Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mars 2018

"In your world" (Muse)

Où ma petite prend de la hauteur 

C'était un de ses rêves, un rêve d'enfant, un de ceux qu'on peut, nous, parents, réaliser. Non, je ne peux pas lui procurer de la poudre magique pour s'envoler avec Peter Pan, mais lui permettre de dormir dans un lit cabane, oui, c'est dans mes cordes. Surtout que nous réfléchissions, depuis plusieurs semaines, au meilleur moyen de gagner de la place dans son espace, vu les jouets qui s'y accumulent. Dans un autre coin de notre tête, l'idée qu'elle aura peut-être à partager cette chambre un jour (qui est relativement grande, 12,5m2). On s'est donc mis en quête de trouver un lit surélevé qui offre la possibilité d'accueillir un berceau en dessous mais aussi de se transformer en lit superposé plus tard. Pour une copine ou une petite soeur (oui, petite soeur, ce serait plus simple pour éviter à changer le joli rose des murs). Et après un benchmarking assez complet, on a trouvé notre bonheur chez Vertbaudet

IMG_1506.jpg

Lit Easyspace Vertbaudet
Tapis Cyrillus, tente Numéro 74, commode et lit de poupée vintage, 
Coussin panda Minimel

IMG_1613.jpg

Guirlande Mi avril

IMG_1507.jpg

IMG_1503.jpg

Cartable Petit Picotin, banquette La Redoute
Malles Maison du monde, bureau vintage

IMG_1626.jpg

vert baudet

vert baudet

Donc dans l'idée, le bureau de Romy et le coin banquette ont été rapatriés sous la mezzanine, lui créant un petit espace qu'elle a baptisé "son appartement". Les étagères niche, parfaites pour la touche déco, font partie de la structure du lit. Surtout, on a prévu d'investir dans le lit prévu pour se mettre en bas (il se positionne perpendiculaire à la mezzanine) et le bureau taille primaire pour l'avenir. Bref, on est ravis de cet investissement qui permet de conjuguer esthétique et praticité, surtout que ce modèle n'est pas encombrant et ne dévore pas la pièce par son volume. Dernier point, et non le moins important : le bonheur de la gigoteuse (cela fait si longtemps que je ne l'avais plus appelée ainsi) qui, après quinze jours d'usage, est toujours aussi enjouée à l'idée de retrouver sa chambre. D'ailleurs, rendez-vous sur Instagram pour une petite surprise ... 

06 décembre 2017

"The Book" (Sheryl Crow)

Où je me suis mise au coin 

"Maman, on joue au restaurant de pâte à modeler?" Immanquablement, si je suis assise sur le canapé, la question va m'être posée. Même si je suis en train de lire un livre ou de feuilleter un magazine. Surtout si je suis en train de lire un livre ou de feuilleter un magazine (c'est fou, l'idée ne lui vient pas quand je plie le linge ou je prépare son repas). Evidemment, petite mine, petite voix, petite moue, petites boucles, je craque. Bye bye le livre, hasta luego l'enquête sur les meilleurs beauty spots de la capitale, et à moi la play doh qui s'effrite. Parce qu'il faut quand même bien se préserver des petites pauses de déconnexion, je me suis aménagé un petit coin lecture dans notre chambre. Vu la proximité avec le radiateur que vous avez immanquablement noté, on peut dire que l'endroit est cosy. Encore plus maintenant que j'y ai ajouté un lampadaire scandinave, une très jolie liseuse Jieldé, trouvée dans une boutique à laquelle je suis restée fidèle, Produit Intérieur Brut

IMG_8606.jpg

IMG_8603.jpg

IMG_8611.jpg

J'ai longtemps hésité avec un joli modèle de lampe vintage

produit intérieur brut

J'en profite pour partager avec vous mes autres coups de coeur luminaires : 

produit intérieur brut

Suspension Lana - Lampe Flowers
Lampe de table Ora 

Evidemment, en deux clics, vous tomberez aussi sur de très jolis fauteuils et d'encore plus jolies enfilades. Mais bon, on était là d'abord pour parler de mon coin lecture, que ma fille n'a pas encore colonisé. Mon coin bureau, en revanche, lui parle davantage. "Maman, je peux taper sur ton clavier ?" Voilà. Vous l'avez compris, il est en temps pour moi de débrancher la souris avant qu'on perde le fil. 

19 octobre 2017

"Shadows and lights" (Joni Mitchell)

Où j'ai vu la lumière rose

Le syllogisme semble imparable : pour voir la vie en rose, il faut que la lumière le soit tout autant. Vu que les jours raccourcissent, j'ai une nouvelle fois pris le problème à bras l'interrupteur et mis une bonne dose de pink dans notre home life. C'est dans la chambre de Romy que cela fut le plus facile, étant donné qu'elle dit amen à, grosso modo, tout ce que je lui présente en poudré et en fuchsia. (Note aux scientifiques de l'agro-alimentaire : à quand le haricot rose ? Bio, cela va de soi). Sur sa petite commode mentholée a donc débarqué une lampe crochet poudrée extrêmement mignonne trouvée chez LightOnline. Un mariage très réussi, je trouve, avec l'esprit vintage des meubles de la pièce.

lighto1.jpg

Lampe à poser Hook by Atargule et Constant

lightO3.jpg

J'en profite pour vous livrer une petite sélection coup de coeur de luminaires pour les chambres d'enfant :

selectionenfant.jpg

Baladeuse La Tête dans le bocal - Suspension Ferm Living
Bunny Light - Veilleuse Goodnight Light

light online,luminaires,lampes design

Lampe House Doctor - Lampe Super Living
Lampe Menu

Côté salon, j'ai opté pour un rose un peu plus pêchu, histoire de se coordonner au fauteuil Honoré qui fait les beaux jours de mon compte Instagram. J'ai donc choisi l'icône abordable de chez Foscarini, la fameuse Binic.

lightObinic.jpg

Lampe Binic Foscarini

Un petit côté rétro et enfantin pour ce modèle d'appoint désormais posé sur notre buffet. Bon, comme vous le voyez, j'achète aussi des magazines roses et des fleurs bubble gum. Une méthode comme une autre de sortir artificiellement de la grisaille du ciel et de panser les bleus au coeur. La mode peut bien passer, mes histoires resteront cousues de fil rose.