Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2011

"I went to the market" (Gilles Vigneault)

Où je me suis bougée les fesses pour passer à la caisse

P1010028.JPG

Polo recto

14012011976.jpg

Polo verso

Le Bon Marché n'a, je crois, jamais aussi bien porté son nom.

Et tant que j'y suis ... 

Lire la suite

02:03 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jérôme dreyfuss

10 janvier 2011

"Le Téléfon" (Nino Ferrer)

Où je mets mes hommes en sac (tome 1)

Je n'ai pas connu de Billy. Jamais dîné avec un Carlos. Pas dragué un Max, ni rendu à Jules ce qui appartenait à César. J'attends encore qu'un Antoine vende sa chemise pour m'offrir des fleurs. Quand je pense à Fernand, le néant, le néant. Jusqu'à peu, j'étais bien heureuse de ne pas être une femme à hommes, ne serait ce que pour ne pas tomber dans le piège Jérôme Dreyfuss. Jérôme Dreyfuss, l'homme qui savait parler aux femmes de leurs hommes, avec ses sacs baptisés à leur gloire. L'amour, les sacs, nos deux cordes sensibles, mesdames, deux cordes raides dont monsieur Marant se joue avec talent. Le dur à cuir m'a eu à l'usure, récemment, avec deux modèles d'occasion aux noms des deux hommes de ma vie. Parce que c'est chic, parce que tout un symbole. Parce que quand ils ne sont pas là, je les garde à mon bras.

hiver 005.jpg

Lire la suite

00:24 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jerome dreyfuss

03 janvier 2011

"Happy new year" (ABBA)

Où en 2011, on revient à l'âge de bronze

A pattes de velours, je suis revenue dans la grisaille parisienne, les embouteillages, le train-train, les flonflons, le ronron. Tiens, en parlant de ronron, vous la trouvez comment, ma carte de voeux ? Féériquement féline, n'est ce pas ? La jolie minette de ma soeur, à la pointe de la tendance hivernale avec sa fourrure 100% originale, en train de comater après ses agapes chaponnées. Vous l'avez compris, c'est donc le moment de vous souhaiter une excellente année 2011, pleine de tout ce que vous souhaitez et uniquement ce que vous souhaitez (exemple, la panne de lave-linge que je suis en train de subir, clairement, est exclue de la liste), de tout ce qu'il vous faut et uniquement de ce qu'il vous faut (une rupture, une faillite, une poussée d'eczema, barrez l'ensemble de la liste), de tout ce qui pourra vous surprendre et uniquement vous faire plaisir (Brad Pitt sur le paillasson, une erreur de la banque en votre faveur, le petit dernier pour la route, ne barrez rien dans cette liste).

24122010908.jpg

En quelque mots, une année 2011 chatoyante, chaleureuse, charmante. Cha vous va?

23:38 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (12)