Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 octobre 2013

"I got a little something for you" (MN8)

Où il est temps à nouveau de penser aux cadeaux

Depuis quelques mois, allez disons six, il n'y en a plus que pour la gigoteuse ici. Entre deux purées de courge muscade, le repassage de ses leggings à pois et une commande de fringues pour maman (oui, on essaie de maintenir la penderie à flots), je vous avais oubliées. Heureusement que Sabrina, qui tient une des e-boutiques que j'affectionne particulièrement, Twicy Store, m'a rappelé que vous étiez là, bien sages, bien sympas, bien habillées le plus souvent et surtout, les bien-venues ici. Et donc, que ça méritait une petite récompense. Alors que son eshop fête son anniversaire avec une nouvelle version à l'ergonomie toute jolie, c'est elle qui offre les cadeaux. Le monde "à l'envers, à l'endroit", comme chantait Karen Chéryl, l'idole des samedis granola de notre enfance. 

Twicy Concours.jpg

Surtout que depuis la rentrée, Twicy Store a opéré un petit virage éditorial en proposant une sélection déco que je ne peux que valider, puisqu'elle comprend deux marques que je vous ai présentées moult fois ici : Bloomingville et House Doctor. Et d'ailleurs, c'est chez eux que j'ai pioché pour vous gâter ... 

Lot n°1 : La boîte à bijoux House Doctor 

Boite à bijoux.jpg

Boite à Bijoux 3.jpg

 

Lot n° 2 : Le tote-bag House Doctor

Totebag2 (2).jpg

Pour remporter l'un de ces lots, c'est très simple : donnez-moi en commentaire quel objet / vêtement / bijou est votre coup de coeur sur la boutique. Vous pouvez également suivre le compte twitter / la page Facebook de la boutique et me le préciser, cela doublera vos chances lors du tirage au sort. Fin du concours vendredi 00h00, résultats la semaine prochaine. Et on dit merci qui ? Merci Twicy ! 

14 janvier 2013

"Hero" (Mariah Carey)

Où entre hauts et bas, je fais mon choix

Il serait de bon ton, pour commencer, que je prenne deux lignes au moins pour excuser ce titre nettement hasardeux, un jeu de mots qui m'a amusé deux bonnes minutes et qui va rester 48 heures en lead de ce blog. C'est minable. Pfiooou, aussi pathétique qu'un talk-show présenté par Jean-Marc Morandini avec deux ou trois Ch'tis en invités. "Hero", pour Iro, voilà, voilà, VOILA. De la pénibilité, du laborieux un lundi matin, après tout, l'ambiance est posée. Elle tranche un peu avec mes sourires niais sur ces photos où j'arbore fièrement 1) mon ventre de plus en plus proéminent 2) une partie de mon butin soldes 3) ce sac que je vous montre à peu près sur chaque séance photos. Du neuf, du vieux, pas de bleu, rien de prêté, mais une fille apprêtée et accro à Iro.

iroL.jpg

irouv.jpg

irolgende.jpg

 

Lire la suite

09 janvier 2013

"Last day of magic" (The Kills)

Où je solde, tu soldes, il solde ...

Encore quelque temps, allez. Quelque temps où je pourrais, à loisir, surfer 2h30 sur des sites américains d'e-shopping et calculer si avec le dollar, en ajoutant quatre et en retranchant l'âge du capitaine, le sac de mes rêves coûte trois euros moins cher qu'en France. Ces minutes qui deviennent des heures à sélectionner des looks, des photos, repérer, renverser mon thé sur le clavier, baver, prétendre que "je n'en ai pas pour longtemps, chéri". Trier, photographier les pièces de mon dressing que je ne porte pas, les vendre / les poster pour en adopter d'autres que j'espère porter plus. Du temps de fille, de fille futile, rien que pour moi. Allez, mes dernières soldes de fille, cinq cent millions de Chinois, je pense à moi, à moi, à moi. Enfin, déjà un peu à elle, allez, il est peut-être temps. Pas question d'être la fille indigne, la marseillaise. Plutôt la bonne Mère. 

soldes1.jpg

soldes2.jpg

Voici donc mon butin soldes, que j'ai commencé à amasser dès les ventes privées. Les plus perspicaces auront reconnu en haut LA chemise de Daphné Bürki qui m'a fait tant courir depuis deux mois, mais que j'ai finalement dénichée au Printemps. Voilà, pour moi c'est fini, car le reste de mon crédit va désormais se porter ailleurs. Totalement dévolu à une poupée devant laquelle la grande fille risque de se faire toute petite. 

PS : Et si vous passez sur mon vide-dressing, les frais de port colissimo sont offerts pour 50 euros d'achat !