Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2013

"Velvet rope" (Janet Jackson)

Où je suis une fille noeunoeud sur les bords

J'avais déjà la bague au doigt, voilà qu'on m'a passé la corde au cou. On se rassure, je me suis docilement laissée faire, et j'ai même provoqué la manoeuvre en acquérant - à prix réduit, merci Vestiaire Collective - ce collier IRM Design tant convoité. Une nouvelle pièce dans ma très petite collection de bijoux, et une pièce qui y pèse lourd, au sens propre comme figuré. Comme le modèle Shourouk, il existe, et il fait tout. Pas besoin de lui adjoindre trois manchettes brésiliennes fluo (guère mon style, et je ne suis pas du genre à me forcer, même pour aller au gibet) pour qu'il brille. Il se suffit à lui-même, ce qui correspond parfaitement parfaitement à ma conception du look quotidien : chic et simple. Là, vu les regards intrigués qu'il attire, il allie le chic au choc. Avec une petite touche de rock. 

irmouv.jpg

irmprofil.jpg

Lire la suite

17 décembre 2012

"Ring my bell" (Anita Ward) (CONCOURS)

Où on vous passe la bague au doigt (c'est pas à moi que ça arriverait...)

Au départ de Milligram, il y a une amitié qui pesait lourd. Deux filles, Camille & Patricia, qui ont eu envie que leurs bijoux racontent une histoire. Leur histoire. Des bijoux sur mesure pour chaque événement de la vie, tout un symbole. Petit à petit, Milligram a donc fait son nid, de jolis modèles en or jaune, en or gris. Une inspiration féminine et fine, délicate, discrète mais chargée de sens pour chaque personne qui la porte. Au départ donc, une idée, deux filles, et quelque milligrammes de finesse dans un monde d'or brut. Moi, les jolies histoires, ça me parle, les symboles aussi, surtout que se profile enfin pour moi l'événement à marquer d'une pierre blanche, noire, rouge, en tout cas très précieuse. Bref, un bijou, mais rien d'une fantaisie. Milligram, c'est les bijoux d'une vie. 

bagueok.jpg

Lire la suite

07 novembre 2012

"What she likes" (Evan & Jaron)

Où j'en pose, des questions 

Permettez qu'on rebaptise ce questionnaire de Proust, questionnaire de Flore. C'est autrement plus joli, on pourrait même dire que je lui ai posé ces questions hautement fillosophiques dans le café du même nom, devant un verre de Brouilly. En vérité, c'était dans son atelier et avec la peur au ventre de m'être fait voler mon portefeuille (rassurez-vous, il était en fait chez moi) (du coup, pas d'achat chez elle ce jour-là) (je me rattraperai jeudi) (comme vous). Deux heures de discussion qui ne l'ont pas rendue aphone, la Flore. 

portraitflore.jpg

"Si tu étais un créateur ?
Isabel Marant. C'est la créatrice qui m'a donné envie de me lancer. Sa philosophie est assez proche de la mienne, et tout ce qu'elle sortait, je pouvais le porter. Je l'ai découverte il y a longtemps, je devais avoir 13-14 ans, et j'étais tombée sur un reportage sur elle à la TV car elle avait gagné un prix. Elle avait sorti une pièce avec des mix de cuir que je trouvais canon... 
(Pour info, Flore portait aux pieds des baskets Betty kaki de la créatrice quand elle répondait à mes questions) 

creatrice.jpg

 Image Hayashi Paper

Si tu devais organiser un défilé dans Paris, ce serait où ? 
Je crois que je resterais ici, je privatiserais la rue Charlot (dans le Haut-Marais) car j'adore mon quartier. Quand j'ai débarqué à Paris, ma première escapade a été de découvrir la boutique AB33, et je suis tombée amoureuse de cette rue, de ce quartier... Je me suis alors dit que si je devais avoir une boutique un jour, elle serait forcément basée ici ! J'habite une rue plus loin, à 4 minutes en baskets et 7 en talons ! (Rires). Il me correspond bien, ce quartier. 

Lire la suite