Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 septembre 2010

"Opposites attract" (Paul Abdul)

Où il est beau, il est beau, il est beau mon boléro

Je suis grande, très grande, trop grande pour certains. Grande gueule, grande fille, et évidemment, tout ne va pas comme je veux, je vis, j'envie. Premier dilemme : j'aime les talons. J'aiiiiiiime les talons. Hum. Bilan : cent quatre-vingt centimètres et demi (notez le demi, moore and more) privés de compensées, escarpins (à bouts pointus) (ou pas), sandales, plateformes. Deuxième dilemme : l'é(puis)paulette. S'il y a bien quelque chose qui ne va pas particulièrement aux grandes, ce sont les épaulettes. Le syndrome "nageuse est-allemande" guette au tournant, même si on pèse 50 kilos toute mouillée, on ne le voit pas venir (puisqu'il guette au tournant). Bref, on veut toujours ce qu'on ne peut pas avoir, le classique des cantiques. Aussi, quand j'ai vu ce boléro Bel Air en publicité dans les journaux, il avait beau coûter très cher, j'ai vendu très cher toutes mes autres (vieilles) peaux pour me l'offrir.

06092010430.jpg

Boléro Bel Air, blouse Isabel Marant, jean Comptoir des Cotonniers

Lire la suite

18 août 2010

"Undress me now" (Morcheeba)

Où rien ne sera plus sans dessus dessous

Il y a l'achat compensatoire post-rupture, post-licenciement, post-et-rieur (mon préféré), et il y a, tout en haut de la colonne, l'achat compensatoire post-vacances. Reconnaissable entre mille, forcément, le premier de votre retour de congés, en général le surlendemain, le temps d'avoir rangé les bagages, puis fait les courses de bouffe pour garnir le frigo où se desséchait, désespérément, un citron vert, vestige de vos mojitos apéritifs pré-estivaux. L'époque où vous réfléchissiez à quel maillot de bain emporter, ne pas oublier la caméra, vive les barbecues, la belle époque quoi.  Bref, à J+2, il est temps d'honorer les dernières heures de votre bronzage dans les allées commerçantes. Par politesse, hein, et par politesse du désespoir, vous sortez la carte bleue. Moi, je l'ai dégainée chez Princesse Tam-Tam. Tambour battant.

princesse.jpg

Modèle Pearl, collection automne-hiver 2010

Lire la suite

22 juillet 2010

"Love is blue" (Frank Sinatra)

Où le grand bleu, c'est pour bientôt

Mmmmmh, je ne sais pas vous, je ne sais que moi, mais l'appel de l'azur baudelairien se fait de plus en plus pressant. A force de voir du ciel bleu de ma fenêtre d'open-space, à force de voir des flots marine dans mon écran plat, à force de voir du vernis turquoise (OPI, of course, pour les French) sur les ongles des Boulonnaises, je suis la tête en vacances. Il fallait bien que cette vague bleue déferle dans mes repérages "fin de soldes", avec des petites merveilles ma foi schtroumpfement sympathiques.

selectionbleue.jpg

Sessun Piou Bag nouveau modèle, sandales Mellow Yellow, marinière Maje, collier Titlee, blouse Dedikate

Lire la suite