Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 juillet 2017

"White Linen" (Mansionz)

 Où je joue les tentatrices

Quand il y a du lin, je ne réponds plus de rien. Quand il y a du lin qui ne coûte pas un rein, autant vous dire que j'applaudis des deux mains. Au détour des mes pérégrinations Internet, je suis tombée sur la ligne Communauté de biens lancée par l'eshop Smallable. C'est jeune, frais, beau, parisien et vraiment accessible. Regardez-moi comme ces taies d'oreiller sauge se marient à la perfection avec mon mur Farrow & Ball ? 

small.jpg

Taies d'oreiller en lin Communauté de biens - Lampe Smallable Home

J'en profite pour vous réaliser une petite sélection soldes déco sur le site que je trouve, personnellement, irrésistible : 

cabane-de-lit-90x200-cm.jpg

Lit cabane Childwood

Capture d’écran 2017-07-11 à 20.24.53.png

Bol Alix Dreynis

 

Capture d’écran 2017-07-11 à 20.26.37.png

Miroir Honoré 

fauteuil-condesa.jpg

Fauteuil Sentou

doudou-monsieur-lapin-musical.jpg
Doudou musical Les Juliettes

Capture d’écran 2017-07-11 à 22.47.57.png

Plaid en lin Bed & Philosophy 

rangement-mural-archal-en-metal.jpg

Rangement mural Smallable Home 

Evidemment, je ne suis pas très sympathique de vous mettre tellement de jolies choses à portée de souris. Que voulez-vous, j'ai toujours aimé emmener du monde dans ma chute...

30 juin 2017

"Little doll" (The Stooges)

Où je vis ma vie par procuration

Evidemment, d'aussi loin que je me souvienne, soit à peu près le milieu des années 80, j'ai toujours voulu avoir une fille un jour. Pour regarder La Petite Sirène avec elle sur un canapé moelleux en mangeant de la barbe à papa, pour lui faire des coiffures que même mes Barbie n'auraient pas voulu porter, pour tout ce qui est si bon d'être fille. Pas pour qu'elle gagne deux fois moins qu'un homme à poste égal, en gros, à l'époque j'étais loin de me douter que la société mettrait si longtemps à évoluer. Au final, je ne fais aucun tirlibibi capillaire à ma fille (frisée comme l'enfant naturelle de Julien Clerc), et je suis parfois obligée de me farcir les pompiers de la Paw Patrol. Mais je peux jouer à la maison de poupée. Oui, à la maison de poupée, avec une vraie cuisine et même un mini-aspirateur rose, une armoire avec des cintres et un rouleau de papier toilette pendu où il se doit. Merci l'univers ravissant (mais encombrant) des Sylvanians, désormais entreposé dans la plus jolie maison de poupée que j'ai jamais vu, signée Petite Amélie

amelie1.jpg

amelie2.jpg

Derrière cette marque de meubles, créée à Lyon, se cache une volonté de proposer des meubles et des jouets durables, fabriqués en Europe, au design intemporel : des lits enfants, des poussettes en bois ou encore de jolis parcs. Et donc, des maisons de poupées sobres, en bois naturel et blanc, idéales pour concilier les envies immobilières de votre chère tête blonde (il y a un ascenseur intérieur, veillez bien à lui expliquer que cela reste très rare) et vos exigences décoratives de sobriété. 

amelie4.jpg

amelie3.jpg

Bien évidemment, quand je regarde ces photos, je vois plus loin que cette maman sylvanian sûre de son bonheur ménager dans son lodge avec ascenseur. Je me dis que je suis si heureuse, dans ma maison, de pouvoir jouer avec cette poupée grandeur nature. Même si elle préfère regarder Cars en jouant avec sa boîte à outils. Surtout si elle préfère regarder Cars en jouant avec sa boîte à outils. 

18 avril 2017

"Too much love" (Demi Lovato)

Où je suis Red dingue 

En matière de design, je suis aussi d'une grande fidélité. Quand j'aime une fois, j'aime pour toujours (et toute ressemblance avec des paroles de Francis Cabrel ne serait pas fortuite). Passée quelquefois par le magnifique showroom Red Edition, il fallait bien que j'en ramène un nouveau coup de coeur (après leur bulle de Nua que Papa Noël m'a gentiment apporté) : leur "stool", tabouret d'appoint qui fournira un repose-pieds de choix à mes soirées hautement télévisées.  

stoolOUV.jpg

stool1.jpg

stool2.jpg

P4163512.JPG

Une pièce aussi confortable que belle, que j'ai choisie d'un bleu indien en toile lin pour se marier avec les teintes douces de notre salon. La touche chic qui me parle beaucoup : l'alliage du bois et du laiton, car le gold est une atmosphère de plus en plus présente chez nous. J'ai également déjà repéré mes prochains craquages chez eux : 

turn022.jpg

Lampe Petite Machine (Amour inconditionnel)

02_bureau_blanc.jpg

Le bureau

01_miroir.jpg

Le miroir Ellipse

Hâte de découvrir ce que cette maison d'édition de design nous réserve pour les prochains mois. D'ailleurs, si vous passez par le Marais, n'hésitez pas à pousser leur porte, vous y serez bel et bien reçus. 

Showroom Red Edition, 38 rue des Blancs-Manteaux, 75004 Paris