Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 juillet 2013

"Maldon" (Zouk Machine)

Où je brille de mille feuilles

Ce jour-là, je n'avais pas de lessive à lancer. Pas de biberon à nettoyer, à cureter, à stériliser, à sécher. Pas de jouets à ramasser, ni de bodies à étendre, de bodies à ranger, de bodies à classer dans la malle "trop petit". Je n'étais pas bodyguard, ce jour-là. J'étais de sortie. J'avais remisé derrière la porte mon sacrosaint jean de maison, mon tee-shirt tout ce qu'il y a de plus Zara basic, quitté l'ombre de ma cuisine et enfilé mes habits de lumière. J'allais faire les soldes, et allez comprendre, il fallait que je sois chic pour acheter du cheap

zigouv.jpg

zigdeux.jpg

ziglegende.jpg

ziggros.jpg

Une parenthèse mode, un petit look entre guillemets, alors qu'au quotidien, avec bébé bavant et gazouillant, 24h/24, au jour le jour et au fil du moi(s), je ne me mets plus sur mon 31. La vie de femme au foyer ne me donne guère envie de m'habiller. Encore deux petits mois à récurer, cureter, stériliser, ranger, body à body avec mon baby, avant de remettre les vestes bien coupées et choisir les sacs bien coordonnés. Encore deux mois avant, qui sait, de regretter. 

18 juin 2013

"Animal instinct" (The Cranberries)

 Où on tourne en rond avec la tête au carré

Si si, ça va bien arriver. "L'instant X, qu'on attend comme le messie, comme l'instant magique", chantait l'amie Lène. La fin de la crise ? Non. Le prochain spectacle de Florence Foresti ? Pas encore. Des photos dignes de ce nom sur ce blog ? Halte-là, vous en devenez mauvaises. Non, "CA", c'est ce jour où on va enfin dégainer nos jambes nues. A mort le collant, à la guillotine le slim, on veut sortir nos cuissots cellulités sous des robes tournoyantes. Oser le grand contraste entre la minijupe colorée et les gambettes Efferalgan. Bref, on veut enfin vivre le festival de cannes, avec un mois de retard sur le calendrier. Est-ce-trop demander ? On m'entend par là-haut, tonnerre de Brest ? Parce que je ne suis pas née de la dernière pluie, j'ai quand même profité de l'éclaircie pour faire cesser l'hibernation de mes petits petons. Et si la météo n'amène pas l'essentiel, j'ai mis du fluo dans l'accessoire. 

zebreouv.jpg

zebre1.jpg

zebregros.jpg

zebregroslegende.jpg

Merci Sézane d'avoir pensé aux mamans en ajoutant une bandoulière à vos jolies pochettes, soit dit en passant. Avec tout ce qu'on se trimballe dedans, il y a de quoi devenir chèvre (ou zèbre). 

PS : Big réassort sur le vide-dressing ! 

PS 2 : C'est le commentaire n°11, soit Anne de Barnabé aime le café, qui remporte la tite surprise Mimilou. :) Ton adresse ? 

03 juin 2013

"Salade de fruits" (Bourvil)

Où on prend les mêmes et on recommence

Dès le début de la saison, je l'avais repéré, le bougre. Je l'avais ensuite rangé dans un coin de ma tête, au rayon "envies-de-saison-mais-t'as-pas-le-pognon". Un rayon que je fréquente de plus en plus désormais, depuis que je collectionne les boîtes de lait à 17 euros pièce, les packs de couche en platine, et les notes de pédiatre au goût de cacahuète (comprendre bien salées). Et puis surtout, je ne l'avais pas essayé. Et maintenant, je me suis fait une règle d'or d'essayer avant d'acheter, après quelques ratages bien sentis (mes vestes Iro notamment. Deux sorties de routes en deux mois, c'est plus permis). Alors, quand j'ai vu ma grande soeur ramener sa fraise avec ce fameux tee-shirt ananas Les Prairies de Paris, ma pomme lui a intimé de l'enlever pour l'essayer. Comme elle n'a pas le melon, elle me l'a prêté et conquise, j'ai validé mon panier. Depuis, dès que je le porte, ma fille a la banane.

saladepuv.jpg

saladelegende.jpg

saladeter.jpg

saladequa.jpg

Oui, je porte encore mon manteau Isabel Marant. A plus de quatre cent boules la bête, je continue de l'amortir avec plaisir, surtout que je n'ai pas encore le loisir de sortir jupes et shorts. Mais promis, dès que le soleil retrouve son juste ciel, et dès que mes cuisses reprennent leur juste poids, les robes et autres jupes auront de nouveau droit de cité ici. Bref, que le mois de juin, lui au moins, porte un peu ses fruits. 

PS : Gros réassort vide-dressing, des nouveautés à petits prix et des marques (Ba&sh, Sandro, Les Prairies de Paris, mais aussi Zara, Kling ...).