Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 septembre 2011

"In the country" (Blur)

Où on chausse ses derbies et on court dans les herbes mouillées

Allez viens, lectrice, je t'emmène au vent. Je t'emmène par dessus les champs, les champs anglais, une bonne odeur d'herbe coupée, du ciel coton hydrophile, des maisons cottage briquées et des imprimés écossais, des portails en bois clair, une grande tasse d'Earl Grey fumante entourée de scones, Hugh Grant dans le salon et le fox-terrier dans sa niche. Une balade à moto dans le countryside anglais, Derbyshire mon amour, ambiance Tamara Drewe de retour au village chez Stephen Frears, et la nouvelle collection de ma chère Suzie Winkle en invitée.

suz6.jpg

suz1.jpg

suz2.jpg

suz4.jpg

suz5.jpg

suz7.jpg

suz3.jpg

Dans l'incapacité de choisir, j'ai donc joué la carte de l'exhaustivité. Allez-y, mesdames, servez-vous dans ces pièces "Vieille Angleterre" baptisées Leeds ou Gloucester, ces tons sobres, brique, rouille, ces détails de chevrons, d'arsenic et de vieille dentelle. Servez-vous, d'autant que la créatrice, toujours aussi affable envers la fan de la première heure que je suis, nous a concoctés le code promo GALLIANE pour bénéficier de 20% de remise sur la nouvelle collection jusqu'au 6 octobre prochain sur l'eshop. Alors, allez-y, my pleasure, partez au vent, l'Angleterre, le drap de laine épais, le fox-terrier, les vestes  couleur essence ou bitume, servez-vous. Mais laissez-moi Hugh Grant, please do.

01 août 2011

"One month" (Tegan and Sara)

Où c'est l'émoi du début de mois

Plus de doute, on est en août. Dans les rues, le désert. Dans le ciel, le désert. A la télé, le désert. Juillet s'est envolé, mais mes envies de vous causer d'Until July sont restées. Normal, il y a tout ce que j'aime dans ce projet : de la passion, du goût, de belles matières à échelle humaine. De la maroquinerie française. Encore. Prise la main dans le sac, haut la main, j'avoue tout. Je déballe mes petites affaires, allons-y gaiement. Camel, froncé, doux comme un agneau, pratique, éthique, j'abdique.

300720111768.jpg

300720111774.jpg

300720111763.jpg

Blouse Zara (sept. 2011), jupe Comptoir des Cotonniers (very old),

sandales Petite Mendigote (2010), sac Until July (2011)

300720111764.jpg

Le plus de ce modèle ? Sa pochette détachable clipsée sous le rabat. Il a un petit nom, le bougre. Laurence, sa créatrice de maman, l'a baptisé "Tu penses à quoi?". Ben à toi, tiens, pardi. Et à tes frères, "A tout à l'heure", "Tu rêves ?", "Tu dors,", "T'es un coeur" ou "On s'appelle ?". Des sacs à messages pour des grandes filles sages. D'ailleurs, je me sens tout à fait de taille à accueillir toute la petite famille (à quoi ça sert, un déménagement, sinon ? )

263672_218109741559654_177815438922418_552000_6796424_n.jpg

262238_214451235258838_177815438922418_542328_344262_n.jpg

Des modèles disponibles sur l'e-shop de la marque, mais aussi chez Vanina Escoubet ou encore chez Les Fleurs, qui dispose d'un joli petit stock bien présenté. Alors, les aoûtiennes, pour le soleil et pour cette merveille, ça valait le coup d'attendre que juillet se termine, non ?

PS : Gossip Girl saison 3 sur www.nt1.fr, troisième saison inédite !

PS 2 : J'aimerais bien que mon compte Twitter décolle un peu, hein ? @Galliane_Blog

02 mai 2011

"Battez-vous" (Brigitte)

Où le lundi, c'est massacre à la CiBi

Les compliments, c'est comme les récompenses, les statuettes, ça ne se périme pas. Ca s'accumule volontiers, ça se range dans un placard et ça se ressort à l'envi, ça s'époussette, ça s'entretient, ça fait du bien. Alors ma chère Laury, toi qui te cache derrière Suzie Winkle depuis quatre ans déjà, ouvre grand les portes de ton paradis, parce que ta collection printemps-été 2011 est franchement réussie. A chaque fois, j'ai envie de croire que la nouvelle surpasse la précédente, alors je le dis, je le crie, je l'écris. Mais où ça va nous mener, cette histoire, ma chère ? Peut-être aux Oscars, si la Cotillard s'entiche d'une de tes robes du soir. Sûrement dans ma penderie, et dans celle de pas mal de filles qui lisent ces lignes. Allez hop, les jolies choses, on file vite au placard.

suzbis.jpg

suz1.jpeg

Lire la suite