Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 août 2009

"My friends" (Red Hot Chili Peppers)

Où une petite incitation à la débauche financière

Entre copines, c'est bien connu, on ne se chipe pas ses boyfriends, on ne se tire pas dans les pattes et encore moins dans les cheveux, on "sera là toujours pour toi n'importe où quand tu voudras" (Lorie, Ma Meilleure amie). Retour de poids de l'aphorisme musical sur ce blog, et retour en fanfare avec l'originale et horripilante Lorie. Tout cela pour vous reparler céans (tambour ni trompette) de ma copine Christina Sfez, qui a les cheveux de la même couleur que Lorie d'ailleurs et sera ravie que je le mentionne ici. Christina Sfez, c'est la demoiselle qui se cache  derrière la griffe Dedikate, et qui comme toute bonne amie de mode, m'a concocté un petit code réduc' sur son e-shop pour que vous obteniez 10% supplémentaires sur les prix de la collection été déjà bien soldée.

desireeliberty-lb.jpg
10% supplémentaires avec le code "galliane" sur son e-shop

Comme je suis une très vilaine amie (et que j'ai déjà trois pièces de sa collection été que je porte 36 heures sur 24, en attendant le sac liberty en edition collector dans lequel je dormirai, carrément) (oui, un sac de couchage, vous avez suivi merci), je suis allée fourrer mon nez dans sa collection hiver. Et prise par mon obsession toute estivale de robe et de jupes odieusement très courtes, j'y ai trouvé cela :

IMG_8770.jpg
IMG_8627.jpg
IMG_8425.jpg

Collection autome-hiver 2010, photos Dedikate

En voyant ces jolies choses, même un dimanche 9 août passé au boulot avec un voisin de bureau qui braille au-dessus de ses canellonis trop cuits, me voilà avec un sourire de gala. Alors que je sais que je vais me lever tôt demain, alors que je ne fais que croiser l'HDMV depuis quatre jours, alors que Christine Bravo ne présentera finalement pas Tournez Manège? Christina, magicienne que tu es : je n'ai pas encore pris mes vacances d'été que je me mets à rêver d'hiver.

27 mars 2009

"Another spring" (Nina Simone)

Où je vous annonce un été de porcelaine, mais sans Mort Schuman

Aux premières heures du printemps, son prénom m'est revenu. Violette. Un bien joli prénom, printanier juste ce qu'il faut, dont je voulais vous parler depuis plus d'un an déjà, mais, mais ... Avec le temps, avec le temps va, tout s'en va, on oublie les visages, et on oublie la voix (Léo Ferré, Avec le temps). Mais on n'oublie pas les mirifiques petites créations de Violette Van Parys. La dame bijoutière a fait ses gammes dans les ateliers de Médecine Douce ou encore Cinémarc (qui réalise les bijoux de Dior ou Chloé). Voilà pour ses lettres de noblesse, place à ses délicatesses.

 

violette1.jpg

La demoiselle s'est créé un univers bien à elle, en choisissant une matière première à tout casser : la porcelaine. Ses créations n'en sont que plus fines, alternant entre romantisme en fleurs et psychédélisme rieur. Parfois, une touche de strass, un goutte de platine ou d'or, pour enjoliver cette céramirifique.

 

violette2.jpg
violette3.jpg

Sa griffe commence à se faire connaître ci et là, au gré des salons Première Classe notamment. Shyde la distribue dans ses boutiques. Je vous parlais de son prénom, voilà qu'elle se fait maintenant un nom : Violette van Parys est vendue au 66, sur les Champs-Elysées, la plus belle avenue de son nom si capital. La boucle est joliment bouclée.

Liste des points de vente ici.

03 février 2009

"Silence is easy" (Starsailor)

Où marre de la bimbeloterie Bambi, on veut du raffiné

Pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple ? A 27 ans bientôt sonnés, passionnés et raisonnés, je ne me pose plus la question. Je prends la ligne droite plutôt que le zigzag, la jupe boutonnée plutôt que celle aux trois passants qui s'entrecroisent, la lessive 2 en 1. Et ce principe de vieille vie, de vieille fille, s'applique également aux bijoux. Fini, la bague solitaire avec l'imposante pierre synthétique avaleuse de phalange. Fini, le sautoir tripartite avec boule de poils et petit personnage tintinabulant. J'veux du easy-wearing, discret, gentil, pour qu'on l'oublie (Réminiscence subite mais avouée de Julien Clerc, Fais-moi une place). Et dans cette optique s'est présentée sur mon chemin de rédemption une créatrice qui a baptisé une de ses lignes "Less is more". Ligne droite et pure, Lyie Van Rycke, toi et moi on va faire amie-amie.

007.JPG
Collier "Babylove" Lyie Van Rycke, collection hiver 2009

Comme moi, une fille franche du collier, la Lyie. "Je me suis concentrée sur ce qui pouvait être fin et esthétique, jamais contraignant et importable." On est bien d'accord. Et pas de petite étoile ou tête de mort pendante, s'il te plaît, dans tes créations. Des talismans oui, mais jamais gnangnans.

lyie1.jpg


lyie3.jpg
LVR, son acronyme, à une lettre près elle nous faisait de la bagagerie marron monographiée. La nature fait bien les choses, et pour toutes celles qui voudront pendre ses charmes à leur cou, c'est ici qu'on se renseigne. Voilà, je vous laisse, je vais me ré-écouter Babylove de Diana Ross moi. Parce que Julien Clerc, c'est vraiment plus possible.

PS : cherche toujours parka Comptoir des Cotonniers, hiver 2009, taille 38 ou 40