111664.jpg

Et pompon sur le headband, l'American C Styler  est livré avec un CD-ROM pour réaliser, grâce à la forme originale de ses plaques, de jolies ondulations soyeuses. Il m'a fallu, ce coup-ci, plus de cinq minutes pour le visionner et l'apprivoiser, mais vous devriez bientôt admirer sur ce blog mes progrès capillaires. Et si comme moi vous êtes de mariage cet été, un tel investissement me paraît un bon moyen de ne plus se faire de cheveux.

Article sponsorisé

Vidéo virale par ebuzzing

18 avril 2011

"Love's not a competition (but I'm winning it)" (Kaiser Chiefs)

Où on ne va tourner trop longtemps autour du pot (et certaines en ont)

Alors c'est lundi, et pour bien commencer la semaine, on va distribuer les bons points, les images, les récompenses. Une petite cérémonie des prix entre fashionistas, la belle affaire, rondement menée avec ce concours IKKS bien sympathIKKS. Vous deviez vous prendre pour moi, le temps d'une tenue, et certaines portent très bien la schizophrénie, bravo. Alors, qui de vous a le mieux tiré son épingle de ce double-je ?

ledo.JPG

Il fallait donc trouver, sur l'e-shop IKKS, la pièce que j'aurais choisie pour compléter ma tenue et il n'y a pas de mystère : ce sont les plus assidues en ces lieux qui me connaissent le mieux. N'est ce pas, Corentine ? N'est ce pas, Laure ? Dans le mille, les filles, 20/20 avec ces bottes perforées.

choice.JPG

choice2.JPG

Et puis toutes celles qui ont fait jouer leur anti-sèche avec le cheich méritent les félicitations du jury. Un petit tirage au sort et c'est donc Lou qui repart avec le 3e lot ! J'attends vos adresses, les filles, pour que vous receviez vos cadeaux. On se retrouve donc au prochain post avec du look et la veste de mon printemps-été-automne à venir. Sans vouloir vous en dire trop, elle devrait faire des vagues.