Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2010

"Crisis" (Bob Marley)

Où entre Nicolas et François, c'est le portefeuille qui choisit

D'un côté, il y a Nicolas, le petit, aux grandes convictions, la crise c'est bientôt fini, youpi. De l'autre, François, premier de la classe, qui dodeline de la mèche corbeau pour nous dire que non, on risque de surveiller nos Codevi pendant de longs mois encore. Pis, que le pire reste à venir. Pour le pire de François, j'ai donc choisi le meilleur de la mode à petit prix : Pimkie. Parce que pour la petite pièce fantaisie dont on pourrait se lasser la saison prochaine, mais dont on ne peut se passer cette saison, l'enseigne girly reste tout de même plus abordable qu'un Zara voire H&M. Et que oui, toutes les tendances y sont représentées. Démonstration ? Démonstration.

La tendance nude, liberty chéri, saumon poudré et beige mordoré sous perfecto grisé ?

silhouettefinalepim.jpg
(Perfecto, 39,95 euros - Robe, 24,95 euros)
pikefoulard.jpg
(Foulard fleuri, 7,95 euros)

Du short en jean basique  et classe, avec tout ce qu'il faut pour l'accessoiriser ?
montageshortpimkie.jpg
(Short en jean, 17,95 euros ; gilet, 24,95 euros)

De la compensée rock open-toe pour aller avec ?
pimkieshoes.jpg
Bref, il y a tout ce qui fera la une de Elle, Glamour, Biba et l'Echo des Savanes cet été. La bonne nouvelle qui justifie ce post : les 9, 10, 11 et 12 mars prochains, c'est l'happy hour sur le site de Pimkie - 40% de réduction à partir de 4 articles achetés. Voilà, vous savez tout, la crise (de Coline Serreau) ne passera pas par vous. Les restrictions budgétaires, non. Pimki(e)wi.

Ceci est un (très rare) billet sponsorisé

01 février 2010

"Somewhere I belong" (Linkin Park)

Où je vais bien vous amener quelque part

Il y a parfois de jolies surprises dans une boîte à lettres. Je ne parle pas de la fameuse enveloppe Le Grand Tirage "Vous avez gagné un million, ouvrez-vite !" (et une nuit étoilée avec George Clooney, un peu fort de café c't'histoire). On oublie aussi la taxe d'habitation qu'on croyait avoir payée tiens donc, le prospectus Domino's Pizza de la semaine et l'avis de passage du facteur qui, comme d'hab, n'a pas sonné alors qu'on était à la maison. Sometimes, donc, une bonne surprise, sometimes, un catalogue ... Somewhere.

somewhere5.jpg
Je veux ce look de paysanne sexy
somewhere1.png

Je veux ces cheveux cendrés et hirsutes (mais je ne les trouve pas en taille 38)

somewhere7.jpg

Je me vois en noir et en camel sur la pointe des pieds

somewhere3.jpg

Je veux ce tablier de Maïté sexy

somewhere4.jpg

Je veux la table et l'androgyne derrière

somewhere10.jpg

Bleu, vinyle, je m'éparpille

Donc cet été, c'est clair, je me vois en paysanne sexy, la longue tresse effilochée, la jupe ceinturée, les couleurs mastic kakisantes, la bouche généreuse (Emmanuelle Béart attitude, en mode "Manon de Boulogne-Billancourt"). Retour aux sources. Moi, la forestière. Etre née quelque part, c'est partir quand on veut, revenir quand on part. Permettez, alors, que je me crée de nouveaux repères. Manon de Boulogne-Billancourt, elle est née Somewhere.

11 décembre 2009

"The winner takes it all"

Où je suis très funny and sweat, si on y réfléchit bien

Alors, les 27 participantes qui rentrez toutes dans du 36, les Kate Moss de la blogosphère, je vais vous ôter d'un poids (mais est-ce vraiment utile vu vos 45 kilos toutes mouillées). Vous rendre aussi légères qu'une plume, allez, soyons folles. Celle qui récupère la petite jupe grise offerte par la boutique Pois & Plumes est ... (lourd, le roulement de tambour ... ) : Camille, qui avait choisi la petite robe noire strassée ! Au départ, j'avoue, Luxisback avait mis dans le mille avec le petit veston officier, mais ma passion récemment déclamée ici pour les robes noires a eu raison de mes manies militaires. Donc, miss, tu m'envoies manu militari tes coordonnées par email (lesgrandesfillesmodeles@gmail.com).

010.JPG

Minijupe Sandro, sweat Isabel Marant...

Et non, Plume, je ne t'ai pas oubliée. C'est d'ailleurs pour toi que j'ai posté cette photo avec les fameux collants craie ... H&M. Voilà, tu sais maintenant. Tout le monde est content, et peut vaquer tranquillement à son week-end. Sauf moi. Je travaille. Samedi ET dimanche. La POIsse.