Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 mars 2014

"When you know" (Puggy)

Où je suis timbrée de la collection

Je collectionnais les gommes fantaisie. Des Naf Naf, des Chevignon, des Chipie et des sans marques, en forme de petit oiseau, de raquette de tennis, de coeur évidemment (on est si gnangnan au collège, on met même des coeurs en guise de points sur les i. Tant de mièvrerie hashtag AB Productions). Sur l'étagère de ma chambre, les bocaux étaient sagement alignés, colorés, et cela suffisait à mon petit bonheur de grande ado mal dans ses baskets (pointure 40, en 4e, il y a de quoi se sentir à part). Aujourd'hui, je collectionne les pois, les triangles, les bisous dans le petit cou, les sourires édentés, les biscuits entamés et mâchouillés. Et dans la penderie de ma chambre, je rêve de collectionner les perfectos Isabel Marant. Les aligner sagement, pour suffire à mon petit bonheur de grande fille modèle qui sait ce qui la rend sûre d'elle. Mais le souci, c'est qu'il faut gagner à la loterie pour les jeter tous dans mon kady

courtouv.jpg

court2.jpg

Lire la suite

25 février 2014

"Back to the basics" (Lana Del Rey)

 Où je le dis avec des fleurs 

Je suis une fille facile. Et maintenant que je suis mère, encore plus. Avant de hurler à la dépravée, de faire du foin autour de la catin, essayez de comprendre, écoutez la complainte de la femme pressée. Plus le temps de tergiverser, réfléchir, associer. Plus le temps de se dire que le tartan bordeaux, ça "matche totalement" avec le velours vert amazonie, et de se demander du coup si le vert n'est pas le nouveau gris. Et comme "il faut laisser le temps au temps", nous ont enseigné Maître Félix et Maître Didier, sur le Top 50 perchés, je garde le reste. Donc je vais en terrain connu, bien balisé. Je vais vers les vestes blazers, joliment imprimées, auto-suffisantes, comme un automatisme. L'audace, je le sais, c'est une autre paire de manches. 

vestaleouv.jpg

vestale2.jpg

 

Lire la suite

01:10 Publié dans My Clothes | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : pyrus london

11 février 2014

"En t'attendant" (Mélanie Laurent)

Où je me satisfais de presque peu

Le génie du shopping sortirait, là, d'une lampe scandinave (le génie a forcément du goût en déco), et me demanderait de sa voix criarde : "Mais ma chairiiiiie, jé t'offré lé sac dé tes raives, tu choisis et tu seras magnifaïk, tu verras", je serais bien embêtée. D'une, parce que je me dirais que c'est une bien triste fin pour Cristina Cordula, de deux parce que je ne saurais pas choisir. Bayswater de chez Mulberry, Muse de chez Saint Laurent ? Même forme, même contenance, même façon de le porter dadame poignet cassé, même chic, je tique. Mais comme Cristina a l'air très bien dans ses escarpins de présentatrice télé, m'est avis que ce jour béni des génies n'est pas prêt d'arriver.

dream.jpg

Du coup, j'ai opté pour un ersatz en cuir acheté avec un zéro de moins (90 euros contre 900, si vous voulez tout savoir en ces heures de transparence totale) sur Vestiaire Collective, et je m'en satisfais pleinement. Mais on ne sait jamais, des jours meilleurs pour moi et moins bons pour les audiences de Cristina arriveront peut-être. 

mul1.jpg

mulegende.jpg

mul2.jpg

Et non, vous ne rêvez pas : la robe Ba&sh dans cet imprimé ayant été définitivement jugée trop courte pour la bienséance, un réassort soldé impromptu de la jupe en ma taille a comblé cette difficile perte. Bordeaux, noir, camel : rien de très nouveau sous mon soleil. Mais depuis près de sept ans que vous passez ici, vous avez très bien compris que je manque un peu de génie. 

PS : Le tirage au sort de l'HDMV a parlé, et c'est le commentaire n° 56 soit manon61, qui remporte le panier Bloomingville. J'attends ton adresse postale dans ma boîte mail avant mercredi minuit. :)