Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 mai 2013

"Run this town" (Rihanna)

Où quand j'arrive en (Blooming)ville...

Les accros du shopping connaissent bien Bloomingdale's. Les accros de la déco ne jureront bientôt que par Bloomingville. En tout cas, les amatrices de bois - teintes claires et lumineuses - peaux de bêtes - anthracite urbain - vaisselle ajourée - typographie industrielle. Bref, les damnées du design danois, dont je fais partie depuis que je m'intéresse un peu à la déco (et que je ne regarde plus Valérie Damidot). Depuis, aussi, que j'ai compris que le noir et le blanc peuvent mener grande vie, sur une veste comme sur un dessus de lit. Chez Bloomingville, on a aussi compris que les petits prix font les grands amis. Faites donc comme moi : (m)âche(te)z danois. 

bloom1.jpg

bloom2.jpg

bloom3.jpg

bloom4.jpg

bloom5.jpg

bloom6.jpg

bloom7.jpg

bloom8.jpg

bloom9.jpg

bloom10.jpg

Et c'est pour la gigoteuse que j'ai commencé l'expérimentation : 

bloomingville,déco scandinave

Vous l'avez compris : sa chambre, cette petite a intérêt à la laisser au carré. 

Vous pouvez trouver Bloomingville chez Decoclico, Zalando, Retrodeco, mais la plus large sélection est à mon avis chez Sweet déco 66

09 mai 2012

"Step into my office, baby" (Belle & Sebastian)

Où on va se mettre à table

La vie de bureau n'a, parfois, rien de sympathique. Le voisin qui mâche fort ses chewing-gums, la clim' au-dessus de votre tête, les odeurs de Farenheit / Vanderbilt qui étreignent votre ordinateur gangréné de virus en tous genres, bref, boulot-bureau-psycho. Finalement, la vie de bureau, c'est bien chez soi. En tout cas pour moi depuis que je me suis concocté ma petite niche au calme. Vous aviez déjà vu mon nouveau joujou, ne manquait plus qu'un siège de circonstance pour poser mes fesses et composer mes farces. Et croyez-moi, dénicher un fauteuil de bureau design, confort, et dont le prix n'atteint pas celui de l'ordi qui lui fait face, c'est aussi du boulot.

DSCN0537.JPG

DSCN0539.JPG

DSCN0540.JPG

Ma petit merveille en laine anthracite, je suis allée la chercher chez Fly... A Sartrouville. Il faut ce qu'il faut, il était en rupture de stock dans les boutiques les plus proches de Paris. Vous me direz, on n'a jamais trop d'occasions de faire du tourisme. Mais si vous habitez loin de cette charmante bourgade des Yvelines ...

Lire la suite

01 février 2012

"On the couch" (Prince)

Où il ne manque plus que les diamants (sur le canapé)

"Meubler son temps" est pour moi une expression à prendre à l'envers. Depuis que j'ai emménagé dans notre appartement, j'ai pris, repris, à tout prix du temps pour le meubler. Du temps en mois, pour moi, pour nous, pour chez nous. Autant je peux choisir un sac en deux minutes chrono (sans les anses), autant je ne peux pas choisir un canapé ou un fauteuil sans laisser l'idée longuement mûrir ou mourir. Un sac, c'est pour l'habit, mais un canapé, c'est pour la vie. Voilà pourquoi j'ai tourné sept fois mes deniers dans leur bourse avant de décider sur quel sofa allait trôner mon royal derrière (et ceux de mes royaux invités). Le point positif de cette longue quête, c'est que j'ai pu découvrir quelques sites de shopping déco à prix d'ami. My Fab en fait partie.

IMG_0830.JPG
Canapé vente unique, tables gigognes Habitat

petitprix.jpg

NOTSO0000_v3_760x500-FR.jpg

NORAR0000_v3_760X500.jpg

MYCOSMO0005_v3_760X500.jpg

Des meubles à la fois modernes et rétro, bruts, aux couleurs neutres, et à prix sympathiques (le premier canapé, par exemple, est à 299 euros). On peut même voter pour les modèles qu'on souhaite voir réalisés. Seul bémol : le délai de livraison, avoisinant parfois les 16 semaines (la fabrication est lancée à la commande). Mais de toute manière, comme vous aurez déjà pris six semaines pour vous décider, et deux supplémentaires pour convaincre votre moitié (qui a une passion pour les grands modèles en skai blanc de chez But, allez comprendre) (vécu personnel) (épineux) (d'où le délai de choix), vous n'en serez plus à vingt jours près. Croyez-moi, quand on aime, on ne compte pas. Même les mois.

PS : billet écrit en rentrant du boulot à 1h00 du mat'.
PS ': promis, des photos du fauteuil "Eames" dès que je l'ai déballé (oui, parcequ'au lieu de le faire, je rédige des posts).

02:15 Publié dans Ma ration de déco | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : my fab