Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 juin 2010

"Saturday" (Cunnie Williams)

Où vous savez désormais ce que vous ferez ce week-end

Ce week-end, vous n'irez pas voir belle-maman au Chesnay, même si elle doit vous léguer en urgence un 2.55 de Chanel, prise d'une subite illumination de magnanimité (oui, ce groupe nominal me fait peur à moi aussi). Ce week-end, vous ne vous cloîtrerez pas chez vous pour enfin boucler ce fameux grand ménage de printemps parce que d'une c'est l'été, et de deux, la poussière sur les meubles, c'est hype. Ca fait fille très occupée, grosse vie professionnelle, grosse vie sociale, et de gauche avec ça (refus d'embaucher du petit personnel). Ce week-end, vous n'irez pas faire les soldes parce que c'est bien connu, le premier week-end de soldes, c'est la mort de la fashionista. Soit vous y allez le premier jour, soit vous y allez le dernier, mais pas entre les deux. Donc ce week-end, vous irez ... là :

ddikate vp0710.jpg

Parce que tout ce que Christina Sfez a créé pour cet été sonne parfaitement juste, parce qu'Envy, Grazia, Elle, Marie-Claire j'en passe et des bien meilleurs (qui a dit Be ?) en ont parlé, parce que la divine robe Pauline sold out sur Monshowroom vous attendra sur un portant. Parce que ce sera avec vous, parce que ce sera avec moi.

04 mars 2010

"La petite amazone" (Lio)

valentineintro.jpg
Cette semaine, il fallait que je vous parle des seins de Laeticia Hallyday. Sérieusement. Si vous habitez bien la même planète que moi, vous n'avez pas pu y échapper dans la presse germanopratine : Laeticia Hallyday, l'ex Sainte-Nitouche aux petites anglaises, ne sachant plus à quel sein se vouer, fait la fête à Saint-Barth'. Seins nus, juste ciel, dans le bleu azur, telle Vénus sortant des eaux, affranchie des têtes de mort, des hernies discales, Laeticia maîtresse femme. Triomphante. Une amazone moderne.

Lire la suite

23 février 2010

"Apple Blossom" (The White Stripes)

eple6.jpg

Chaque mois de février, c'est la même rengaine, le même plaisir, la même fierté. Ce post, j'adore l'écrire, et surtout l'illustrer. Je n'y suis pour rien dedans, notez-bien, juste y poser mes "ahhhhhhh", mes "ohhhhhhhh" de demoiselle éblouie devant tant de talent. Mais je ne sais pas pourquoi, quand je vous parle des créations d'Eple & Melk, j'ai l'impression de vous parler de moi, de mes envies, de ma famille, "sous vos applaudissements", aurait dit Jacques Martin. Mégalo, moi ? Monomaniaque, plutôt, modomaniaque allons-y gaiement. Mmmmmmmh, j'aime, tout simplement.

Lire la suite