Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mars 2008

"La fin du pétrole" (Ludéal)

Où comment vous serez bientôt faites comme des petits rats

Sur la pointe des pieds, et avec mes plus plates condoléances, je viens vous annoncer céans la mort prochaine et programmée de la ballerine. La nouvelle m'est parvenue violemment, un matin de Mars, mois guerrier s'il en est, en feuilletant catalogues et autres périodiques de gent féminine. Déjà, l'été dernier, la demoiselle avait été mise à pied par sa grande rivale du plat pays, la spartiate. Une warrior, comme son nom l'indique, faut-il rappeler ici que Sparte, ou Lacédémone pour les puristes, domina outrageusement le Péloponnèse au Ve siècle. Jacqueline de Romilly vous expliquera tout cela d'alpha à oméga, tandis que moi, dont le sujet de thèse "Les sacs en cuir de grande taille ou une passion française au XXIe siècle" n'a curieusement pas été repris chez PUF, je maîtrise plus la sandale que le vandale. Chacune son domaine.

972762543.JPG

Revenons à nos petons. La ballerine est en grand danger, déjà cruellement affaiblie par la spartiate et la plus frivole tropézienne, popularisée par le désormais célèbre frère K. Jacques. Tombée en désuétude, merci le flare et autre patte d'éph, elle a vaillamment résisté, à coup de noeunoeud et autre décolleté de pied. Se relèvera t-elle, cet été, de l'ultime affront de la compensée? 5 kilos pièce, la plateforme, portée sous pantalon retroussé, se promet d'écraser son adversaire à plates coutures.

887836638.2.JPG

 

185189929.jpg
Oui, j'ai trouvé la chaussure moche de l'été : la compensée espadrille Maloles.
906670384.jpg

"Moi Galliane, 1m80, 59kg", parce que je suis une rebelle de la vie mais surtout, parce que je n'ai pas trop le choix avec mes cannes d'1m15, je lance un plan de sauvetage de la ballerine. Et mon arme de conservation massive, ce sera le talon. Pas trop haut, sinon l'escarpin guette, compensé ou non. La ballerine continuera d'être si elle sait prendre un peu de hauteur dans son débat. Comme ces Chie Mihara vintage, poudrées, arrachées sur Ebay pour une bouchée de pain :

223871478.JPG
887836638.JPG
Comme ces H&M déjà moultement présentées, et idéalement compensées :
1414960556.JPG
Comme ces compensées bien pensées Mellow Yellow...
346214833.jpg
Comme cette ravissante paire mentholée signée Diane von Furstenberg 
2027469202.jpg
Et pour finir, urbainement modernes, les dernières Gaspard Yurkievich
2003138537.jpg
 
 

Et tandis que le bien nommé Ludéal annonce de sa belle voix "volutes partent en fumée" La Fin du Pétrole, j'annonce subito Repetto que tel le bigorneau d'Etretat arrimé à son rocher, tel Nikos Aliagas à son prompteur rivé, la ballerine passera l'été à nos pieds.

Et vous ? Où sont passées vos ballerines? Sur Ebay?

free music
Merci Domino

15 février 2008

"Jeu du foulard" (Coralie Clément)

Ou comment je n'ai pas encore été contactée par l'UFC Que Choisir, mais ça ne saurait tarder

Il fallait que ça me reprenne. C'était obligé que ça me reprenne. Lundi, Joëlle Goron s'est à nouveau emparé de mon corps. Inopinément, rue Etienne Marcel, alors que je CSSais avec mon casque d'ingénieur du son sur les oreilles, Alala, alala (I'm so cool). Lieu de l'impact : la vitrine Et Vous, et moi, et moi, et moi qui m'excite devant un foulard bleu parfaitement noué. Heure : 17h18, j'dirais, vu l'inclinaison du soleil par rapport à la façade de la Poste.

foulard_et_vous

Photo Et Vous, collection printemps-été 2008

Karine a l'air si heureuse sur cette photo, wouhou c'est l'été, Jérémy a enfin arrêté les Chocopops et il ne lui prend plus sa crème de jour, bientôt une semaine de vacances à Etretat, la météo a promis un jour de soleil, et elle se sent bien avec son total look Et Vous. Et dire que son foulard a coûté comme son pantalon, soit ... 40 euros.

Je ne suis pas Karine, mon Brun préfère les Clusters et surtout, quand j'ai vu le prix de ces minces étoles (bleu, blanc, rose, pour celles qui), j'ai tourné talon et grommelé grognon.  Autant me la découper dans la nappe de Tatie, mon écharpe-foulard.

Trois trottoirs plus loin, H&M des Halles, et tout à fait ce qu'il me faut. 7,90 euros, rayon homme, rayon femme.

foulardfillefoulardhomme

foulardbleu029

Si j'étais bonne fille, mais ça se saurait, je vous donnerais céans un guide de "Comment je mets mon foulard sans me saucissonner façon Justin Bridou." Comment on l'entortille méthodiquement sur lui-même avant de... Et puis non, le freestyle, y'a que ça de vrai (avec les Clusters). Le foulard n'a rien d'un jeu d'enfant. Vraiment rien.

Jeu du foulard, doigt dans les jupes, dans la nuit noire, que c'est beau la ZUP, jeu de massacre...
www.myspace.com/coralieclement

17 janvier 2008

"Handbags and Gladrags" (The Stereophonics)

Ou comment je propose une leçon inaugurale sur le porté de pochette en milieu urbain tempéré

Etait-ce le bon jour pour tomber le masque, ou plutôt, tomber la frange dans mon cas, l'histoire avec un petit h nous le dira. Les faits sont là, malgré tous mes artifilles pour les dissimuler : bien que Marant maniac' et Erotokritomane, bien que que de grand coeur et grande taille, je suis d'une classe  moyenne. Les plateaux Chloé, les manteaux en zibeline et la bague Mauboussin qui va avec, cela ne passe pas par moi. Autant dire que j'ai développé ma méthode pour analyser les pages mode de Elle : entre l'enfant de six ans devant les vitrines du BHV, et l'anthropologue exégète de Lévi-Strauss devant une tribu exotique.

Mais bien que je ramène ici souvent ma fraise, j'aime, de temps à autre, être bonne poire. Oui, Elle, oui Isa et oui toi la Femme actuelle, je veux bien me balader avec ma pochette de bal dans les rues de Paris. Mon Brun me propose une soirée au théâtre, je dis c'est dans la poche(tte), je vais enfin sortir cet objet du délire. Et répondre à toutes les questions d'internénettes pochétonnées par mon expérience. 

1) Comment ça se porte, ce machin?
Il y a plusieurs écoles de pensée en la matière. Les puristes, c'est à la main, genre négligé, "j'ai toute m'a vie dans 20 cm carrés en croco moldave mais je balise pas si ça tombe dans la bouche d'égoût". Les prudents, c'est sous l'aisselle, parce qu'ils ont prévu le déo (prudent, prévoyant, même courant philosophique) et qu'ils ont anticipé la bouche d'égoût / le caniveau, eux.

pochetteport_2pochetteport_1

2) C'est  pratique ?
Le sac le moins prise de tête du monde. Son avantage principal? Tu n'égareras rien quand tu le portes car tu ne mettras rien dedans. Remboursée par Maaf, la pochette. Mon portefeuille / porte-chéquier  ? Rentre pas, pas besoin, chéri paiera. Mes lunettes ? Pas grave, je dormirai au cinéma de toute façon j'aime pas Zhang Yimoudugenou. Il pleut, il grêle ? Et alors? J'ai dit que je sortais avec ma pochette, pas avec mon parapluie. J'te jure.

3) Bilan
Le sac le plus prise de tête du monde. Houspillée par mon Brun, pas très adepte de la philosophie made in Jalouse ("Non mais c'est pas vrai, tu veux vraiment te faire arracher tes affaires et tes papiers dans le métro, t'es conne ou c'est juste parce qu'on est un jour pair?"), j'ai capitulé.

pochetteport_4OK

Ma pochette, en bandoulière, j'ai porté. Classe moyenne, certes, mais haute sécurité.

Et vous? Me dites pas que sortez le mardi matin avec votre pochette sous le bras ou je m'abonne à 20 ans?