Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 juin 2014

"Vintage clothes" (Paul MC Cartney)

 Où j'aime bien faire partie des meubles

Quand les créateurs de jouets pour enfant auront fait les Beaux-Arts, les Arts Appliqués, et auront appris à lire en parcourant Ideat / Elle Déco, on n'aura plus ce genre de problème. Mais oui, le problème qui se pose à tous les jeunes parents, un jour, quand Bébé quitte son tapis d'éveil / son parc / SA PRISON BIEN DELIMITEE et part vivre sa vie partout, ses jouets plastique orange fluo à la main, qu'il sème négligemment dans votre appart' si chèrement décoré. En datation au carbone 14, on appelle ça "l'âge de la mort de ta déco", et cette ère totalement préhistorique dure à peu près une douzaine d'années (Après, c'est "l'âge de la mort de ton portefeuille", car ton petit vélociraptor veut les derniers gadgets numériques qui coûtent la corne du mammouth). Chez nous, le parc a fermé ses portes, le tapis d'éveil est allé se faire toiletter, et il faut camoufler autant que possible les superbes anneaux Fisher Price. D'où ma quête il y a quelques semaines d'un coffre à jouets adapté aux appartements de région parisienne (aux cages à rats, en somme), quête à laquelle ma mère a glorieusement mis fin en tapant "coffre à jouet vintage pieds compas" sur Google. 

charlot3bis.jpg

romy.jpg

charklotouv.jpg

Lire la suite

17 février 2014

"Baby when the light" (David Guetta)

Où la lumière fut  

Parmi mes lectures favorites, entre les sept tomes d'A la recherche du temps perdu ou De l'inconvénient d'être né, il y a le catalogue AM PM. De la grande littérature pour les murs, de la philosophie de boudoir, des pages remplies d'images, de métaphores de tous les métaux, de figures de style. Un classique parmi les classiques qui, pour sa collection printemps-été 2014, n'a pas dérogé à la règle : du noir, du blanc, de l'épuré, du scandinave. Soudain, au fil de ma lecture attentive, entre peignoirs éponge et bocaux de cuisine, page 42, le flash. Et la lumière fut. Le lampadaire de mes rêves, bois et blanc, alliance que je cherche depuis si longtemps. Pas de doute, avec un code promo, il était bon pour la commande.   

deco2bis.jpg

deco1.jpg

deco3.jpg

deco5.jpg

deco2.jpg

deco4.jpg

Cette petite digression lumineuse ne m'empêchera pas de vous livrer tout bientôt ma sélection très perso. Car ma AM-PMania ne s'est pas arrêtée là. Depuis, j'ai remisé le catalogue dans le porte-revue. Pas d'autre choix : mon porte-monnaie le redoute. 

23:56 Publié dans Ma ration de déco | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : am pm

17 janvier 2014

"Avec le temps" (Léo Ferré)

Où je ne laisse pas le temps au temps (pardon Félix, pardon Didier)

J'ai beau le serrer de toutes mes forces dans mes mains, je n'ai aucune prise sur lui. Il se défile, se faufile, et vole dans son sillage les premiers babils, les premiers sourires, les premiers petits pots, les premiers rodéos, il prend tout, tout de ma poupée, avec autorité. Dix mois déjà qu'elle est là. Le temps passe trop vite, alors j'ai voulu le piéger pour l'attraper. Jouer un sale tour à ce vautour. Figer pour toujours sa petite bouille d'amour à un moment donné, ce sourire gratuit à la vie qui la caractérise tant, ce petit doigt qu'elle pointe vers vous d'un air supérieur ou qu'elle suçote machinalement pour soulager ses petites dents en douleur. Je lui ai donc fait tirer le portrait par une poète du crayon et de l'enfance qui s'appelle Marie Pertriaux, et se cache derrière les jolies affiches de My lovely thing

romyouv.jpg

Un peu de géométrie, beaucoup de pastel, tout son doux univers me parle. Madame rêve de jolies danseuses et de lapins malicieux, de bien charmants personnages pour habiter les murs des chambres de nos bambins. 

affiche-serie-limitee-danseuse-et-l-oiseau.jpg

posters-my-lovely-thing-douceur-de-printemps-.jpg

affiche-camille-serie-limitee.jpg

Des créations déclinées en affiches ou en cartes postales abordable pour tous (sa collection est disponible chez French Blossom). Et si vous aussi voulez saisir votre bonheur de peur qu'il ne se sauve, un petit email vous donnera ses disponibilités en termes de portrait. Cela ne vous rendra pas son premier regard sur vous ni son premier sourire. Mais dans rien de tel, parfois, que de marquer, dans la grande course, un temps d'arrêt. 

PS : Réassort coussins sur La Solderie. Et une très très jolie surprise pour celle qui commandera la jolie robe Ba&sh ...