Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 février 2014

"Long, long, long" (The Beatles)

Où je n'en fais qu'à ma tête

Selon toute vraisemblance, je suis en train d'écrire un billet qui ne devrait pas être écrit. Une saynète qui aurait dû rester bien gentiment dans ma tête, comme beaucoup d'ailleurs, notamment quand il me prend l'envie de caser une bonne phrase de François Valéry ou Michèle Torr dans ces chroniques à la mode de chez moi. Ce billet n'aurait jamais dû voir le jour, ni vos yeux embrumés de ce lundi matin chagrin, cela pour plusieurs raisons. D'abord, 1) la colonie de manteaux dans ma penderie. Ils sont assez nombreux pour se tenir par la manche dans une grande farandole de laine et de tons gris, sans besoin impérieux d'accueillir un petit copain. Ensuite, 2) le fait que ce modèle n'ait pas été soldé, et que j'ai donc perdu bien trois mois à attendre pour rien alors que j'aurais pu en réduire le cost per wear (problématique balibullienne). Enfin, 3) la certitude que cette veste va boulocher aux manches, selon plusieurs sources proches du dossier. Ni une, ni deux, ni trois, j'ai quand même embarqué ce manteau Ba&sh avec moi. 

GiOUV.jpg

GI2.jpg

GIlegende.jpg

Passons donc sur cette bévue complètement assumée, et saluons plutôt la nouvelle initiative de Sézane, qui s'est lancé avec succès dans la création de jeans. Le modèle 01, déjà sold out mais qui reviendra en mars, est tout simplement une vraie perfection : bonne couleur, bonne coupe, bonne longueur, ni trop taille haute, ni trop taille basse, et un petit zip qui twiste l'ensemble. A garder en tête si vous ramez à trouver de quoi habiller votre paire de jambes. Pour moi, c'est toujours une autre paire de manches. 

PS : Réassort vide-dressing ! Avec du Sézane, Ba&sh, Sessun, Isabel Marant, Suncoo ... Et toujours de jolies surprises dans les colis !

21 janvier 2014

"Jetlag" (Simple Plan)

Où il fait encore nuit à Sydney 

Contre vents et marées, je n'ai pas perdu la boule pour la trois-bandes. Comprenez, ne cherchez pas de Stan Smith par ici, d'abord vous perdrez votre temps et il y a bien mieux à faire pour y gagner (lancer une machine, par exemple, tiens, ça déborde de votre panier à linge là), ensuite je vous enjoins à vous rendre sur Instagram (hashtag double initiale) pour bouffer de la belle bleue, de la belle verte, de la belle rouge tout votre saoul. Ici, on n'est pas du tout old school, on est newbie. Ou New B., si vous voyez où je veux en venir avec mes gros sabots en forme de baskets. Totalement conquise par le cadeau impromptu de maman Noël en version noire, j'ai doublé la mise en mode bleu marine et je l'admets, je touche un peu le fond d'la piscine. Sur ce coup là, pourtant, croyez-moi : les deux font la paire. 

blue1.jpg

blue2ok.jpg

bluegrosplan.jpg

bluelgende.jpg

bluecollier.jpg

blue2.jpg

Du très sporty pour la maman happy que je suis. Certes, qui a un train de retard, mais je l'accepte volontiers en ce qui concerne les tendances. A la sortie de la crèche, en revanche, vous me verriez, je suis toujours en avance. 

PS : Pour toute commande des coussins Habitat sur le vide-dressing, un plateau Habitat neuf en cadeau. Et avec la robe Ba&sh, un très joli tapis de bain encore étiqueté Zara Home ! 

06 janvier 2014

"You're all that I have" (Snow Patrol)

Où on entasse, on entasse, on entasse

D'abord, quelques voeux. Des voeux heureux, moelleux, joyeux, enrubannés de gentils mercis pour être encore là, en 2014, à lire mes âneries et regarder mes fashion lubies. Et puis, après ça, on déballe la marchandise. Une envie frénétique de gamine de 8 ans qui étrenne ses cadeaux de Noël dans la cour de son immeuble le 25 au matin. On déballe, on étale, et on accumule : le manteau et le collier offert par l'HDMV, les baskets offertes par maman, le sac offert par soi-même (note pour plus tard : les cadeaux qu'on se fait, chapitre 1 verset 34). On assemble, comme les Lego du gamin de 8 ans dans la cour de son immeuble, et au final, on se dit que ça ne rend pas si mal. Aujourd'hui, la blogueuse mode plante verte a de sacrées allures de sapin. 

sapin1.jpg

sapin2.jpg

sapinlegende.jpg

Lire la suite