Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 juin 2010

"La mauvaise éducation" (George Brassens)

Où Joëlle Goron reprend du service

Cela faisait bien longtemps qu'elle sommeillait, tatie Joëlle. La reine des coups de gueule dans feu et culte émission "Frou Frou", où la jeune fille en fleur et féministe en herbe que j'étais étrennais ses premiers bourgeons. Depuis, au boulot, on me surnomme la Pasionaria et je réfléchis régulièrement, au moins une fois avant chaque CE, à m'encarter et placarder les paroles de l'Internationale sur la machine à café. Sur ce blog, il est temps que je reprenne le combat, et ce sera, aujourd'hui mardi 15 juin, celui des ... grands pieds. Des Berthe en tous genre, bien dans leurs 41, palmes d'or des élégantes. L'origine de mon courroux ? La collaboration, réussie, entre le site commerçant de Elle, Vestiaire de Copines, et la très chic et choc enseigne vintage Odetta. Qui, après la fameuse camarguaise, a sortit ma foi un nu-pied de très belle facture ... Jusqu'au 40. Les 41 sont priées d'aller se chausser ailleurs, merci.

 

shoe1.JPG
Nu-pieds Odetta camel et gris, en veau velours, made in France

 

shoe3.JPG
Voilà les merveilles, exclusivement réservées aux courte-pattes. Inutile de vous dire que j'y suis allée de mon commentaire sur le site de vente. Parce que grand pied, grande gueule, et avec tout mon talent, je devais bien en faire un plat.

10 mai 2010

"Stupid girl" (Garbage)

Où j'ai refusé de céder à la nouvelle star

Longtemps, j'ai emprunté docilement l'itinéraire d'une enfant gâtée. Acheté les pièces les plus demandées, les "hits des it", les nouvelles stars des sacs.  Dernier exemple en date ? Des semaines que je vois matraquée, de partout, la fameuse chemise liberty The Kooples. L'impression qu'elle me poursuit, cette petite vicieuse, jusqu'à parader au premier rang de la Nouvelle Star il y a une semaine. Certaines ont vu la mèche dégoulinante de sexytude de Ramon, moi j'ai surtout vu la chemise The Kooples derrière Philippe Manoeuvre. (Bon, j'ai aussi flashé sur l'Ibère à peine pubère, je confesse). Et quand je vois, je veux, et quand je veux, je vais. Acheter, évidemment, pas me jeter sous le pont d'Avignon.

chemisethekooples.jpg

Lire la suite

23 février 2009

"You don't look the same" (Jet)

Où je ne suis pas de bonne bonne bonne humeur ce matin, y'a des matins comme ça

Rien de tel qu'un bon proverbe pour commencer la semaine, une semaine que je vois grise, dans le ciel, sur mon dos et à mes pieds, dans mes yeux, ne me demandez pas pourquoi. Donc, après cette météo de bric et de broc, on saute le saint, et on va direct au proverbe de Sébastien Follin : L'art est difficile, mais la critique est aisée. En mode plus qu'ailleurs, d'ailleurs. Bien incapable de modéliser ne serait-ce qu'une broderie sur une manche, de voir défiler autre chose que les heures, je m'en remets au talent des autres. Le leur vole, un peu, quand je passe cette robe sur lesquelles ils ont passé des nuits magiques.

La petite voleuse, voilà bien le seul larcin qu'elle s'autorise. Petite voleuse, mais grande amoureuse des jolies choses, je préfère l'original à la copie. Et dans cette démarche, je pense autant à l'artiste qu'à moi. Le fameux boléro à manches épaulettes Isabel Marant par exemple, dont on a pu trouver de jolies copies avant que ce dernier ne soit même en boutique, je préfère rédiger du billet sponsorisé tous les jours pour de la pâte à dents bio plutôt que de céder à l'appel de son ersatz. Alors on me donnera du"quelle âne bâtée celle-là", je prends, j'encaisse, mais je ne ruerai pas dans mes placards. Je préfère rendre copie blanche, plutôt que conforme. Fille facile, moi?

002.JPG

Top Gat Rimon hiver 2009, jupe Isabel Marant, collier Lyie van Rycke

Il n'empêche : la manche épaulée, voletante, est devenue ma meilleure amie. De la manche ballon, j'en avais vraiment fait le tour, je tournais en rond. A moi l'épaule intergalactique, et voilà qu'aussitôt, je pense à décrocher la lune : si rien que 10 cm² de tissu pouvaient me donner des ailes...

PS : de jolies choses sur l'Ebay de ma grande soeur, pour les amatrices de Sessun et Isabel Marant notamment