Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 mars 2011

"Life's too short" (Madcon)

Où je vais me pendre haut et court

Cette saison, vous l'avez sans doute remarqué, il faut tout prendre à revers, à commencer par le jean. Et sur ce point-là, il est facile de nous prendre à défaut, moi et mon mètre 80. Le petit ourlet qui va bien n'est jamais inclus dans la longueur minimale et réglementaire du jean. Alors comment elle fait, la grande Galliane ? Elle ne fait pas. Elle est rebelle dans l'âme (et un peu Alain Delon aussi, avec sa 3e personne), elle porte le jean brut, hautes coutures apparentes. Pas de revers, seulement du tout droit. Mais les beaux jours arrivant, les silhouettes jean toniques se multipliant dans les street-styles, j'ai moi aussi pris mes doutes à revers. Attention au syndrome "à la pêche aux moules", tout de même.

mon.JPG

280220111157.jpg

280220111155.jpg

Jean et tunique Zara, manteau Maje, gilet Vanessa Bruno, sac Balenciaga

280220111154.jpg

280220111156.jpg

Vous avez vu un peu comment je suis à l'aise avec du pantalon trop court mais assumé? En fait, il est trop court. (Et pas vraiment assumé). J'espère qu'avec les beaux jours, le port de la sandale dédramatisera ce 7/8 si compliqué pour ma silhouette, ma confiance, mon aisance devant l'objectif. Quoiqu'en disent les diktats de la mode, prière, sur ce coup-là, de ne pas me remonter les bretelles. Il semblerait que je ne sois guère réversible.

02:22 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : zara, maje, balenciaga

19 janvier 2011

"I went to the market" (Gilles Vigneault)

Où je me suis bougée les fesses pour passer à la caisse

P1010028.JPG

Polo recto

14012011976.jpg

Polo verso

Le Bon Marché n'a, je crois, jamais aussi bien porté son nom.

Et tant que j'y suis ... 

Lire la suite

02:03 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jérôme dreyfuss

10 janvier 2011

"Le Téléfon" (Nino Ferrer)

Où je mets mes hommes en sac (tome 1)

Je n'ai pas connu de Billy. Jamais dîné avec un Carlos. Pas dragué un Max, ni rendu à Jules ce qui appartenait à César. J'attends encore qu'un Antoine vende sa chemise pour m'offrir des fleurs. Quand je pense à Fernand, le néant, le néant. Jusqu'à peu, j'étais bien heureuse de ne pas être une femme à hommes, ne serait ce que pour ne pas tomber dans le piège Jérôme Dreyfuss. Jérôme Dreyfuss, l'homme qui savait parler aux femmes de leurs hommes, avec ses sacs baptisés à leur gloire. L'amour, les sacs, nos deux cordes sensibles, mesdames, deux cordes raides dont monsieur Marant se joue avec talent. Le dur à cuir m'a eu à l'usure, récemment, avec deux modèles d'occasion aux noms des deux hommes de ma vie. Parce que c'est chic, parce que tout un symbole. Parce que quand ils ne sont pas là, je les garde à mon bras.

hiver 005.jpg

Lire la suite

00:24 Publié dans My Life | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : jerome dreyfuss